Monthly Archives: December 2009

Le terroriste du vol 253 est le quatrième président d'une société islamique étudiante à être accusé en trois ans

 C’est drôle comme çà arrive souvent, « Al-Qaeda » prépara Abdulm utallab à Londres », par Sean O’neill et Giles Whitell pour le Times Online, 30 Décembre.

Le suspect du complot de bombardement d’avion du jour de Noël avait organisé une conférence sous le titre de « War on terror week » (Semaine de la guerre à la terreur) alors qu’il s’immergeait dans la politique radicale quand il était un étudiant à Londres.

Cette histoire n’incluse pas le fait que Abdulmutallab ait pu prendre connaissance de l’ « extrémisme » au Nigéria, ou que quiconque en dehors d’Al-Qaida ait pu être la source de son intérêt pour les actes violents du Jihad.

Umar Farouk Abdulmutallab ; 23 ans, un ancien président de la Société Islamique à l’University College de Londres, fit la publicité d’orateurs parmi lesquels figuraient des hommes politiques, des avocats des droits de l’homme et des anciens détenus de Guantanamo Bay.

Un séminaire, Jihad vs Terrorisme, fut intitulé « un enseignement sur la position Islamique par rapport au Jihad ».

Il est important de souligner qu’avant d’organiser de tels événements il s’était renseigné (sought advice) sur son droit à induire en erreur les non-musulmans.

Les sources de sécurité sont concernées par le fait que cet étudiant a été recruté par Al-Qaeda à Londres. Elles nous informent sur le fait que  la radicalisation islamique est en pleine croissance sur les campus universitaires (rife on university campuses,), en particulier à Londres, et que les autorités universitaires sont de plus en plus confrontées à ce problème. Des enquêtes précédentes avaient permis de déceler les preuves que des groupes extrémistes utilisaient ces meetings politiques et ces études religieuses pour identifier leurs recrues potentielles.

La nuit dernière nous avons appris que Mr Abdulmutallab était sur la liste des équipes d’anti-terrorisme britanniques. Les services secrets américains sont aussi en train de suivre la piste de conversations entre Abdulmutallab et au moins un membre d’Al-Qaida.

L’événement qu’il organisa en Janvier 2007 incluait  des débats sur Guantanamo bay, et la supposée torture de prisonniers et la Guerre à la Terreur.

Il est le quatrième président d’une société étudiante islamique à être accusé de terrorisme en trois ans . Un est passé devant la justice pour son implication dans la tentative d’attaque à la bombe liquide sur un avion en 2006. Deux autres ont été accusés de crimes terroristes depuis 2007…

Traduit de l’anglais par avraidire, d’après l’article sur Jihadwatch, 30/12/2009

http://www.jihadwatch.org/2009/12/flight-253-jihadist-is-the-fourth-president-of-a-london-student-islamic-society-to-face-terrorist-ch.html

http://ws.amazon.fr/widgets/q?ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Fwwwavraidir05-21%2F8003%2F622bd76b-1f27-466d-b1e1-ad6f9d1cda3e&Operation=GetDisplayTemplate Widgets Amazon.fr

1 Comment

Filed under Articles, Islam

Creation Vs Evolution, article écrit en réponse à Michel Thys

Est- ce que les lois de la Nature et le hasard peuvent créer de l’information génétique ?

Réponse à Michel Thys

D’après le livre de Phillip Johnson, « The Wedge of truth »

Dans une interview donnée pour la télévision australienne à la fin des années 90, l’on posa à l’illustre Darwiniste Richard Dawkins la question suivante : pouvez-vous nous donner un exemple de mutation ou d’un autre processus d’évolution qui améliorerait l’information génétique. En réponse à la question, Dawkins hésita longuement, exactement 11 secondes, avant de répondre. La réponse qu’il apporta fut vague et ne consista qu’en une explication floue sur la transition du poisson à l’amphibien. Les créationnistes furent en extase. A leur grande joie, le darwiniste le plus éminent du monde fut complètement dérouté par cette question essentielle.

