L'Utilisation de la Paraphrase dans l'Antiquité et par les Evangelistes

Pour les historiens de l’antiquité leur situation etait la suivante.

1.Il y avait un 90% d’analphabetes dans leur societé.Par exemple,un 90% dans la Grece de Platon et d’Aristote,aussi pour l’empire romain au temps de Jesus.

Un scribe du moyen-âge

Un scribe du moyen-âge

2.Il n’y avait pas des appareils d’enregistrement pour avoir les mots exacts des personnes,aucune videos.

Analyse

Pour cette raison la paraphrase des messages etait acceptée.La parapharse est dire l’idée essentielle de quelqu’un,meme si c’est pas le mot exact prononcé.

Deux Choses Techniques

On a:

1.Ipsissima Verba:ce sont les mots exacts.

2.Ipsissima Vox:c’est la paraphrase,l’idée essentielle.

La Septante

La premiere traduction de l’AT a autre langue fut faite vers 250 avant J.,de la lengue hebreu au grec,c’est la Septante.C’est pas une traduction litterale mais une paraphrase.Cela montre jusqu’a quel point la paraphrase etait acceptable.

Les auteurs des evangiles ont utilisés la paraphrase

Exemple 1:

Ce dit apres la resurrection de Jesus

Matthieu s’est copié de Marc,il a incorpore le 90% du materiel de Marc dans son livre.

Marc a ecrit en mauvais grec,sa langue maternelle n’etait pas le grec,mais l’araméen.Donc Matthieu a amelioré ses descriptions et ce fait explique le pourquoi le texte de Matthieu est legerement different.

Marc 16:5-7:

“Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d’une robe blanche, et elles furent épouvantées.

Il leur dit:

1.”Ne vous épouvantez pas;

2.Vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié;

3.Il est ressuscité, il n’est point ici;

4.Voici le lieu où on l’avait mis.

5.Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.”

Matthieu 28:5-7:

“Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes:

1.”Pour vous, ne craignez pas;

2.Car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié.

3.Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit.

4.Venez, voyez le lieu où il était couché,

5.Et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit.”

Luc a fait une paraphrase du texte

Il voulait expliquer ce que l’ange voulait dire avec la phrase “comme il l’avait dit”.La phrase ne signifie pas que Jesus avait dit,avant de mourir, que les disciples devaient aller au Galilee,mais sa prophetie repeté 3 fois (dans Marc,Matthieu,Luc) qu’il allait mourir et ressusciter apres 3 jours:

” Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.”

Luc 24:5-7:

“Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre; mais ils leur dirent:

1.”Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant?

2.Il n’est point ici, mais il est ressuscité.

3.Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée,

4.Et qu’il disait:” Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.”

Exemple 2:

L’incident suivant peut etre interprete comme disant que Jesus a dit qu’il n’etait pas Dieu,mais l’article “Jesus a-t-il dit qu’il n’etait pas Dieu?” (ici,dans avraidire.com) montre le contraire.

Marc 10:17-18:

“Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui:” Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?”

Jésus lui dit:” Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul.””

Luc,qui a incorporé un 50% du materiel de Marc dans son evangile,repete la meme chose:

Luc 18:18-19:

“Un chef interrogea Jésus, et dit: “Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?”

Jésus lui répondit: “Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul.””

Mais Matthieu fait une paraphrase de la conversation

Dans la tradition juive c’est la coutume:

1.Qu’un maitre repond a une question avec autre question,cette technique est dans le Talmud ( 20 tomes).

2.C’est pour faire penser aux autres,qu’ils font une definition de leurs concepts:

“Quelle est la definition du mot bon,bonheur,justice,beauté,etc.”

Matthieu 19:16-17:

“Et voici, un homme s’approcha, et dit à Jésus: “Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?”

Il lui répondit: “Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon.””

Analyse

Matthieu voulait expliquer ce que Jesus avait dit,expliquer la phrase:

Pourquoi m’appelles-tu bon?

“Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon?”

Advertisements

Leave a comment

Filed under apologétique et polémique, Articles

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s