Déchiffrer les mystères de la vie

Un documentaire à voir absolument! Après avoir vu cela vous ne pourrez plus jamais croire que la vie sur Terre est le produit du hasard!







En 1993, le Professeur Phillip Johnson de l’Université de Berkeley, en Californie, invita des scientifiques et des philosophes à se réunir dans une petite ville balnéaire, sur la Côte centrale californienne.

Des intervenants de Cambridge, Munich, Chicago et d’autres pôles universitaires participèrent à cette table ronde, dans le but de réexaminer un sujet qui domine la science depuis 150 ans.

La couverture du DVD

Ce sujet, c’est la théorie sur laquelle se fondent les sciences naturelles : « L’origine des espèces » de Charles Darwin.

Les Éditions Clé viennent de publier, en français, un DVD qui examine ces questions universelles et donne des preuves remarquables pour défendre une idée qui pourrait révolutionner la pensée scientifique : la théorie de la conception intelligente (ou du dessein intelligent).

« Déchiffrer les mystères de la vie » raconte l’histoire de scientifiques contemporains qui soutiennent une idée originale et forte mais controversée : la théorie de la conception intelligente de l’univers.

Ce DVD, constitué d’interviews de scientifiques de haut niveau et d’animations 3D, est à la fois abordable par tous et passionnant. Il décrit l’un des mouvements scientifiques les plus novateurs et les plus « dérangeants » pour certains, car discernant l’empreinte de l’intelligence dans la conception de ce qui nous entoure et de ce qui nous constitue…

Un DVD à s’offrir et à montrer à tous ceux qui pensent que la science a détrôné Dieu…
À noter, une page Facebook recense quelques extraits vidéo, la biographie des intervenants et quelques articles sur le même sujet…

16 Comments

Filed under Science, video

16 responses to “Déchiffrer les mystères de la vie

  1. Rod Posta01

    Bonjour,

    Encore une vidéo de propagande créationniste de la plus belle veine à la gloire de Dieu, vous savez,
    ce nom qu’on donne au masque de notre ignorance !

    Pour ceux qui douteraient encore que l’évolution est aujourd’hui considérée dans le milieu scientifique comme un fait, voici une liste d’arguments qui réfutent sans appel les principales objections créationnistes.

    Bonne lecture.

    posta01
    “www.objectif-realite.over-blog.com”

    Références:
    “http://atheisme.free.fr/Contributions/Theorie_evolution.htm”

    • Posta je suis content que tu participes à ce blog. J’aime ton ironie. On n’est pas d’accord mais c’est toujours intéressant de discuter. Mais quand, même, après avoir vu cette vidéo, peux tu encore croire que la vie est apparue sur Terre par hasard? Même les scientifiques non-créationnistes n’y croient plus!

      • Rod Posta01

        Salut Antoine,

        Je suis heureux que tu sois content, car comme disait Coluche: “J’aime bien être content !”

        Maintenant, tu évoques l’intérêt des confrontations d’idées sur des questions qui fâchent (les créationnistes) mais je constate que tu as, jusqu’à maintenant peu réagi personnellement à mes différentes interventions, pourtant largement argumentées.

        Voir les articles suivants:
        “La Génèse et ses implications scientifiques”
        “Première cellule artificielle vivante”
        “Dieu ne se prouve pas, il se rencontre”
        “Le grand mensonge ou l’évolutionnisme dans tous ses états”
        “Apologétique et pré-évangélisation, comprendre notre époque” etc…

        D’autre part, s’il est des questions où les opinions personnelles sont déterminantes comme la politique, la philosophie, la spiritualité, les arts, il n’en est rien des questions de science pour lesquelles seule la méthode scientifique s’avère pertinente pour la simple raison que la science s’intéresse aux faits et
        seulement aux faits, jamais aux valeurs !
        C’est ainsi que chaque proposition en science doit être par principe déterminable, c’est à dire soit vraie soit fausse, (ce qu’on appelle une hypothèse) et le juge suprême en la matière, c’est l’expérimentation dans le monde réel.