Certains évolutionnistes ont mis en doute la théorie de l’évolution telle que le grand public la comprend et ont établi la distinction entre microévolution (variations au sein des espèces) et macroévolution (apparition d’espèces nouvelles, nouveaux organismes complexes), suggérant que la dernière diffère de la première en nature plutôt qu’en degrés. Toutefois, l’opinion majoritaire (qui inclut très certainement Richard Dawkins), est celle selon laquelle il n’ y a au fond qu’un seul processus qui implique les mutations à petite échelle, ainsi que leur accumulation par la sélection naturelle. Selon eux, ce que le public doit savoir, c’est que d’une manière où d’une autre, l’évolution a eu lieu, et que cette évolution est un processus purement naturel qui ne nécessite pas une intervention divine.

Les Darwinistes ne vont jamais jusqu’à admettre qu’ils n’ont pas besoin de preuve scientifique pour valider leur théorie car en dehors de la possibilité d’une  création divine, elle reste la plus logique. La logique de cette théorie est si séduisante pour l’esprit intellectuel et matérialiste que de simples illustrations la confirmant sont suffisantes. Il y bien sûr l’élevage des animaux domestiques, puis les observations sur les variations naturelles faites aux Galapagos. Plus récemment il y a aussi l’exemple des facultés d’adaptation de certains insectes et leur aptitude à muter pour résister aux pesticides, comme les virus mutent  pour résister aux antibiotiques. Les sceptiques face à cela s’interrogent sur les parallèles un peu simplistes avec notre évolution humaine mais les Darwinistes sont prompts à rétorquer que s’il n’ y a pas d’autre alternative possible, c’est bien qu’ils doivent avoir raison. Ils semblent fonder leurs thèses sur la logique seule mais n’apportent pas de preuve tangible.

Mais voilà ce que seul un créationniste demanderait : pouvez vous me donner un seul exemple de changement qualitatif d’une espèce à l’autre ?

Bref, nous sommes d’accord sur le point qu’il existe des variations au sein des espèces, que certaines espèces peuvent s’adapter à leur environnement et muter, mais où sur Terre me trouverez-vous un exemple d’un changement tel que l’on puisse parler de l’apparition d’une espèce nouvelle ?

Pouvez-vous prouver qu’un poisson donne naissance à un amphibien ? Où qu’un singe devienne un homme ?

S’il est facile de se moquer de la « foi aveugle » du créationniste, qu’en est –il de la soi-disant rationalité ou objectivité scientifique de l’évolutionniste. Je dirais pour conclure que pour CROIRE en l’évolution il faut avoir une FOI CONSIDERABLE. Cette théorie repose plus en effet sur une hypothèse logique que sur des faits, et je vous mets au défi de venir prouver le contraire sur ce blog.

Je m’exprimerai à l’avenir dans de prochains billets sur les fondements de ma foi chrétienne, mais sachez que nous autres croyants aimons notre Seigneur de toutes nos forces, tout notre cœur et aussi tout notre intellect. Nous sommes prêts à donner des raisons et des explications valables pour notre foi et nous ne nous reposons pas seulement sur l’expérience ou sur nos émotions mais engageons tout notre être dans l’adoration et le service de notre Dieu. J’étais moi-même auparavant un athée et je considère que si l’on se dit ouvert d’esprit et intelligent, alors il faut savoir prendre connaissance de formes de pensées qui nous semblent à première vue étrangères. La Foi vient en écoutant la Parole de l’Evangile, mais si l’on se bouche les oreilles délibérément, alors on prend déjà parti. L’évangile reste la puissance de Dieu pour le Salut de ceux qui croient. Si vous dépensiez autant d’énergie à réfuter l’existence de Dieu qu’à le chercher, il vous aurait déjà révélé son Amour. En fait, un seul pas vers lui suffit. Mais je vois par vos actions et par vos mots que vous le cherchez, et il vous trouvera. Que la paix soit avec vous, et que la Révélation de l’Amour du Père en Jésus-Christ vous touche.

