Tag Archives: Amour

Allah et le Danger d'un Musulman de ne pas etre Aime par Allah

1) Dans le christianisme une definition de Dieu est:”DIEU est AMOUR” dans 1 JEAN 4:7-8:

“Bien-aimés, AIMONS nous LES UNS uns LES AUTRES car L’AMOUR EST de DIEU, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car DIEU est AMOUR.”

La colère de Dieu

2) Le Coran parle d’Allah et de l’amour aussi.Pour un musulman Allah va l’aimer s’il obeit a Mahomet:

Chapitre 3:31-32:

“Dis : “Si vous AIMEZ vraiment Dieu, SUIVEZ-MOI (Note:Moi,Mahomet), Dieu VOUS AIMERA alors et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.”
Dis : “OBEISSEZ à Dieu et au MESSAGER(Note:Mahomet). Et si VOUS (Note:vous,le musulman) tournez le dos,alors ALLAH N’AIME PAS les INFIDELES.””

Il y a 7 autres passages qui parlent de Mahomet comme le modele d’un musulman:

3) Comment est l’amour d’Allah a l’egard de ses disciples?

Il y a des passages mais on doit toujours comprendre que quand on prend en compte TOUS les PASSAGES du Coran on voit que tout va vers un RENFORCEMENT MENTAL. Si un musulman commence a douter, a poser des questions il y a le danger de N’ETRE PAS AIME par ALLAH, et le RESULTAT est L’ENFER (il y a beaucoup de passages dans le Coran sur l’enfer).

3.1) Exemple 1:

Chapitre 3:134:

“Qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui, car ALLAH AIME les BIENFAISANTS.”

3.2) Exemple 2:

Chapitre 28:77:

“Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car ALLAH N’AIME point les CORRUPTEURS.”

3.3) Exemple 3:

Chapitre 61:4:

“ALLAH AIME ceux qui COMBATTENT dans Son CHEMIN en rang serré pareils à un édifice renforcé.”

3.4) Exemple 4:

Chapitre 49:9:

“Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre de Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car ALLAH AIME les EQUITABLES.”

4) Allah aime,par exemple:

4.1) Les PIEUX:

Chapitre 3:76:

“Au contraire, quiconque remplit sa promesse et craint Allah, ALLAH AIME les PIEUX.”

4.2) Ceux qui lui FONT CONFIANCE:

Chapitre 3:159:

“C’est par quelque miséricorde de la part de Allah que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon. Et consulte-les à propos des affaires; puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah, ALLAH AIME, en vérité, ceux qui Lui FONT CONFIANCE.”

4.3) Ceux qui sont PERSEVERANTS dans L’ISLAM(“islam” signifie “soumission” a Allah):

Chapitre 3:146:

“Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le SENTIER D’ALLAH. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et ALLAH AIME les ENDURANTS.”

5)Un bon musulman doit PRATIQUER L’ISLAM COMPLETEMENT et NE PAS POSER des QUESTIONS sur la REVELATION CORANIQUE
(c’est-a-dire,c’est l’essence d’etre pieux,faire confiance a Allah et etre endurant et ainsi avour son AMOUR):

Chapitre 2:208:

“Ô les CROYANTS(Note:les MUSULMANS) ! ENTREZ en plein/COMPLETEMENT dans L’ISLAM, et ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré.”

Chapitre 5:101-102:

“Ô les CROYANTS (Note:les MUSULMANS) ! NE POSEZ PAS de QUESTIONS sur des choses qui, si elles vous étaient divulguées, vous mécontenteraient. Et si vous posez des questions à leur sujet, pendant que le Coran est révélé, elles vous seront divulguées. Allah vous a pardonné cela. Et Allah est Pardonneur et Indulgent.
Un peuple avant vous avait posé des questions puis, devinrent de leur fait mécréants.”

6) ET QUOI?

Le PROBLEME est qu’il y a des passages dans le Coran qui vont contre l’harmonie entre les musulmans et les non-musulmans,entre les hommes et les femmes.Comme par exemple la malediction jusqu’au jour de la resurrection contre les CHRETIENS (chapitre 5:14) et contre les JUIFS (chapitre 5:64).
Et meme contre l’evidence logique que l’affirmation coranique que c’est impossible de produire un chapitre comme l’un des 114 chapitres du Coran est faux(simplement parce que le Coran le dit)

7) Le chapitre 112 du Coran:

1) En ARABE:

“Qul huwa Allahu ahadun

Allahu alssamadu

Lam yalid walam yooladu

Walam yakun lahu kufuwan ahadun ”

SOURCE:http://quranbrowser.com/

2) En FRANCAIS

“Dis : “Il est Dieu, Unique.
Dieu, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
Et nul n’est égal à Lui”.