        Ce qui est reproché à juste titre au créationnisme / intelligent design, c’est précisément l’absence de rigueur épistémologique comme:
        a) L’inexistence de propositions déterminables, raison pour laquelle on parle d’irréfutabilité ou d’infalsifiabilité. (un corbeau rouge, un géant bleu, une intelligence créatrice, Dieu sont des exemples de concepts infalsifiables)

        b) L’idée fausse que, sous prétexte que l’inexistence de Dieu n’est pas démontrée, la possibilité existe.

        c) Une pseudo-argumentation exclusivement fondée sur:
        * une proposition de base infalsifiable, ce qu’on appelle un dogme. (cause première extérieure à l’Univers)
        * des pseudo-arguments de démonstration fondés sur des sentiments / impressions comme la beauté, l’harmonie, l’apparente perfection du monde, le finalisme apparent de la complexité du vivant, etc…
        * l’auto-justification de la doctrine fondée sur une exploitation de questions encore non élucidées ou en cours de discussion
        * des objections soit indéterminables soit non fondées car consécutives à un usage intensif du déni des faits.

        Sur tous ces points, ce conçois ton désaccord, mais prend alors la peine d’argumenter avec autre
        chose que “Dieu l’a fait !”

        Dans l’attente de tes (j’espère) pertinentes remarques.

        posta01
        “www.objectif-realite.over-blog.com”

      • Bonjour Posta:
        Quant a moi je suis en desaccord avec quelques de tes idees,que le materialisme explique tout.Dire que l’evolution montre que Dieu n’est pas necessaire ignore que l’evolution et les lois chimiques et physiques sont incapables d’expliquer l’evidence d’un dualisme.
        Que l’esprit et le cerveau sont deux choses differents.Il y a une corelation mais c’est pas la meme entite.Ca montre qu’on peut parler d’un monde/univers type parallel qui n’est pas sujet aux lois de notre monde.Theoriquement ca dit que meme la vie eternelle dans autre dimension est possible.
        La croyance chretienne est que dans autre type de vie apres notre vie il y a des autres lois.

      • Salut Minoria,

        A nouveau, tu évoques la question d’une “cause première” et l’évidence d’un dualisme. (matière / esprit)
        Mais à nouveau, je te répondrai que l’étude d’une cause première ne peut pas être un objet d’étude en science puisque celle-ci se fonde UNIQUEMENT sur des propositions par principe déterminables ou falsifiables.

        Cette remarque implique les conséquences suivantes:
        1. Admettre une “cause première” ne peut être qu’une réponse pour notre cerveau émotionnel, mais en aucun cas une explication de quoi que ce soit.

        2. La quête d’une compréhension absolue de la réalité ne peut être qu’un pari scientifique.

        3. L’étude de l’histoire de l’Univers et du laboratoire duquel nous sommes issus (la Terre) montre que la matière est le prérequis pour l’émergence de l’intelligence et de la conscience.

        4. Le développement des capacités cognitives n’est pas la conséquence d’une “cause finale” ni le résultat prévisible et nécessaire de l’évolution mais plutôt une solution adaptative parmi d’autres.

        5. Nos capacités cognitives étant le produit de l’évolution, il n’est pas étonnant que nous ne soyons pas
        “armés” naturellement pour aborder certains aspects de la réalité qui n’ont jamais été une question de survie. (infiniment grand, infiniment petit)

        Aussi, quand tu dis:
        “L’esprit et le cerveau sont deux choses différentes”

        Une fois de plus, tu formules une proposition infalsifiable (référence au monde des esprits) doublée d’un déni des faits (voir théorie du corbeau blanc)
        De plus, au plan de la méthode, l’ignorance ne peut servir de base théorique pour répondre à quoi que ce soit (ici, le fait que le cerveau n’est pas encore entièrement compris)

        En définitive, il est plutôt amusant de constater que pour les créationnistes, c’est pourtant cette démarche, associée aux sentiments premiers (évidences, beauté, harmonie) qui est systématiquement adoptée, qu’il s’agisse:
        – de la notion de complexité irréductible.
        – des “impossibilités” liées aux probabilités d’apparition de la vie, etc…

        Cordialement.

        posta01
        “www.objectif-realite.over-blog.com”

