Developpement personnel, steve pavlina, dangereuse ideologie

J’écris ce billet en réaction a un evenement qui s’est produit hier soir. Je suis écoeuré. Au hasard de mes déambulations sur la toile, je suis tombé sur un de ces sites de developpement personnel americains. Après quelques recherches je me suis rendu compte que c’est un site qui a énormément de succès outre atlantique. Le nom du site, vous le connaissez peut-être, c’est stevepavlina.com.

Steve est un entrepreneur à succès qui est devenu millionaire en étant cette sorte de guru du développement personnel. En quelque sorte, il dit aux gens comment vivre leur vie et le public adore. Ce qui est vulgaire et malsain dans sa démarche, c’est qu’en homme intelligent, il sait comment séduire et manipuler les masses. Très critique a l’égard de toutes les religions, il sans l’admettre, crée la sienne. C’est le culte de l’égo, le moi-moi-moi-isme, poussé a l’extreme.

J’ai l’air un  peu amer? Peut-être, mais hier soir je me suis hasardé à participer à un de ses forums où les internautes discutent de tout et de rien, mais surtout de développement personnel, de spiritualité, de comment vivre et réussir sa vie. Et bien en l’espace de deux heures j’ai réussi a me faire bannir! Je suis interdit de forum, je ne peux même pas consulter les autres billets. Vous voulez savoir pourquoi? J’ai eu le malheur de partager mes croyances. C’est marrant comme on peut parler de bouddhisme, de philosophie Zen, d’enchantements, de sortilèges et même de satanisme sans se faire bannir, mais dès qu’on évoque le nom de Jésus, il y a opposition. Grrrr…c’est parce que lorsque le lion de Judah rugit, les démons commencent à se manifester! Il y a puissance dans le nom de Jesus.

C’est dommage, j’avais entamé une conversation avec un membre du forum sur la sexualité. J’ai partagé mes vues chretiennes sur le mariage et j’ai aussi parlé de mon passé, et des erreurs que j’ai pu commettre. Je lui expliquais que son âme ne trouverait pas de repos jusqu’à ce qu’elle trouve repos en Dieu. Sans le condamner, je lui démontrais que les plaisirs du péché sont certes bien réels, mais temporaires, et qu’au bout du compte ils mènent à la destruction, au désespoir. J’avais commencé à avoir son attention, mais j’ai vite été interdit de site, pour “trolling”, ce qui veut dire que selon eux je détournais les conversations à des fins néfastes au forum. Tout sauf Christ! Ils auraient du dire, s’ils avaient été vraiment honnêtes. Ce qui m’attriste c’est que ce site attire des millions d’internautes chaque jour, et que ces pauvres lecteurs se laissent influencer par ce “guru” diabolique. Ce qu’il prône, bien sûr, le culte de l’égo. Quoi d’autre? Rejetez les religions mais développez votre conscience. C’est du New-Age quoi. L’idée qu’il n’y a pas de Dieu, ou plutôt que je suis mon propre Dieu. Il prône aussi les pratiques sado-masochistes. Les rapports sexuels qui impliquent une relation de dominant et de soumis. Bref, il n’est pas difficile de voir derrière cette idéologie des forces démoniaques.

Je prie pour ces millions d’americains, pour qu’ils soient affranchis, que leurs chaines soient brisées. Ce qui est flagrant, c’est qu’ils cherchent des réponses à leurs questions. Ils ont soif, mais vont boire à la mauvaise source, celle qui ne satisfait pas. Leur soif ne sera jamais étanchee, pour cela il leur faudra boire l’eau vivante, l’eau du St Esprit.  “Quand tu bois de cette eau-ci, la soif revient; mais si tu bois de l’eau que je te donnerai, tu n’auras plus jamais soif; car mon eau deviendra en toi une source qui n’arrêtera jamais de jaillir.”

7 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Développement Personnel, Littérature, Motivation & Inspiration

7 responses to “Developpement personnel, steve pavlina, dangereuse ideologie

  1. Je crois, ou plutôt je sais que Dieu existe.

    Et je vois tout ce que vous détestez chez Pavlina dans votre propre démarche.

    • avraidire

      Permettez-moi de vous demander d’etre un peu moins vague, qu’entendez vous par ma demarche? Que me reprochez vous au juste?

  2. AuPassage

    C’est drôle mais lorsque vous décriviez ce que faisait steve pavlina j’ai eu l’impression que vous parliez de vous même et de votre blog, d’un point de vue extérieur votre méthode pour le développement personnelle et celle de pavlina sont les mêmes à la différence que lui vous dit que “Tu t’aime” et vous vous dite “Jesus t’aime”
    Et la raison pour laquelle lui il a du succès et pas vous c’est tout simplement parce que votre philosophie a déjà montré ses limites par le passé et que celle de Pavlina est tout juste récente
    Si vous êtes heureux tant mieux pour vous mais comprenez qu’il existe des personnes qui ont un point de vue différent du votre et qu’ils ne veulent pas retourner au moyen âge
    Amicalement.

