Le gigantisme avant le Déluge

D’après l’excellent ouvrage de Louis C. Boné, « Le grand mensonge »

La plupart des créationnistes croient que le monde avant le Déluge était différent. Nous savons que c’était un jardin luxuriant, tropical du Pôle Nord au Pôle Sud. Le modèle de la couche de vapeur par-dessus l’atmosphère terrestre est le meilleur moyen de comprendre comment cela était possible. La Bible nous dit que Dieu sépara « les eaux qui étaient au dessus de celles qui étaient au dessous ». La pression atmosphérique accrue par ce moyen a permis une plus grande condensation. Cette vapeur était suffisante pour arroser la Terre et il n’avait pas besoin de pluie.

L’eau qui était au-dessus a compressé l’atmosphère et de cette façon a créé les conditions pour des créatures géantes et de grande longévité. Par une telle compression obtenue en laboratoire la durée de vie des bactéries a été augmentée 10 fois. Nos 70 à 90 ans, dans ces conditions, augmenteraient à 700 ans et 900 ans.

Il y avait aussi moins d’animaux puisque Dieu créa les « genres » et toutes les « espèces » n’existaient pas encore.

A la fin du Déluge, la Terre était radicalement différente. La végétation luxuriante avait disparue. Le climat était plus rigoureux. Et le comportement prédateur des animaux, mangeant d’autres animaux, devint dominant. C’est là où la plus grande partie des dinosaures a disparue, à cause de ces nouvelles conditions de vie.

On a trouvé des fossiles des animaux de ce monde antédiluvien. Et ces fossiles sont beaucoup plus grands que les mêmes créatures vivantes aujourd’hui (des libellules avec une envergure de plus de 90cm, des lapins de plus de 180cm, des rhinocéros géants…)

« Les insectes de cette époque étaient vraiment remarquables à cause de leur taille énorme. Des 400 formes connues des strates du Pennsylvanien Inférieur et moyen, plus de 20 formes dépassaient les 10 cm, six atteignaient presque 20 cm et trois dépassaient les 30 cm, la longueur moyenne étant de plus de 5 cm. Les plus grands de tous étaient les libellules trouvées dans les dépôts de charbon en Belgique et qui avaient plus de 70 cm d’envergure… » Géologie Historique par Carol O. Dunbar.

Dans son ouvrage, le livre de la vie, Stephen Jay Gould, paléontologue américain, décrit parfaitement bien la faune qui grouillait dans une forêt Nyrany (République Tchèque) au Carbonifère :

« Les forêts de Nyrany grouillaient de vie il y a environ 320 millions d’années. Ces forêts étaient formées de grands arbres, de prêles etc…
Des insectes géants comme les libellules aussi grandes que des goélands patrouillaient au sein des forêts humides à la recherche de proies, des blattes en l’occurrence….. »

Si certains d’entre vous ont une aversion pour tout ce qui rampe et fourmille, le Carbonifère aurait été un véritable cauchemar.
On y trouvait des scorpions de 75 cm, des blattes et des mille-pattes gigantesques et l’air était rempli du bruit assourdissant des insectes à l’envergure à faire frémir.
Ces libellules primitives possédaient des ailes de 60 cm d’envergure.

Les insectes ont été les premiers à conquérir le ciel. Au Carbonifère, ils étaient les maîtres des airs.

15 Comments

Filed under Articles, Science

15 responses to “Le gigantisme avant le Déluge

  1. Guy BERNARD

    Visiblement, tout est bon à prendre pour tenter ( bien maladroitement par ailleurs ), de défendre une vision créationiste du monde qui n’a vraiment ni queue ni tête.

    Je passerai ( par pure charité chrétienne ) sur la vision climatique abbérante d’un monde antédiluvien, “luxuriant du pôle Nord au pôle Sud”, par la magie d’une prétendue “condensation” liée de la séparation “des eaux du dessus et des eaux du dessous”: monsieur Martin, quand on ne connaît pas d’avantage les rudiments de la climatologie planétaire que les éleveurs de chèvres du croissant fertile au 1er millénaire avant JC, on se tait, humblement, et on évite de se rendre ridicule avec des théories abracadabrantesques! ( les rédacteurs de la Bible avaient encore des excuses, eux, mais vous, non ! )

    Le “must”, c’est quand même d’oser citer, sans sourciller, l’un des plus éminents paléontologues de notre temps expliquer les conditions de vie sur Terre il y a … 320 millions d’années, à l’appui d’une croyance religieuse qui refuse de faire remonter l’âge de la Terre à plus de … 6000 ans !