  2. Arsenic67

    Rod Posta01 : L’évolution est considérée comme un fait tout simplement parce que c’est la seule façon d’expliquer naturellement la biodiversité sur terre. Les scientifiques n’ont pas besoin de preuves pour avancer une telle théorie. Pour eux, il ne peut pas en être autrement, c’est tout. Regarde un peu comment la théorie de Darwin a rapidement été acceptée par la communauté scientifique et une bonne partie du grand public à une époque où :

    – l’archive fossile était quasi-vide
    – on ne connaissait pas la génétique
    – la biochimie n’était qu’à un stade vraiment primaire

    De plus, au moment où Darwin écrivit son conte, l’origine des espèces, on croyait encore à la génération spontanée ce qui a contribué à l’accréditement de sa théorie. Ainsi, même si des milliards de preuves supplémentaires viendraient infirmer la théorie, elles seront tout simplement considérées comme des « anomalies » et feront éventuellement l’objet d’une recherche mais jamais un scientifique matérialiste mettra en doute l’évolution. Sinon, si t’as un autre scénario matérialiste possible permettant d’expliquer la biodiversité sur terre, ainsi que la symbiose, je serai ravi de l’entendre. Je ne te demande pas des éléments de preuves ni des bases factuelles, tu peux proposer n’importe quel modèle aussi farfelue qu’il puisse être du moment qu’il soit entièrement naturaliste.

    Tu vois, tu ne peux pas n’est-ce pas ? Tu dois alors t’en rendre compte que ce n’est pas que les observations « prouvent » l’évolution, mais que la science, le matérialisme, sont obligés d’y croire. La science SE DOIT de soutenir l’évolution. Tout ce qui s’oppose à la théorie de l’évolution ne peut pas être de la science.

    N.B. : Le terme d’évolution étant très ambigu, j’entends bien parler ici de la thèse selon laquelle tous les êtres vivants descendent d’une même espèce ou d’un nombre très restreint d’espèces ancestrales.

    • Rod Posta01

      Bonjour Arsenic67,

      Tu as dit l’essentiel dans ta 1ère phrase:
      “L’évolution est considérée comme un fait tout simplement parce que c’est la seule façon d’expliquer naturellement la biodiversité sur terre”

      Aussi, quand tu me demandes de proposer un autre modèle naturaliste que celui de l’évolution, c’est comme si tu me demandais de proposer un autre modèle que celui de la gravitation, de la mécanique quantique ou encore de la météorologie.

      Après tout, on peut toujours nier ces modèles puisque ce ne sont QUE des théories et invoquer un grand architecte qui serait le responsable de l’interaction gravitationnelle, du phénomène de l’intrication quantique, des tornades ou que sais-je encore !

      En fait, le véritable problème du créationnisme, c’est son incapacité à attribuer le même statut à l’ensemble des phénomènes que nous pouvons appréhender.

      Le créationnisme sort ainsi du champ scientifique dès lors qu’il produit des conclusions à partir d’un système de valeurs qui ne peut être un objet d’étude en science.

      Nous avons ici deux moyens d’aborder ces questions :
      – soit on se donne les moyens d’expliquer des phénomènes (quels qu’ils soient) et seule la démarche rationaliste est apte à atteindre cet objectif.
      – soit on invoque une cause surnaturelle et on s’interdit par là même à jamais d’expliquer quoi que ce soit.

      Posta01

      • Arsenic67

        « Aussi, quand tu me demandes de proposer un autre modèle naturaliste que celui de l’évolution, c’est comme si tu me demandais de proposer un autre modèle que celui de la gravitation, de la mécanique quantique ou encore de la météorologie »
        Ne comparons pas ce qui n’est pas comparable. Une théorie cherche à expliquer et à étudier des observations. On ne compare pas une théorie avec autre chose qu’une théorie. Prenons un exemple :
        Dans le cas de l’évolution, l’observation est la biodiversité. La théorie qui se propose d’expliquer cette observation est la théorie de l’évolution. Aucune autre théorie scientifique n’est ENVISAGEABLE, alors les scientifiques sont obligés de le considérer comme un fait, même si toutes les données seraient contre. Dans le cas de la gravitation, l’observation est l’attraction gravitationnelle. Plusieurs théories scientifiques sont ENVISAGEABLES pour l’expliquer. L’histoire nous en rapporte quelques unes : théorie newtonienne (révélée fausse dans le courant du 20ème siècle), théorie einsteinienne (incomplète), théorie quantique (en bonne voie), etc. De toute façon le problème n’est pas là, je dénonce juste la malhonnêteté des évolutionnistes qui répandent partout que l’évolution « est un fait » comme si la théorie avait été « prouvée » alors que c’est juste qu’aucune autre n’est envisageable.

