Un pardon complet et un coeur changé

Jésus et la femme adultère, pas de condamnation

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 2 Corinthiens 5:21

A partir du moment où vous avez cru en Jésus, vous êtes devenus la Justice de Dieu en Christ. C’est la Justice de Dieu qui ne peut jamais être ternie ou détruite. Elle n’a rien à voir avec ce que vous avez pu faire, ou ce que vous ferez jamais-de bon ou de mauvais. Mais elle a à voir avec ce que Jésus a fait pour vous. Il vous a donné le don gratuit de sa Justice parfaite.

Cela veut dire que vous n’aurez plus jamais à craindre le jugement de Dieu ou la punition pour vos péchés. Plus jamais vous n’aurez à travailler dur pour obtenir son approbation ou sa bénédiction. Vous êtes déjà béni et hautement favorisé dans le bien-aimé- Jésus Christ.

Vous sentez vous parfois coupables d’avoir fait ce que vous n’auriez pas du faire? Etes vous parfois sous le poids d’un lourd fardeau, quand vous avez “laisser tomber” le Seigneur, ou l’avez “déçu”? Bien, souvenez vous que l’attitude de Dieu envers vous est constante et sans variations. Il a déjà pris sa décision à votre sujet- il vous aime et veut le meilleur pour vous, il veut vous bénir- non pas parce que vous le méritez ou pourrez jamais le mériter, mais parce que Jésus a payé le prix le plus élevé que l’on puisse imaginer pour que vous soyez libéré. Vous avez été racheté par le sang précieux de Jésus.

Un pardon complet et un coeur changé

Jésus pardonna la femme adultère complètement, pour toute sa vie de péché. Ses mots étaient comme une musique si douce à ses oreilles, produisant un soulagement profond et une joie immense dans son coeur. Le fardeau d’une vie de péché tout à coup était enlevé de ses épaules. Maintenant, elle était prête pour la deuxième parole que Jésus allait prononcer : va et ne péche plus! Cette seconde parole fut tout aussi puissante et libératrice que la première. Il venait juste de se prononcer, comme Juge de toute l’humanité et l’avait pardonné pour tout.Ensuite, en tant que Créateur du Monde, il prononça les paroles qui devaient faire naître une nouvelle création dans son âme. Ce commandement n’était pas une parole légaliste. Le légalisme vous enseigne ce que vous devez faire pour être accepté par Dieu, mais il ne vous aide jamais à y parvenir.La loi vous enseigne ce que vous avez à faire pour être saint, mais elle ne vous aide pas à être saint. La Grâce fonctionne de manière complètement différente; Dieu vous rend d’abord acceptable par la Foi en Christ et son oeuvre sur la Croix. Dans un premier temps, il vous déclare juste par la Foi, ensuite, il vous appelle à vivre pour Lui.

Colin Dye est le Pasteur Principal de Kensington Temple à Londres

Nous n’essayons pas de vivre une vie juste pour être acceptés par Dieu, mais nous vivons de manière juste car nous avons déjà été acceptés par Dieu. Nous n’essayons pas de suivre un code de conduite de manière externe, dans notre comportement, mais part la puissance de l’Esprit à l’oeuvre en nous. Quand Jésus nous appelle à faire quelque chose, il nous donne la capacité de le faire. Il active la puissance de la nouvelle création qui est en nous, nous donnant la capacité de vivre comme il nous appelle à vivre.

Jésus créa par sa Parole une vie nouvelle dans cette femme. Il changea son coeur, et à partir de ce moment, elle a eu une nouvelle puissance à l’oeuvre en elle. Sa rencontre avec Jésus a changé ses désirs, sa motivation et le sens complet de sa vie. C’est cela que d’être vraiment né de nouveau et de recevoir une vie nouvelle de Jésus.

L’ancienne alliance était une alliance basée sur la Loi. Elle n’avait rien à voir avec la Grâce de Dieu à l’oeuvre dans les coeurs des Hommes. Dieu nous a donné la loi pour nous montrer qu’il était impossible de le servir au moyen de nos propres efforts humains. C’est pour cela qu’il est écrit, dans 2 Corinthiens 3:6 – “Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.” Quand la Loi fut donnée dans Exode 19, ce fut glorieux.Dieu lui même est descendu sur Terre et a manifesté sa gloire sur le Mont Sinaï. Mais sa gloire était terrifiante pour le peuple.Ils se sentirent indignes d’approcher Dieu. Néanmoins, ils promirent d’obéir la Loi et se déclarèrent aptes à la suivre. Quelques pages plus tard dans la Bible, on peut lire le passage du veau d’or et du péché odieux qu’ils commirent en rejetant Dieu en faveur d’une image sculptée. Le reste de l’Ancien Testament nous montre les nombreux échecs de la part du peuple de Dieu quand il s’agissait de respecter la loi et de se faire accepter par Dieu.

Je le répète, l’attitude de Dieu à votre égard est constante et ne change pas, il a déjà pris sa décision à votre sujet- il vous aime et veut le meilleur pour vous, il veut vous bénir- non pas parce que vous le méritez ou pourrez jamais le mériter, mais parce que Jésus a payé le prix le plus élevé que l’on puisse imaginer pour que vous soyez libéré. Vous avez été racheté par le sang précieux de Jésus.

Colin Dye

Advertisements

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

One response to “Un pardon complet et un coeur changé

  1. Fadi Bouhanna

    Le passage de la femme adultère ne nous dit pas qu’Il Lui a pardonné son péché, mais qu’Il ne la condamne pas pour cela. C’est très différent.
    Il lui laisse le temps de se repentir. C’est pourquoi Il lui dit “Va et ne pèche plus”. Cela veut dire: Je ne te condamne pas. Mais repens toi.
    Maintenant, si elle se repent, Il lui pardonnera son péché car Il est allé à la croix pour cela.
    Mais si elle ne se repent pas, Il la condamnera au jour du jugement pour ce même péché.
    N’oublions pas que cette femme était sous la loi, et que les hommes étaient esclaves du péché. C’est pourquoi Il ne la condamne pas. Mais Il lui ordonne de se repentir. De plus, avec Jésus Christ, elle en a la possibilité.

    DIEU ne pardonne quà CEUX QUI SE REPENTENT. C’est pourquoi Il ne condamne pas, pour nous laisser le temps de nous repentir jusqu’au bout.
    Mais si nous ne nous repentons pas, Il nous condamnera justement pour ces péchés que nous n’avons pas voulu abandonner.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s