http://ws.amazon.fr/widgets/q?ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Fwwwavraidir05-21%2F8003%2F622bd76b-1f27-466d-b1e1-ad6f9d1cda3e&Operation=GetDisplayTemplate

7 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Science

Le feu de Dieu contre les fausses religions

 

“1ROIS 18.18
Élie répondit: Je ne trouble point Israël; c’est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l’Éternel et que tu es allé après les Baals.
18.19
Fais maintenant rassembler tout Israël auprès de moi, à la montagne du Carmel, et aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d’Astarté qui mangent à la table de Jézabel.
18.20
Achab envoya des messagers vers tous les enfants d’Israël, et il rassembla les prophètes à la montagne du Carmel.
18.21
Alors Élie s’approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu’à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l’Éternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien.
18.22
Et Élie dit au peuple: Je suis resté seul des prophètes de l’Éternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal.
18.23
Que l’on nous donne deux taureaux; qu’ils choisissent pour eux l’un des taureaux, qu’ils le coupent par morceaux, et qu’ils le placent sur le bois, sans y mettre le feu; et moi, je préparerai l’autre taureau, et je le placerai sur le bois, sans y mettre le feu.
18.24
Puis invoquez le nom de votre dieu; et moi, j’invoquerai le nom de l’Éternel. Le dieu qui répondra par le feu, c’est celui-là qui sera Dieu. Et tout le peuple répondit, en disant: C’est bien!
18.25
Élie dit aux prophètes de Baal: Choisissez pour vous l’un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu; mais ne mettez pas le feu.
18.26
Ils prirent le taureau qu’on leur donna, et le préparèrent; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu’à midi, en disant: Baal réponds nous! Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient fait.
18.27
A midi, Élie se moqua d’eux, et dit: Criez à haute voix, puisqu’il est dieu; il pense à quelque chose, ou il est occupé, ou il est en voyage; peut-être qu’il dort, et il se réveillera.
18.28
Et ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu’à ce que le sang coulât sur eux.
18.29
Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu’au moment de la présentation de l’offrande. Mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni signe d’attention.
18.30
Élie dit alors à tout le peuple: Approchez-vous de moi! Tout le peuple s’approcha de lui. Et Élie rétablit l’autel de l’Éternel, qui avait été renversé.
18.31
Il prit douze pierres d’après le nombre des tribus des fils de Jacob, auquel l’Éternel avait dit: Israël sera ton nom;
18.32
et il bâtit avec ces pierres un autel au nom de l’Éternel. Il fit autour de l’autel un fossé de la capacité de deux mesures de semence.
18.33
Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois.
18.34
Puis il dit: Remplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur l’holocauste et sur le bois. Il dit: Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit: Faites-le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois.
18.35
L’eau coula autour de l’autel, et l’on remplit aussi d’eau le fossé.
18.36
Au moment de la présentation de l’offrande, Élie, le prophète, s’avança et dit: Éternel, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël! que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses par ta parole!
18.37
Réponds-moi, Éternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que c’est toi, Éternel, qui es Dieu, et que c’est toi qui ramènes leur coeur!
18.38
Et le feu de l’Éternel tomba, et il consuma l’holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l’eau qui était dans le fossé.
18.39
Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent: C’est l’Éternel qui est Dieu! C’est l’Éternel qui est Dieu! ”

Comme aux temps d’Elie, il est temps que nous autres, les chrétiens, nous dressons contre les mensonges et les idéologies de notre époque. Aujourd’hui, ce ne sont plus les adorateurs de Baal qu’il nous faut confronter, mais toute fausse religion, toute idéologie, toute pensée qui s’érige contre la Parole du seul Vrai Dieu, le Dieu Vivant.