    • avraidire

      Soit tu n’as pas compris l’article, soit tu es simplement hostile à ce qui appartient au domaine de la foi chrétienne. Je dirais que c’est un peu des deux. Steve Pavlina comme je l’explique n’apporte rien de nouveau, il ne fait que récupérer de vieilles philosophies qui ont existé depuis des millénaires. Il faut au contraire revisiter la Bible pour découvrir que son message est loin d’être limité et est encore puissant et pertinent pour notre 21e Siècle. Ce qu’il faut rejeter, c’est la tradition, la religiosité, (voir mon article “Dieu déteste la religion” http://www.avraidire.eu/2010/01/dieu-deteste-la-religion/) Il faut découvrir en la personne de Jésus quelqu’un qui peut révolutionner ta vie. Je ne suis pas d’accord avec toi. Ce que fais Steve Pavlina, c’est cultiver l’égo et attirer toute l’attention sur sa petite personne. Je préfère m’effacer et donner toute la Gloire à Dieu, c’est très différent. Si tu bâtis ta vie sur ton égo, tu bâtis sur le sable, ta maison ressemblera en toutes parts à celle de celui qui bâtit sur le roc, mais quand la tempête surviendra, ta maison bâtie sur le sable s’effondrera tandis que celle qui repose sur le roc (Christ) subsistera. Ce qui est en jeu est bien plus important que de se sentir bien ou de s’améliorer, on parle ici d’épanouissement dans la vie présente qui trouve sa source dans le salut de l’âme et l’assurance de la vie éternelle. A quoi bon, comme notre ami Steve, gagner toute la richesse que le monde peut offrir si on perd son âme? A méditer.

  3. Bernard

    @ au passage

    désolé mais c’est toi qui vit au moyen âge si tu crois ces âneries , et c’est pas la Bible qui est limitée mais c’est toi…

  4. Jeandoka

    Je me suis officiellement apostasié le mois dernier c.à.d., débaptisé. Enfin! Il était temps. Libération.

    J’aurais aimé que le christianisme (catho) m’apporte une lumière plutôt que des dogmes … J’ai beaucoup voyagé et la plupart des crétins (oups pardon… chrétien) que j’ai rencontré avaient une chose en commun : l’arrogance.

    En général, ils sont incapables (sans doute par peur) de concevoir autre chose que leur croyance. Pour eux, tout ce qui n’est pas chrétien est diabolique. Quelle étroitesse d’esprit… Et bonjour l’universalité !

    Les réponses sont en chacun de nous. Veillez garder vos prières pour vous. Nous ne vous avons rien demandé !

  5. Regalaad

    Bonjour Antoine,

    Je suis tombé sur ce blog après avoir lancé une recherche sur “Steve Pavlina en Français” afin de voir si son livre Personal Development for Smart People était enfin sorti dans notre belle langue.
    Je suis un grand fan de Steve Pavlina, dont les écrits ont été une source majeure de prise de conscience et de changement chez moi, et j’avais envie de le défendre un peu.
    Tout d’abord, je pense que tu as raison lorsque tu dis que la plupart de ce qu’il dit a déjà été écrit ailleurs, voire dans la Bible. Mais si j’ai bien compris une chose depuis que je m’intéresse au développement personnel, c’est que la répétition et la reformulation ne sont pas un mal : comme disait le psychologue Christophe André dans la préface de « L’apprentissage du bonheur » de Tal Ben-Shahar, « Les principes et les fondamentaux qui nous permettent d’aller bien sont tous d’une grande simplicité, et pour la plupart connus depuis longtemps. Notre problème, c’est que nous ne les appliquons pas. »

    Le monde est tellement fait pour nous distraire de la quête de la vérité et du bonheur qu’à mon sens, au plus de sources différentes montreront la même voie, ou des chemins similaires, au plus de gens suivront ces chemins et seront tirés de leur « ignorance ».

    Beaucoup de ce qui est repris dans le développement personnel moderne est une reformulation du courant philosophique du stoïcisme, et je trouve génial que de telles idées puissent redevenir « à la mode » grâce à des gens comme Steve Pavlina.

    Aussi étrange que cela puisse paraître, je me suis rapproché de la religion depuis que je lis son blog. Non que je croie en un dieu ; mais auparavant, j’avais vraiment un dégout prononcé pour la religion et ses « mysticismes », comme de nombreux athées.