        Sur ce Posta01, comme je sais que ton unique but c’est d’avoir le dernier mot dans chaque discussion quitte à devoir sortir des âneries comme tu viens encore de nous le faire, je te signale que mon intervention dans cette discussion et peut-être même dans tout le forum s’arrête là.

        Bonne continuation.

      • Rod Posta01

        Bonjour Arsenic67,

        Dommage que tu souhaites quitter cette discussion juste au moment où l’analyse objective permettrait de montrer les « âneries » créationnistes. (pour reprendre tes termes)

        Démonstration :
        L’exemple de la gravitation est bien mal choisi pour tenter de montrer une différence de statut illusoire entre la théorie de l’évolution et TOUTE AUTRE THEORIE.

        La théorie n’est pas FAUSSE comme tu l’affirmes à tort mais simplement INCOMPLETE dans la mesure où elle ne prend pas en compte les effets relativistes.

        Quant à la future théorie quantique de la gravitation que tu évoques, elle sera une nouvelle « boite » théorique qui encapsulera les théories actuelles mais ce sera toujours cette bonne
        vieille théorie newtonienne qui permettra d’envoyer des satellites en orbite ou de calculer la trajectoire d’une boule de billard !!!

        Quand tu dis :
        « De toute façon le problème n’est pas là, l’évolution est considérée comme un fait comme si la théorie avait été « prouvée » alors que c’est juste qu’aucune autre n’est envisageable. »

        Tu es donc en train de me dire que ce n’est pas parce-que l’on constate que 2 + 2 = 4 (en base 10 bien sûr) que la théorie des nombres est prouvée mais simplement qu’une autre théorie n’est pas « envisageable !!! »

        Tu peux développer, je m’y perds, à mon que tu ne t’enfonces définitivement !

        Enfin, mon but n’est pas comme tu le penses « d’avoir le dernier mot » mais simplement de relever les sophismes, les erreurs, les errements, les dénis de faits ainsi que les malhonnêtetés de tous ordres et de promouvoir à la fois l’objectivité et l’indépendance de la démarche scientifique à l’égard des croyances qui n’ont pas leur place dans l’étude des sciences naturelles.

        Bonne évolution.

        Posta01

  3. Frimouq

    Bonjour Posta01, et autres abonnés. Je viens tout juste de lire tous ces commentaires plus ou moins étourdissants ,très cérébraux mais ou il manque toujours l’essentiel. En cherchant l’explication dans notre matière grise nous oublions tous nos limites très évidentes pourtant. C’est avec le coeur, beaucoup plus puissant que les neuronnes que nous trouvons la paix. Je prie pour nous ,
    humblement. Pierre

    • Rod Posta01

      Bonjour Frimouq,

      Je fais rapide car j’ai une urgence, mais nous aurons peut-être l’occasion d’en reparler.
      “Ceux qui cherchent ne trouvent pas toujours mais ceux qui ne font que prier ne trouvent jamais rien”

      Hum, hum…

      Cordialement.

      posta01
      “www.objectif-realite.over-blog.com”

    • esperantominoria

      Bonjour Frimouq,

      Merci pour le commentaire.Je respecte la foi.Si je n’etais pas chretien je dirai que la fin de la civilisation occidentale est inevitable.
      La base de la civilisation occidentale reside maintenant sur la prosperite economique.Si un pays comme l’Iran fabrique la bombe atomique il va lancer la bombe contre l’Europe et les EU.

      Le resultat serai l’effrondrement economique:le chomage massif,l’inflation incroyable.

      Et les Pays Petroliers Arabes?

      La Chine serai otage du petrole,aussi le Japon,la Coree,l’Inde.Et le taux de naissances parmi les non-musulmans en Europe est beaucoup moins que celui des musulmans.

      Mais la Bible parle que Dieu va arreter l’Iran de facon miraculeuse.C’est-a-dire,la menace des groupes et des gouvernements terroristes de caractere islamique va etre brise.