L’heure n’est plus à la négociation, il est temps de poser la question cruciale : QUI EST SEIGNEUR?
Si Allah est seigneur, servez-le et adorez-le, mais si Jésus-Christ est Seigneur, alors prosternez-vous et rejettez vos fausses croyances. La question n’est pas de savoir si l’Islam et le Christianisme peuvent cohabiter. C’est comme affirmer que la Terre est à la fois ronde et plate. Mettons-nous d’accord, elle ne peut être que l’une ou l’autre, mais pas les deux.
La question dépasse celle du débat. Le ton de la confrontation est de rigueur. Le problème n’est pas de savoir si les gens ont le droit de choisir ce à quoi ils veulent croire, mais de savoir si ce qu’ils croient est vrai! Ne vous laissez pas leurrer par ce vieux mensonge : qu’il est impossible de savoir ce qui est juste et vrai. Jésus affirme à propos de lui-même :” je suis la vérité.” Dieu n’est pas une simple idée, il n’est pas une philosophie!
Il est Dieu – le Vrai Dieu Vivant. Il n’est pas resté invisible, il a été révélé en Christ.

Il est temps de confronter, non seulement l’Islam, mais aussi toute fausse croyance, de l’athéisme au paganisme en passant par l’évolutionnisme, le matérialisme, bref, tout système de pensée créé par l’homme en opposition avec la vérité divine. Notre société “moderne” ressemble à celle d’Elie. Derrière ces systèmes de pensée se cachent des forces spirituelles en opposition directe avec la parole de Dieu. C’est parce que notre Europe moderne a délaissé son héritage judéo-chrétien et s’est éloigné de la Parole de Dieu que ces fausses philosophies et fausses religions ont pu monter en puissance. La parole de Dieu est maintenant rejetée, ridiculisée, et complètement étouffée dans nos sociétés occidentales et ses institutions. Ceux que l’on a appelé “Les Lumières”, fierté de notre Nation, ont ouvert la porte à des formes contemporaines de paganisme, démonisme et de fausses religions qui sont pratiquement identiques aux choses que Jezebel la fausse prophétesse exaltait. Les étagères de nos librairies se remplissent de livres sur la magie, le satanisme et le paganisme, et l’intolérance envers les Chrétiens et leur foi, leur approche de la moralité et leur défense du caractère unique de Jésus augmente. L’humanisme règne sur nos terres, et tout ce qui est anti-chrétien gagne en influence.
Il est temps de faire tomber le Feu de Dieu à nouveau, comme au temps d’Elie, mais pour cela il nous faut, en tant que Chrétiens, commencer à déclarer la parole de Dieu sans compromis et dénoncer les mensonges qui s’y opposent avec courage et sans se laisser intimider par l’Esprit de l’époque. Souvenons-nous que notre combat est spirituel, et nous ne combattons pas d’autres êtres humains. Nous sommes appelés à aimer notre prochain, quelle que soit sa croyance. Nous aimons les musulmans, nous aimons les athées mais nous haïssons les forces spirituelles qui attaquent le Royaume de Dieu et nous serons sans pitié dans notre guerre contre l’ennemi, au nom de Jésus.

(article inspiré par le livre de Colin Dye “Hearts on Fire” sur le réveil)

Hearts On Fire. Walking in Personal Revival.

10 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Islam

Egorgement d'un homme par un enfant taliban

Quand va-t-on enfin se reveiller? Le politiquement correct m’ecoeure. Y a un moment il faut savoir dire ca suffit. Je ne voulais pas en arriver la mais pourquoi se voiler la face. Cette video vous mettra mal a l’aise. Et pourtant vous pouvez voir des films d’horreur. Mais cette horreur est bien reelle. Pour ceux qui croient que l’Islam est modere, jetez un coup d’oeil. Nos societes occidentales ne semblent pas se rendre compte de ce qui se passe a nos portes. Et pourtant ce meme Islam commence a prendre racine sur nos terres. Dieu nous epargne de voir de tels crimes sur notre continent, mais ce n’est pas une possibilite a exclure.

Coran. Sourate 8.12 : Et ton Seigneur révéla aux Anges : “Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

Coran 5.33 : . La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

Au passage, Mahomet (Mohammed) lui même a égorgé plus de 900 personnes. peu étonnant de voir de tels actes avec un exemple pareil.