    Aujourd’hui, grâce à Steve Pavlina, j’ai pris conscience de mes points communs avec la religion catholique (et d’autres). La montée de l’athéisme a eu un écueil : on a « jeté le bébé avec l’eau du bain ». Beaucoup, en reniant le catholicisme et l’idée de dieu, ont également renié l’importance de l’amour universel, du pardon, de la non-violence. Pourtant, ces notions étaient les plus belles inventions de la religion, et avaient une vraie utilité.

    C’est Steve Pavlina qui m’a mis sur les traces de l’amour inconditionnel, puis de Gandhi, dans lequel j’ai découvert tout ce que pouvait signifier « Si l’on te frappe la joue droite, tend la joue gauche », cette expression qui me semblait si folle auparavant.

    C’est aussi à travers lui que j’ai redécouvert la nécessité d’une morale forte, que j’avais également jetée avec l’eau du bain en devenant athée, comme beaucoup d’autres et comme Steve Pavlina lui-même qui, dans sa jeunesse, après s’être éloigné de la religion, était devenu cleptomane avant de prendre conscience que même sans dieu, il avait besoin d’un code moral à suivre, que ce point-là ne pouvait être rejeté.

    Je viens de débarquer sur ce blog et ne connais pas tes opinions ; je ne sais pas si tu préfères quelqu’un de pas catholique du tout plutôt que quelqu’un qui se reconnaît des points communs avec le religion catholique sans l’accepter entièrement.

    Ce qui est certain, c’est que l’idée ne m’aurait jamais pris d’ouvrir la Bible et d’y découvrir ce qu’elle enseignait, trop dégouté que j’étais par la religion. Et maintenant, grâce à Steve Pavlina, je me trouve des opinions communes avec la Bible (notamment parce que ce monsieur a aussi le talent de rendre les esprits ouverts et d’encourager à aller explorer ce qui nous rebute à première vue).

    En clair, toi et moi sommes plus proches aujourd’hui que nous ne l’aurions été si Steve Pavlina n’existait pas. N’est-ce pas un point à lui accorder ?

    Il a des défauts, comme tout un chacun, mais dans ces temps assez peu versés dans l’intérêt pour la vertu, je trouve les écrits de Steve Pavlina, qui nous pousse à mesurer les conséquences de ses actes (par exemple, ne pas travailler dans une entreprise qui a un effet néfaste sur le monde, comme un armurier ou un Mc Do) et à vivre une vie plus morale (honnêteté, amour inconditionnel…) salutaires.

    Evidemment, ses idées ne sont pas exactement les tiennes, et tu t’en désoles. Mais à tout prendre, que préfèrerais-tu pour un jeune aujourd’hui, s’il est certain que ce dernier n’a pas du tout envie de se plonger dans la Bible, comme la plupart de nos jeunes ? Qu’il passe son temps à surfer sur Facebook ou à regarder je-ne-sais quel jeu télé, ou bien qu’il lise les articles de Steve Pavlina ?

    Je comprends tes accusations de « guru » : sur internet, pour vendre, un peu de « personal branding » est obligatoire. Mais je ne sais pas si tu as eu l’occasion de connaître d’autres acteurs majeurs du développement personnel américain, comme Tony Robbins. Si oui, alors tu as dû te rendre compte que Steve Pavlina est l’un des plus humbles. Ses pages de vente ne sont pas agressives comme on le voit trop souvent avec le marketing internet aujourd’hui. Vu de l’extérieur, il est certain que des gens le prennent pour un « saint » et l’idéalisent probablement trop. Mais encore une fois, Steve Pavlina détonne tellement avec les valeurs modernes et les personnes que l’on peut côtoyer au quotidien, qu’il est difficile de borner son admiration pour ce monsieur.

    Steve Pavlina nous amène à réfléchir hors des sentiers battus, et prône l’amour inconditionnel et la compassion ; comme quoi, il y a deux mille ans comme aujourd’hui, les « sauveurs » vers laquelle la population se sent attirée ont tous des points communs !

    Ah, pour finir, je voulais juste préciser que Steve Pavlina ne prône aucunement le sado-masochisme. Explorateur de vérité, il a voulu tenter l’expérience parce qu’il ne peut satisfaire d’un pré-jugé, et qu’il lui faut juger. Il raconte dans quelques articles ses expériences personnelles (il en a tenté bien d’autres, comme le sommeil polyphasique, la nourriture crue…) mais se satisfait en général d’un compte-rendu sans pousser ses lecteurs à chercher à l’imiter.

    Excellente continuation à toi (et si je puis me permettre une suggestion, tu devrais faire moins usage du mot « diable » ; si quelque chose peut sauver ce bas-monde, c’est bien l’amour de son prochain, quelles que soient ses imperfections). N’oublie pas de pardonner, mon ami !

    “Les religions sont autant de routes distinctes convergeant vers un même point. Qu’importe que nous suivions des routes différentes, du moment que nous atteignons le même but.”
    Gandhi

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s