Au-delà de la raison, Serge Tarassenko


Interview de M. Serge Tarassenko, physicien nucléaire et orateur chrétien de 1967 à 2005.
Vidéo réalisée en janvier 1989 par Télé-Réma Diffusion (TRD).

5 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Littérature, Science, video

5 responses to “Au-delà de la raison, Serge Tarassenko

  1. Rod Posta01

    Bonjour,

    Réaction à l’interview de Serge Tarassenko.
    —————————————————————
    Rien de bien nouveau dans cette entretien où le héros principal, au demeurant fort sympathique, ne fait que confesser, ni plus ni moins, un abandon de la raison, qui dans son cas s’est avéré dramatique, l’essentiel de la durée de l’entretien étant consacré à la description de sa dépression nerveuse.
    A cet égard, je vous rassure, on peut être athée, parfaitement équilibré et ne pas:
    – confondre « face cachée de la réalité » avec « irrationalité »,
    – limiter à priori la capacité de la science à décrire ce qui est « connaissable » en créant par ignorance une limite artificielle à l’entendement,
    – considérer qu’une « rencontre intérieure» donc personnelle, est une relation « réelle » avec un être transcendant non moins réel.

    Nous sommes bien d’accord que la science, à ce jour, n’explique pas tout, ce qui est bien naturel puisque elle est avant tout une démarche d’exploration, et ce n’est pas être scientiste que de considérer son pouvoir non pas comme étant infini mais simplement indéfini, tout comme est indéfinie (pour nous) la réalité dont nous faisons partie.

    Autre remarque :
    Vers la fin de l’interview, Mr Tarassenko évoque brièvement la théorie de l’évolution et sa contribution à la connaissance humaine, mais précise aussitôt que l’homme dépasse nécessairement le simple cadre évolutionniste, l’élevant pour ainsi dire au rang d’exception,
    comme s’il était assis au sommet du grand arbre de l’évolution.

    Son opinion se fonde sur la considération que la dimension humaine va nécessairement au-delà des simples considérations biologiques ou génétiques et que doit être prise en compte la dimension spirituelle de l’homme.
    Mais est-il nécessaire de rappeler, des études récentes l’ont montré, qu’aucune des aptitudes
    mentales ou comportementales chez l’homme n’est exclusive.
    Qu’il s’agisse de l’altruisme, de la compassion, de l’amour, de l’humour, de la capacité à se projeter dans l’avenir, de la conscience de soi, tous ces comportements se retrouvent à l’état embryonnaire chez plusieurs espèces, et pas uniquement les mammifères supérieurs, mais aussi chez les oiseaux. (qui en passant descendent des dinosaures)
    Ceci est la preuve qu’il n’y a pas de différence de nature entre l’homme et les autres espèces
    animales, il n’a pas de place particulière, non pas dans l’arbre de l’évolution mais dans le gigantesque buisson de l’évolution, car l’évolution est buissonnante et chaque espèce vivante aujourd’hui est au sommet de sa propre branche.

    La seule raison qui puisse faire penser que le statut humain est particulier, c’est l’idée veine
    qu’un système de valeurs peut revisiter ce que l’Univers a mis 13 milliards 700 millions d’années à produire.

    Cordialement.

    posta01

  2. Jean Dalliere

    Bonjour,
    j’aimerais entrer en contact avec Serge TARASSENKO dont j’ai pris connaissance par un oncle DALLIERE, aujourd’hui décédé, et qui était pasteur protestant à Evreux et que Serge T. a surement bien connu. Mon mail est jean.dalliere@orange.fr Merci pour ce que vous ferez. Bien cordialement; JD