**AVERTISSEMENT** CETTE VIDEO CONTIENT DES IMAGES INSOUTENABLES, SI VOUS SAVEZ QUE CES FAITS EXISTENT DANS LE MONDE NE PRENEZ PAS LA PEINE DE LA REGARDER, SI VOUS N’EN AVEZ AUCUNE IDEE ALORS NE FERMEZ PAS LES YEUX.

http://www.liveleak.com/e/eaa_1311582848

21 Comments

Filed under Articles, Islam, video

Pour les anglophones, une mine d'informations sur l'Islam

http://jihadwatch.org

Le site de Robert Spencer a qui je me refere a plusieurs reprises dans ce blog.

Leave a comment

Filed under Islam

Robert Spencer on Islam – Immigration and Reformation


Leave a comment

Filed under Islam, video

En réponse à Léon B sur l'immigration, article en anglais du Telegraph

Europe’s low white birth rate, coupled with faster multiplying migrants, will change fundamentally what we take to mean by European culture and society. Photo: AFP/GETTY

 

Britain and the rest of the European Union are ignoring a demographic time bomb: a recent rush into the EU by migrants, including millions of Muslims, will change the continent beyond recognition over the next two decades, and almost no policy-makers are talking about it.

The numbers are startling. Only 3.2 per cent of Spain’s population was foreign-born in 1998. In 2007 it was 13.4 per cent. Europe’s Muslim population has more than doubled in the past 30 years and will have doubled again by 2015. In Brussels, the top seven baby boys’ names recently were Mohamed, Adam, Rayan, Ayoub, Mehdi, Amine and Hamza.

Europe’s low white birth rate, coupled with faster multiplying migrants, will change fundamentally what we take to mean by European culture and society. The altered population mix has far-reaching implications for education, housing, welfare, labour, the arts and everything in between. It could have a critical impact on foreign policy: a study was submitted to the US Air Force on how America’s relationship with Europe might evolve. Yet EU officials admit that these issues are not receiving the attention they deserve.

Jerome Vignon, the director for employment and social affairs at the European Commission, said that the focus of those running the EU had been on asylum seekers and the control of migration rather than the integration of those already in the bloc. “It has certainly been underestimated – there is a general rhetoric that social integration of migrants should be given as much importance as monitoring the inflow of migrants.” But, he said, the rhetoric had rarely led to policy.

The countries of the EU have long histories of welcoming migrants, but in recent years two significant trends have emerged. Migrants have come increasingly from outside developed economies, and they have come in accelerating numbers.

The growing Muslim population is of particular interest. This is not because Muslims are the only immigrants coming into the EU in large numbers; there are plenty of entrants from all points of the compass. But Muslims represent a particular set of issues beyond the fact that atrocities have been committed in the West in the name of Islam.

America’s Pew Forum on Religion & Public Life, part of the non-partisan Pew Research Center, said in a report: “These [EU] countries possess deep historical, cultural, religious and linguistic traditions. Injecting hundreds of thousands, and in some cases millions, of people who look, speak and act differently into these settings often makes for a difficult social fit.”

How dramatic are the population changes? Everyone is aware that certain neighbourhoods of certain cities in Europe are becoming more Muslim, and that the change is gathering pace. But raw details are hard to come by as the data is sensitive: many countries in the EU do not collect population statistics by religion.