  4. le T.Rex de Darwin

    Voici l’autre version, plus objective, de ce reportage. Vous y reconnaitrez certains personnages des autres vidéos.

    six épisodes, d’un documentaires parus sur Arte : “La science en guerre”

    Bon visionnage.

  5. le T.Rex de Darwin

    Sur terre, l’évolution du vivant a pour principal moteur la mutation. Pour faire simple, il s’agit d’un processus chimique et moléculaire aboutissant à un changement dans la séquence en acide nucléique d’un gène (entre autre).

    La mutation, à long terme, est l’unique source de variabilité (il est important de le préciser, puisqu’à court terme, il existe d’autres sources de variabilitées: cf épigénome: en changeant la conformation d’une séquence sans en changer sa composition en acide nucléique, on peut obtenir différentes fonctions: soit un gène, pour une même séquence peut avoir différentes fonctions chez un organisme donné, et même dans un organe donné, à un temps donné. Mais pour l’instant, rien ne semble montrer qu’à long terme, ces processus épigénétique ait un impacte dans l’évolution).

    La sélection naturelle, la dérive génétique et la migration, vont être les conducteurs de cette machine folle à nouveauté: on parle, au même titre que la mutation de forces dites évolutives. Selon le nombre d’individu dans l’espèce et son type de reproduction (sexuée ou asexuée), l’intensité de ses forces vont variées. C’est ainsi, au rythme des changements environnementaux, et de mécanismes intrinsèque à l’organisme, que l’évolution se produit depuis prés de 3,7 milliards d’année.

    Pour le début de cette histoire, tout dépend ce qu’on entend par hasard…

    La génétique est le domaine en biologie qui confirme l’évolution du monde vivant comme un fait, et cela tout au long des temps géologiques. Familles multigéniques, éléments transposables ainsi que nos virus, confirment, et ceci statiquement qu’il est improbable que toutes les espèces sur terre soient apparues toutes séparément par le fruit de forces métaphysiques. Non, la génétique démontre et établit comme un fait que les membres d’une espèce sont issues d’un seul et même ancêtre commun, et ainsi de suite entre ancêtre commun d’espèces proches. Par ce principe nous pouvons remonter jusqu’à LUCA, l’ancêtre commun de tout ce qui est vivant sur terre.

    Comment LUCA a-t-il vu naitre le jour? la génétique, mais cette fois-ci aidée de la biochimie et la biophysique commence à offrir certaines pistes. Et croyez le ou non, mais elles ne mènent pas à Dieu.
    Le dessin intelligent n’est qu’un artefacts de la conscience humaine qui peine à accepter la terrible vérité: nous sommes lui fruit d’une guerre sans merci qui se produit depuis prés de 3,7 milliards au sein de notre génome. Les organismes que nous sommes sont les machines à survie utilisés par nos gènes dans cette guerre et ainsi assurer leurs présences à la génération suivante.

    Pourquoi parle-ton de hasard? Parce que le gène ne peut prédire les changements environnementaux ou le lieu et la fréquence de ses mutations… Il apparait, change, évolue ou disparait à cause de facteurs qu’il ne peut contrôler. L’apparition de la vie il y a 3,7 milliards d’années ne fut peut être pas le fruit du hasard, peut être que certaines conditions bien particulières ont été réunies à cet instant sur terre pour qu’apparaisse les premiers acides nucléique et permettent la synthèse et la réplication des premières molécules d’ADN (peut être elles mêmes en compétitions avec d’autres réplicateurs, mais l’ADN semble avoir gagner ce combat, au moins sur terre…). L’enjeu est énorme, cependant la clé n’est en rien divine, du moins tel que les croyants l’entendent: elle doit être matérielle, car là est le fondement de la science moderne (au même titre qu’est foi pour la religion). Parier sur autre chose est se retrouver face à un mur insurmontable. A partir de là, un choix se fait: sommes nous scientifiques ou non? Puis-je mettre ma foi de coté pour tacher de répondre à cette question? A ces questions je n’ai pas de réponses, puisqu’elles ne dépendent que de vous.

    En revanche, l’évolution du vivant jusqu’à maintenant ne peut être que le fruit du hasard et rien d’autre: la vie se suffit à elle-même.