    Trop fort ! vous vous relisez, parfois ?

    Non, tout ceci n’est décidément pas bien sérieux !

    • Les guillemets, que vous utilisez vous aussi, en comprenez vous l’usage le plus fréquent? On les utilise pour citer quelqu’un d’autre. Si je cite Jay Gould, cela ne veut pas dire que j’adhère à tout ce qu’il dit. Pour lui, ces conditions existaient il y a 320 millions d’années. Je ne suis pas d’accord avec cela mais au moins nous nous accordons sur le fait que ces conditions climatiques ont existé. C’est pourtant pas bien compliqué. Y en a parfois, on se demande…

  2. Guy

    Et les différentes ères glaciaires, vous les placez où, dans votre chronologie de la Terre en 6000 ans chrono? entre Touthankamon et Ramsès 2 ? ou alors juste entre Alésia et Gergovie ?
    Nous avons la preuve que les mamouths, rhinocéros laineux, ours des cavernes et autres cerfs mégacéros ont vécu, pendant plusieurs dizaines de milliers d’années, jusque dans les régions les plus méridionales de l’Europe: les considérez vous comme des animaux anté- ou post-diluviens ?
    S’ils existaient avant, comment ces animaux pouvaient-ils vivre dans le climat universellement luxuriant que vous nous décrivez ?
    S’ils ne sont apparus qu’après, d’ou diable sont-ils sortis ? ( indice : la réponse serait-elle dans la question ? )
    Et les animaux fabuleux et gigantesques du jardin d’Eden, ils ont disparu parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’Arche ?, ou alors, c’étaient des animaux très méchants, que Dieu a voulu punir ? ( oui, mais s’ils existaient avant, c’est qu’ils faisaient partie du paradis terrestre ? donc c’étaient des gentils: ouh là là je m’y perds ! )
    Allez, on va s’arrêter là: il est heureux ( pour vous ) que le ridicule ne tue plus…mais des fois, franchement, on le regrette.

  3. posta01

    Réponse à Antoine Martin.

    A la recherche d’informations sur l’évolution, je suis tombé un peu par hasard sur votre blog où j’ai pu lire votre article sur le gigantisme avant le Déluge.
    Je dois dire que l’indigence de celui-ci n’a d’égal que votre niveau de culture scientifique.

    Si, en tant que Pentecôtiste, une lecture littérale de la Bible vous suffit pour expliquer l’origine
    du monde, libre à vous, mais je crains que cette méthode ne s’avère inefficace pour l’étude
    de questions relevant avant tout des sciences naturelles.

    Vous pouvez toujours prier pour devenir moins sot, mais je pense qu’un peu de culture
    scientifique ne pourra que vous être profitable.

    Tous les ânes s’appellent Martin.

    rod.posta01@laposte.net

    • Il est vrai qu’à la lecture de votre prose je dois reconnaître que je suis amené à me demander si l’homme ne descend pas du singe, car votre intellect semble plus proche de celui de nos lointain “cousins”. La vraie ouverture d’esprit ne consiste-t-elle pas à ne pas rejeter une hypothèse d’emblée, sans même l’examiner. Vous avez vos présupposés, mais vous êtes incapables de les dépasser. Vous pensez dans le cadre de certaines limites, mais votre raisonnement fonctionne en circuit fermé. La méthode scientifique ne consiste-t-elle pas à considérer toutes les hypothèses possibles a priori. Vous réfutez l’hypothèse d’un “dessein intelligent”. Savez vous que des scientifiques éminents se rapprochent de plus en plus de cette théorie. Si le mot “Dieu” vous dérange, seriez vous prêts à considérer l’existence d’une intelligence créatrice, d’un architecte, derrière la complexité du monde créé?

  4. Jean-Baptiste

    Il faut admettre que votre réponse à Antoine Martin est méprisante. Si il y a bien un âne ici c’est vous pour le traiter ainsi.