EU numbers on general immigration tell a story on their own. In the latter years of the 20th century, the 27 countries of the EU attracted half a million more people a year than left. “Since 2002, however,” the latest EU report says, “net migration into the EU has roughly tripled to between 1.6 million and two million people per year.”
The increased pace has made a nonsense of previous forecasts. In 2004 the EU thought its population would decline by 16 million by 2050. Now it thinks it will increase by 10 million by 2060. Britain is expected to become the most populous EU country by 2060, with 77 million inhabitants. Right now it has 20 million fewer people than Germany. Italy’s population was expected to fall precipitously; now it is predicted to stay flat. The study for the US Air Force by Leon Perkowski in 2006 found that there were at least 15 million Muslims in the EU, and possibly as many as 23 million. They are not uniformly distributed, of course. According to the US’s Migration Policy Institute, residents of Muslim faith will account for more than 20 per cent of the EU population by 2050 but already do so in a number of cities. Whites will be in a minority in Birmingham by 2026, says Christopher Caldwell, an American journalist, and even sooner in Leicester. Another forecast holds that Muslims could outnumber non-Muslims in France and perhaps in all of western Europe by mid-century. Austria was 90 per cent Catholic in the 20th century but Islam could be the majority religion among Austrians aged under 15 by 2050, says Mr Caldwell. Projected growth rates are a disputed area. Birth rates can be difficult to predict and migrant numbers can ebb and flow. But Karoly Lorant, a Hungarian economist who wrote a paper for the European Parliament, calculates that Muslims already make up 25 per cent of the population in Marseilles and Rotterdam, 20 per cent in Malmo, 15 per cent in Brussels and Birmingham and 10 per cent in London, Paris and Copenhagen. Recent polls have tended to show that the feared radicalisation of Europe’s Muslims has not occurred. That gives hope that the newcomers will integrate successfully. Nonetheless, second and third generations of Muslims show signs of being harder to integrate than their parents. Policy Exchange, a British study group, found that more than 70 per cent of Muslims over 55 felt that they had as much in common with non-Muslims as Muslims. But this fell to 62 per cent of 16-24 year-olds. The population changes are stirring unease on the ground. Europeans often tell pollsters that they have had enough immigration, but politicians largely avoid debate. France banned the wearing of the hijab veil in schools and stopped the wearing of large crosses and the yarmulke too, so making it harder to argue that the law was aimed solely at Muslims. Britain has strengthened its laws on religious hatred. But these are generally isolated pieces of legislation. Into the void has stepped a resurgent group of extreme-Right political parties, among them the British National Party, which gained two seats at recent elections to the European Parliament. Geert Wilders, the Dutch politician who speaks against Islam and was banned this year from entering Britain, has led opinion polls in Holland. The Pew Forum identified the mainstream silence in 2005: “The fact that [extreme parties] have risen to prominence at all speaks poorly about the state and quality of the immigration debate. [Scholars] have argued that European elites have yet to fully grapple with the broader issues of race and identity surrounding Muslims and other groups for fear of being seen as politically incorrect.” The starting point should be greater discussion of integration. Does it matter at all? Yes, claims Mr Vignon at the European Commission. Without it, polarisation and ghettoes can result. “It’s bad because it creates antagonism. It antagonises poor people against other poor people: people with low educational attainment feel threatened,” he says. The EU says employment rates for non-EU nationals are lower than for nationals, which holds back economic advancement and integration. One important reason for this is a lack of language skills. The Migration Policy Institute says that, in 2007, 28 per cent of children born in England and Wales had at least one foreign-born parent. That rose to 54 per cent in London. Overall in 2008, 14.4 per cent of children in primary schools had a language other than English as their first language. Muslims, who are a hugely diverse group, have so far shown little inclination to organise politically on lines of race or religion. But that does not mean their voices are being ignored. Germany started to reform its voting laws 10 years ago, granting certain franchise rights to the large Turkish population. It would be odd if that did not alter the country’s stance on Turkey’s application to join the EU. Mr Perkowski’s study says: “Faced with rapidly growing, disenfranchised and increasingly politically empowered Muslim populations within the borders of some of its oldest and strongest allies, the US could be faced with ever stronger challenges to its Middle East foreign policies.” Demography will force politicians to confront these issues sooner rather than later. Recently, some have started to nudge the debate along. Angel Gurría, the OECD secretary-general, said in June: “Migration is not a tap that can be turned on and off at will. We need fair and effective migration and integration policies; policies that work and adjust to both good economic times and bad ones.”

4 Comments

Filed under Articles, Islam