C’est evident que c’est pas impossible,ce qui est impossible est qu’un musulman affirme que X imitation est aussi bonne,parce que le dire est dire que l’islam est faux.

8) On a le droit a FRAPPER L’EPOUSE:

Chapitre 4:34:

“Les femmes vertueuses sont obéissantes, et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs EPOUX, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et FRAPPEZ-LES. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand”

9) Un passage qui POSSIBLEMENT fait reference a FRAPPER L’EPOUSE (et si c’est vrai c’est qu’Allah ORDONNE a JOB de FRAPPER sa femme):

Chapitre 38:41-44:

“Et rappelle-toi JOB, Notre serviteur, lorsqu’il appela son Seigneur : “Le diable m’a infligé détresse et souffrance”.
Frappe [la terre] de ton pied : voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire.Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doutés d’intelligence.

“Et prends dans TA MAIN un FAISCEAU de BRINDILLES, puis FRAPPE avec cela(Note:ici on a un ORDRE d’Allah a JOB). Et NE VIOLE PAS ton SERMENT(Note:la promesse de Job d’etre fidele a Allah)”. Oui, Nous l’avons trouvé vraiment ENDURANT. Quel BON SERVITEUR ! Sans cesse il se repentait.””

10) Analyse:

Dans les commentaires musulmans sur le verset on trouve qu’il y a une quantite qui disent que l’incident signifie frapper la femme de Job,dans ce cas legerement.Mais le principe en soi n’est pas nie.

11)Et Quoi?

Le passage ne dit pas EXPLICITEMENT “FRAPPER ta FEMME”,mais seulement “frapper”. Frapper quoi? Que Job frappe son propre corps pour ne pas commencer a DOUTER d’Allah? Ou frapper quelqu’un d’autre? Mais qui? Le texte n’est pas explicite.

Il y a des musulmans qui disent qu’ici Allah montre COMMENT FRAPPER la femme dans le chapitre 4:34. Comme Job a frappe sa femme avec “un faisceau de brindilles” 4:34 signifie qu’on doit frapper,mais LEGEREMENT.Mais comme j’ai dit,le texte ne specifique pas a qui Job devait frapper.
Donc c’est pas 100% garanti qu’ici Allah est d’accord qu’on doit frapper l’epouse mais la condition est que l’action soit legere.

SOURCE des CITATIONS CORANIQUES:
http://oumma.com/coran/index.php

Advertisements

Leave a comment

Filed under Articles, Islam

Un pardon complet et un coeur changé

Jésus et la femme adultère, pas de condamnation

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 2 Corinthiens 5:21

A partir du moment où vous avez cru en Jésus, vous êtes devenus la Justice de Dieu en Christ. C’est la Justice de Dieu qui ne peut jamais être ternie ou détruite. Elle n’a rien à voir avec ce que vous avez pu faire, ou ce que vous ferez jamais-de bon ou de mauvais. Mais elle a à voir avec ce que Jésus a fait pour vous. Il vous a donné le don gratuit de sa Justice parfaite.

Cela veut dire que vous n’aurez plus jamais à craindre le jugement de Dieu ou la punition pour vos péchés. Plus jamais vous n’aurez à travailler dur pour obtenir son approbation ou sa bénédiction. Vous êtes déjà béni et hautement favorisé dans le bien-aimé- Jésus Christ.

Vous sentez vous parfois coupables d’avoir fait ce que vous n’auriez pas du faire? Etes vous parfois sous le poids d’un lourd fardeau, quand vous avez “laisser tomber” le Seigneur, ou l’avez “déçu”? Bien, souvenez vous que l’attitude de Dieu envers vous est constante et sans variations. Il a déjà pris sa décision à votre sujet- il vous aime et veut le meilleur pour vous, il veut vous bénir- non pas parce que vous le méritez ou pourrez jamais le mériter, mais parce que Jésus a payé le prix le plus élevé que l’on puisse imaginer pour que vous soyez libéré. Vous avez été racheté par le sang précieux de Jésus.

Un pardon complet et un coeur changé

Jésus pardonna la femme adultère complètement, pour toute sa vie de péché. Ses mots étaient comme une musique si douce à ses oreilles, produisant un soulagement profond et une joie immense dans son coeur. Le fardeau d’une vie de péché tout à coup était enlevé de ses épaules. Maintenant, elle était prête pour la deuxième parole que Jésus allait prononcer : va et ne péche plus! Cette seconde parole fut tout aussi puissante et libératrice que la première. Il venait juste de se prononcer, comme Juge de toute l’humanité et l’avait pardonné pour tout.Ensuite, en tant que Créateur du Monde, il prononça les paroles qui devaient faire naître une nouvelle création dans son âme. Ce commandement n’était pas une parole légaliste. Le légalisme vous enseigne ce que vous devez faire pour être accepté par Dieu, mais il ne vous aide jamais à y parvenir.La loi vous enseigne ce que vous avez à faire pour être saint, mais elle ne vous aide pas à être saint. La Grâce fonctionne de manière complètement différente; Dieu vous rend d’abord acceptable par la Foi en Christ et son oeuvre sur la Croix. Dans un premier temps, il vous déclare juste par la Foi, ensuite, il vous appelle à vivre pour Lui.

Colin Dye est le Pasteur Principal de Kensington Temple à Londres

Nous n’essayons pas de vivre une vie juste pour être acceptés par Dieu, mais nous vivons de manière juste car nous avons déjà été acceptés par Dieu. Nous n’essayons pas de suivre un code de conduite de manière externe, dans notre comportement, mais part la puissance de l’Esprit à l’oeuvre en nous. Quand Jésus nous appelle à faire quelque chose, il nous donne la capacité de le faire. Il active la puissance de la nouvelle création qui est en nous, nous donnant la capacité de vivre comme il nous appelle à vivre.

Jésus créa par sa Parole une vie nouvelle dans cette femme. Il changea son coeur, et à partir de ce moment, elle a eu une nouvelle puissance à l’oeuvre en elle. Sa rencontre avec Jésus a changé ses désirs, sa motivation et le sens complet de sa vie. C’est cela que d’être vraiment né de nouveau et de recevoir une vie nouvelle de Jésus.

L’ancienne alliance était une alliance basée sur la Loi. Elle n’avait rien à voir avec la Grâce de Dieu à l’oeuvre dans les coeurs des Hommes. Dieu nous a donné la loi pour nous montrer qu’il était impossible de le servir au moyen de nos propres efforts humains. C’est pour cela qu’il est écrit, dans 2 Corinthiens 3:6 – “Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.” Quand la Loi fut donnée dans Exode 19, ce fut glorieux.Dieu lui même est descendu sur Terre et a manifesté sa gloire sur le Mont Sinaï. Mais sa gloire était terrifiante pour le peuple.Ils se sentirent indignes d’approcher Dieu. Néanmoins, ils promirent d’obéir la Loi et se déclarèrent aptes à la suivre. Quelques pages plus tard dans la Bible, on peut lire le passage du veau d’or et du péché odieux qu’ils commirent en rejetant Dieu en faveur d’une image sculptée. Le reste de l’Ancien Testament nous montre les nombreux échecs de la part du peuple de Dieu quand il s’agissait de respecter la loi et de se faire accepter par Dieu.

Je le répète, l’attitude de Dieu à votre égard est constante et ne change pas, il a déjà pris sa décision à votre sujet- il vous aime et veut le meilleur pour vous, il veut vous bénir- non pas parce que vous le méritez ou pourrez jamais le mériter, mais parce que Jésus a payé le prix le plus élevé que l’on puisse imaginer pour que vous soyez libéré. Vous avez été racheté par le sang précieux de Jésus.

Colin Dye

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

Souvenez-vous de vos chaînes

J’écris ce billet directement pour ceux d’entre vous qui ont eu l’immense privilège de faire l’expérience de l’Amour et de la Grâce de Dieu. Si ce n’est pas le cas pour vous qui lisez ces lignes, je vous conseille de continuer votre lecture, car vous y trouverez sans doutes des informations importantes pour votre vie aussi.

Ce matin, au réveil, j’étais sans trop savoir pourquoi d’une humeur  mélancolique. Dans ma tête se bousculaient des pensées tristes et je me suis senti tout à coup très seul. Dans un effort de me changer les idées, je décidai d’écouter un peu de musique, un chanteur chrétien, Steven Curtis Chapman. La chanson qui me toucha en particulier s’appelle “Remember your chains”. En l’écoutant, tout à coup je me suis projeté six années en arrière, et je me suis souvenu de mes chaînes.

Je me souviens de toutes ces années en captivité. Prisonnier de moi-même, prisonnier de mes peurs, prisonnier de mes appétits et de mes humeurs, j’errais sans but précis. Je me souviens de ma recherche pour un endroit où je pourrais reposer ma tête. J’étais fatigué, lassé. A peine vingt-cinq ans et dèjà désabusé. J’avais commençé cette descente aux enfers dès l’adolescence, et approchant la trentaine, je considérais qu’il ne valait pas vraiment la peine de continuer. Je me souviens chercher le repos, parfois les pensées suicidaires me réconfortaient. Sur mon âme flottait un gros nuage noir qui me suivait partout. Même les moments de joie et d’excitation éphémères semblaient plutôt comme le résultat de longs moments de tension et de stress, comme des relâchements temporaires. