Maroc : Des dérapages perpétrés lors de la manifestation de dimanche

Des jeunes marocains ont participé dimanche à la marche de protestation dans plusieurs grandes villes du Maroc, répondant à l’appel lancé par le mouvement Jeunesse du Facebook.

Manifestations du 20 fevrier au Maroc

Manifestations du 20 fevrier au Maroc

Selon les correspondants de l’agence de presse marocaine MAP, des dérapages isolés ont été perpétrés par des fauteurs de troubles à Marrakech, Larache, Tétouan et Al Hoceima, où des établissements, services et biens publics et privés ont subi des dégâts causés par des incendies et des jets de pierre.

A Al-Hoceima (nord-est du Maroc), la police a dû faire usage de gaz lacrymogènes contre des villageois venus des alentours qui jetaient des pierres contre un commissariat et ont incendié des voitures, après la dispersion de la manifestation.

A Marrakech (318 km au sud de Rabat), un groupe de plusieurs dizaines de personnes a attaqué des magasins, un restaurant McDonalds et endommagé un édifice public ainsi qu’une agence de distribution d’eau et d’électricité. Des incidents similaires se sont produits à Larache et Tétouan.

A Fès (220km à l’est de Rabat) et à Sefrou, une ville voisine, des accrochages entre manifestants et policiers se sont déroulés dimanche, après la dispersion par la police d’une manifestation réclamant des changements politiques au Maroc. On ne signalait toutefois pas de victimes dans la soirée.

Leave a comment

Filed under Actualités, Articles

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s