    Amen mes frères.

  6. Arsenic67

    “La génétique est le domaine en biologie qui confirme l’évolution du monde vivant comme un fait” (T.Rex)
    La génétique n’est pas le seul domaine qui “confirme” l’évolution en biologie. Il y a aussi l’anatomie comparée, la systématique, l’embryologie, etc. Le problème c’est que les créationnistes s’en servent également autant pou “confirmer” qu’il y a eu création et non évolution.

    “Comment LUCA a-t-il vu naître le jour ?” (T.Rex)
    La question est très intéressante mais encore une fois, tu as juste fourni une réponse qui te plaît et non une réponse un minimum fondé. Je respecte ta croyance mais si tu veux qu’on la prenne au sérieux, il faut nous donner des références à l’appui. Aussi si tu pouvais répondre à ces quelques questions :

    – Que peut-on faire pour démontrer que la vie ne peut pas apparaître par hasard, à partir de matière inanimée ? Je parie qu’il n’y en pas, car même la superbe démonstration de Pasteur n’a pas su convaincre l’esprit matérialiste. Ainsi, les évolutionnistes pourront tranquillement continuer à raconter toutes les fables qu’ils veulent.

    – Dans l’archive fossile : pourquoi a-t-on des fossiles d’organismes unicellulaires, soi-disant apparus il y a 4 milliards d’années, et tout de suite après des fossiles d’organismes pluricellulaires gros de plus de 4 pouces, soi-disant apparus il y a 2 milliards d’années, et aucun fossile d’organisme à 2 cellules, 3 cellules, etc. ? Il y a 2 milliards d’années qui se sont écoulées quand même …

    – Qu’est-ce qui pousse à croire que la première cellule vivante est apparue naturellement par hasard sans “parent” alors qu’on arrive pas à créer la plus simple des cellules vivantes avec tout le savoir, la technologie et le budget dont on dispose ?

    • Le T.Rex de Darwin

      “La génétique n’est pas le seul domaine qui “confirme” l’évolution en biologie” et “Il y a aussi l’anatomie comparée, la systématique, l’embryologie, etc.”.

      Oui et non…

      Je m’explique: Ces dernières disciplines sont celles qui ont amené les biologistes du 19ème siècle à réfléchir sur le transformisme des espèces de part la forte similitudes que l’on pouvait observer au stade embryonnaire chez des espèces qui, au stades adultes, paraissaient pourtant très éloignées. Ceci ne fut qu’un prémisse, et Charles Darwin, en réunissant observations interprétations, de lui et d’autres, fut le premier à avoir affirmer l’évolution comme un fait et la théorie la sélection naturelle, seulement comme un mécanisme évolutif pouvant expliquer ce fait (effectivement, nous savons à présent que la sélection naturelle n’est pas la seule force évolutive à l’origine des espèces). Et attention, lui même ne parle pas de l’origine de la vie sur terre, seulement comment à partir d’une population initiale d’individus, plusieurs espèces se forment.

      La génétique, et l’expansion de la biologie moléculaire à permis de mettre évidence et surtout mieux comprendre la source initiale de la variabilité: la mutation. Quelle soit ponctuelle, insertionnelle ou chromosomique (je vous laisse aller chercher les explications et les distinctions de chacune). Dérive génétique ou selection naturelle sont des forces qui vont être à l’origine de la fixation dans une population et à terme dans l’espèce des nouveautés évolutives offertes par la mutation de l’ADN.

      Donc oui, l’analyse des gènes homologues, des séquences dites répétés (en tandems ou dispersées) dont l’origine peut être virale (infection ancestrale de notre génome par divers virus à des endroits bien précis de ce dernier) ou génique (duplication aléatoire de gène, à l’origine des familles multigéniques: la globine par exemple, ou des gènes ayant accumulés trop de mutations les rendant non fonctionnelles. on parlera aussi d’ADN dite”poubelle”), mais à présent, chez des espèces évolutivement très proches (les grands singes par exemple: chimpanzé, homme, gorille et orang outan) au même endroits de leur génome (très très similaire déjà de part leurs gènes): dans exactement les mêmes séquences codantes par exemples (je parle des gènes: des séquences en bases bien précises à l’origine d’une ou plusieurs fonctions dans une cellule ou un organisme entier)

      Alors pour reprendre un argument créationniste: STATISTIQUEMENT, il est improbable que chez ces espèces proches, que ce soit exactement les mêmes gènes qui se soient dupliqués exactement au même moment, que se soit exactement les mêmes virus qui les aient infectés  exactement au même instant pour insérés leur ADN virale identique exactement au même endroit de tout ces génomes.