    Dommage que ce blog intéressant soit pollué en permanence par des agitateurs qui ne savent que s’exprimer sur un ton hautain, arrogant et méprisant. Enfin, c’est juste le reflet de notre societé actuelle après tout…

    A Bientôt.

  5. posta01

    Réponse à Antoine Martin.

    Désolé pour le ton acerbe et provocateur de ma “prose” mais celle-ci aura au moins eu le mérite de vous faire réagir, et peut-être réfléchir sur nos origines !

    Mais entrons dans le vif du sujet.

    Vous me demandez si je suis prêt à considérer l’existence d’une entité créatrice à l’origine de l’Univers. (vous savez… ce mot de quatre lettres qui commence par D et qui fini par U)

    Je vous répondrai NON pour les raisons suivantes.

    1. Si la méthode scientifique nous enseigne quelque chose, c’est que, par essence, Dieu n’est pas testable puisque pur esprit incréé et déconnecté de la réalité physique.
    Or, la science étudie la réalité physique et elle seule. Son but étant de produire de la connaissance objective et universelle.

    2. Dieu n’est pas et n’a jamais été une hypothèse requise dans la connaissance que nous avons de l’évolution de l’Univers depuis le Big Bang jusqu’à l’apparition de l’homme.

    Les 5 faits suivants suffisent pour expliquer ce que nous observons:
    – les lois physico-chimiques (conditions initiales de l’Univers ou de notre Univers)
    – les propriétés d’auto-organisation de la matière,
    – le hasard,
    – la contingence du milieu,
    – la sélection naturelle.

    3. Le dogme de la création révèle une incohérence interne fatale.
    Envisager un créateur, c’est postuler une entité irrationnelle au moins aussi complexe que sa création. Non seulement ce concept n’explique rien, mais il ne s’explique pas lui-même.
    Il ne fait que transposer le problème de la réalité physique.

    De surcroît, il soulève une incohérence interne au dogme et révèle une double impossibilité logique et physique majeure.

    Démonstration :
    a) Les créationnistes (les croyants en général) expliquent la complexité du monde par un acte de création divine.
    Mais selon ce principe, tout créateur doit être au moins aussi complexe et/ou intelligent que sa création, il devrait être lui-même le résultat d’un projet, d’une conception intelligente, or, les religions postulent que Dieu est incréé !
    En effet, si elles veulent échapper à la régression infinie qu’implique le dogme lui-même, elles n’ont pas d’autre choix. (qui a créé le créateur qui a créé le créateur qui a créé ??? )

    Le dogme soulève ici une incohérence interne fatale.

    b) l’Univers (ou le Multivers, puisque la science ne postule pas le monisme)
    se définit comme l’ensemble de tout ce qui existe, or Dieu est censé être
    déconnecté de sa création, ce qui est impossible puisque rien n’existe en
    dehors de l’Univers.

    c) Une création ex nihilo est incompatible avec le 1er principe de la
    thermodynamique. (même si de l’énergie peut être créée à partir du vide quantique, rien ne
    peut être créé à partir du néant – le vide quantique n’est pas le néant)

    Si vous voulez maintenant aborder la question des conditions initiales, pourquoi pas,
    mais nous flirtons là avec les limites de nos connaissances actuelles en physique théorique
    et Dieu ne sera pas d’un très grand secours.

    A bientôt.