  3. Jean Dalliere

    Bonjour à tous,
    Je ne cultive (plus) aucune animosité à l’égard de ceux et celles qui sont “travaillés” par de tels sujets les ayant personnellement dépassés (voila un peu plus de 30 ans) en Découvrant la Gnose dont je suis devenu un adepte “total”.(Jésus était un gnostique et, en tant que tel, il ne pouvait pas croire en ce que vous appelez “Dieu”!). Je vous invite à consulter mon website http://blogapart.freehostia.com par lequel je développe nombre de sujets d’actualité (…) à partir du “Tronc-Gnose”, là où il n’est aucun “savoir” mais La Connaissance (fusion de tous les Savoirs) qui est Amour, soit fusion de tous les contraires – exprimés par la Dialectique  – qui s’expriment soit par ÊTRE (tout ce qui a trait aux Religions) soit par AVOIR (tout ce qui a trait au Scientifique et/ou au Politique).
    Serge TARASSENKO représente un cas type de la Pensée schizophrène (pléonasme) en laquelle cet Amour est clivé en DEUX (en “dieux”) soit en ÊTRE et AVOIR cultivant conséquemment à ce pathologique clivage la Nostalgie d’un Temps Primitif, Edénique,où notre Espèce vivait au sein de la Nature…C’est pathétique pour au XXIème siècle!
    Je reste évidemment Ouvert à toutes explications et/ou contestations dans la mesure où elles ne sont pas injurieuses!
    Bien cordialement à vous,
    le gnostique Jean S. Dallière 

  4. Jean Dalliere

    Complément  d’informations concernant le schéma symbolique que j’ai introduit dans mon dernier commentaire.
    Les branches “de droite” sont celles, foisonnantes, par lesquelles s’expriment tous les Savoirs (AVOIR) scientifico-politiques, tous soumis, pour leur évolution, aux lois de l’Entropie croissante (le fameux “Toujours Plus” connu de tous). C’est par ces branches là que les humains développent : le “raisonnable”, leur Raison. la logique, leurs “réalités” quotidiennes, le rationnel, etc.etc.soit toutes ces “valeurs” (!) qui sont variables au fil des temps. Le “rationnel” d’Aujourd’hui est l’Irrationnel d’Hier et celui de Demain. C’est du vent…
    La Branche “de gauche” (évolution spirale à Néguentropie croissante, ou encore appelée Entropie décroissante) est celle qui, par ÊTRE, révèle toute Religion, développant un “cône” pointe en Haut dont le Sommet porte le Nom de Dieu. Cette Branche spirituelle, c’est elle qui développe en l’humain le besoin de Croire en un “quelque chose” qui est sensé COMPENSER (par cette notion de foi) ce que n’apportent pas les branches de AVOIR qui sont toutes carentielles, frustrantes.
    Par mes travaux de recherche fondamentale axés sur la Complexité existentielle (elle est fusion ÊTRE-AVOIR) j’ai démontré que la Branche ÊTRE de l’Homme est Causale et les branches AVOIR sont Conséquences de celle ÊTRE; en d’autres termes, j’ai démontré qu’il existait, depuis la Nuit des Temps, un rapport dit Psychosomatique entre ces deux types de Branches.
    Celle de ÊTRE apparaissant AVANT celles de AVOIR….c’est la raison pour laquelle les textes bibliques font apparaitre Adam avant Eve; ce qu’aucun théologien, exégète, philosophe, etc. n’a encore compris !
    L’homme Jésus est venu dire à Tous que vous qui évoluez sur la Branche de gauche (= les “Borgnes”) comme vous qui évoluez sur les branches de droite (= les “Aveugles”), vous marchez dans l’Erreur. Moi, le gnostique, je suis la Voie, la Vérité, le Chemin de l’Amour où il n’est ni Dieu (ÊTRE seul) ni Diable(AVOIR seul) qui sont des expressions de “branches”. Le Chemin de l’Amour est le Tronc non “clivé”, ce Tronc qui est LA GNOSE  que la Pensée Occidentale a perdu de vue depuis …plus de 2.000 ans et que je suis venu réactualiser Marchant sur les pas de Jésus. N’a-t-il pas dit : “celui qui marche sur mes pas fera ce que je fais, il fera de plus grandes choses encore car moi je m’en retourne au père” ?
    Bien cordialement vôtre
    Le gnostique Jean S. Dallière

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s