      Voilà, PREMIÈREMENT comment , et ce n’est qu’ UN argument parmi d’autre, la génétique, allié au mathématique, démontre l’évolution des espèces au cours des temps GÉOLOGIQUES ( et non historique, c’est à dire à l’échelle humaine, pas d’amalgame s’il vous plait).

      Maintenant, concernant l’apparition de la vie sur terre… Le problème est là. Car entre la formation de la terre, et les premiers fossiles de cellules datés à 3,7 milliards d’années, ça nous fait un peu moins d’un milliard d’année de trou noir biologiquement parlant. Donc là oui, seulement ici, dans cette page blanche de l’histoire de la vie sur terre, libre à vous de déchainer vos fantasmes pour une intervention divine dans l’apparition de la vie.

      “Comment LUCA at-t-il vu naitre le jour? “, je ne suis pas un spécialiste de cette question, je ne travaille pas là dessus, mais en vue de ce que j’ai pu lire à droite et à gauche, je dirais en toute honnêteté que c’est encore flou. Mais des arguments intéressants commencent à arriver… (Un peu de courage, et allez faire vous mêmes de la bibliographie sur Pubmed).

      “Que peut-on faire pour démontrer que la vie ne peut pas apparaître par hasard, à partir de matière inanimée ?” désolé, mais Pasteur l’a bel et bien démontré. Ceci est un fait. La génération spontanée n’existe pas: c’est à dire passer d’une matière inanimée à une cellule vivante,puis un organisme pluricellulaire, et tout ceci en l’espace de plusieurs heures.

      “pourquoi a-t-on des fossiles d’organismes unicellulaires, soi-disant
      apparus il y a 4 milliards d’années, et tout de suite après des fossiles
      d’organismes pluricellulaires gros de plus de 4 pouces, soi-disant
      apparus il y a 2 milliards d’années, et aucun fossile d’organisme à 2
      cellules, 3 cellules, etc. ? Il y a 2 milliards d’années qui se sont
      écoulées quand même …”

      oh… Alors pour vous avez besoin de voir pour croire… Bizarre pour une personne dite “croyante”…

      Je vous taquine (je suis très taquin), je ne remet pas en doute votre foi. Et pour répondre à votre question, plusieurs choses peuvent l’expliquer. J’en vois deux probantes:

      -Si on présente l’évolution comme un phénomène biologique graduel, l’argument que l’on peut donner est que la croute terrestre est certes un cimetière géant du monde organique, mais ce n’est pas pour autant qu’elle fossilise tout ce qui meurt: vous même avait une chances quasi proche de 0 d’avoir votre corps fossilisé une fois que vous aurez passé l’arme à gauche. c’est pareil, s’ils ont existé, pour ces organismes de deux, trois ou quatre cellules.

      -Si on présente l’évolution comme un phénomène lisse ponctué de grandes catastrophes écologiques à l’origine de changements extraordinairement brusques d’espèces, peut être que l’être construit de deux ou trois cellules n’a jamais existé. Une catastrophe naturelle, il y a deux milliards d’année, a pu sélectionner un certaines mutations (ponctuelles ou autres) , apparues par hasard, créant dans dans ces gènes des innovations évolutive possibles à la formation d’un premier être pluricellulaire (qui devait être très simple morphologiquement et physiologiquement parlant).

      Mais je vous le concède , POUR LE MOMENT, c’est spéculatif (enfin je n’ai rien lu de vraiment crédible là dessus).

      Et pour votre dernière question: ça ne fait que cinquante ans que l’on essaie, alors s’il vous plait, laissez nous encore un peu de temps pour le prouver… Je vous le rappelle: on a un trou noir biologique d’un milliard d’année à élucider. Cela demande du temps, et des moyens techniques sans doute inexistant pour le moment à mettre en place.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s