    rod.posta01@laposte.net

  6. minoria-esperanto

    Bonjour Posta:
    C’est bon qu’il y a beaucoup de discussion maintenant.Comme j’avais dit auparavant les differents pas a suivre pour faire possible l’apparition de la vie sont tellement insurmontables que la vie ne devrait pas avoir ete possible.Tu es athee ou agnostique.Autre ATHEE,le FRANCIS CRICK,qui avec James Watson avait decouvert la structure de l’ADN(puis un prix Nobel) a ecrit un livre en 1983.Il savait de l’impossibilite de l’appariton de la vie,et a ecrit “Life Itself:its Origin and Nature/La Vie Meme:son Origine et sa Nature”.
    Il a postule l’idee que c’etait des OVNIS,des EXTRATERRESTRES qui on apporte de la vie a la terre!Et il est un scientifque brillant(et aussi un athee militant).
    LE CAS D’ANTHONY FLEW:
    Il etait probablement le plus fameux,le plus cite et admire athee des dernieres decennies,ses livres sur l’atheisme etait tres lu.Il est anglais et finalement,apres bien analyser les raisons pour et contre, il est arrive a la conclusion qu’il y a un Dieu(mais qui ne fait pas des miracles).Le detail specifique determinant pour lui etait l’impossibilite de l’apparition de la vie au hasard(et meme par laboratoire,sans etre au hasard).
    Il est maintenant un DEISTE(il y a un Dieu qui n’intervient pas de facon surnaturelle).VOLTAIRE etait deiste aussi.Son livre est “There is a God:How the World’s Most Notorious Atheist changed his Mind/Il y a un Dieu:Comment l’Athee le Plus Notoire a change d’Avis”(2007).
    Voici un lien a la video,en anglais,”La Conversion d’Anthony Flew au Theisme”:

  7. posta01

    Bonjour Minoria-esperanto

    Je salue votre perspicacité, effectivement, je suis athée pour les raisons évoquées dans mon précédent message et j’attends toujours qu’on me montre où se trouve l’erreur dans ce que j’avance.

    posta01

  8. Jean-Baptiste

    Rien ne nous prouve que c’est ce que vous avancez personnellement. On sait tous faire du copié-collé 🙂

  9. Nancy

    Pour ceux qui ont l’esprit ouvert et soif d’en savoir plus de façon non caricaturale sur le créationnisme et sur les bases biaisées du raisonnement évolutionniste, je conseille les divers articles du site suivant:

    http://www.samizdat.qc.ca/cosmos/origines/origine.htm

    Bonne lecture!

  10. Réponse à Nancy,

    L’ouverture d’esprit, c’est très bien quand on parle philosophie ou spiritualité.

    Mais le domaine des sciences (exactes ou non) n’est pas un espace soumis aux lois de la
    démocratie. Il ne s’agit pas d’être “pour” ou “contre” une théorie scientifique puisque pour ceux
    qui en douteraient encore, la théorie synthétique de l’Evolution est bien une théorie scientifique.

    Pour tous ceux qui voudront faire l’effort de remettre à plat leurs croyances, voici un ouvrage majeur sur la question:

    A lire sans modération:
    “Le Guide critique de l’Evolution” (par Guillaume Lecointre)

    Cordialement.

    posta01

    • BELLATRECHE

      bonjour, ce ne sont que des ouvrages et y croire d’avantage qu’en Dieu ne vous libère pas de ce monde malsains et vil,approchez-vous du trône de la grâce et votre vie en sera comblée, mais faîtes-le avec conviction et foi, sans pour cela ne pas lire des ouvrages, la liberté fait partie de ce que Dieu nous a offert en sacrifiant Jésus son propre fils sur la croix pour nous. que Dieu vous bénisse. TAY.

  11. Arsenic67

    “le domaine des sciences (exactes ou non) n’est pas un espace soumis aux lois de la
    démocratie.” (posta01)
    Entièrement d’accord. Malheureusement, la plupart des gens voient la science comme cela. Aussi acceptent-ils aveuglément, sans aucune critique la théorie de l’évolution car c’est la voix de la majorité : “95% des scientifiques adhèrent à la théorie de l’évolution. Ok, j’adhère moi aussi.”.
    Néanmoins, pour ceux qui veulent aborder les questions de nos origines loin du dogme évolutionniste, je vous recommande vivement le site http://www.creation.com.

    • Posta01

      Réponse à Arsenic67,

      Un conseil Arsenic, sortez un peu de votre milieu et instruisez-vous !

       

      Je vous rassure, la science n’est pas en péril et 95% des
      scientifiques (pour ne pas dire 99%, chiffre plus proche de la réalité) ne sont
      pas des abrutis !

      Maintenant, si vous avez des éléments nombreux, concordants et non
      contradictoires en faveur d’une autre théorie que la TSE (théorie synthétique de l’évolution),
      faites-en part aux spécialistes, un Nobel est peut-être en jeu !

       

      Posta01

      http://www.objectif-realite.over-blog.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s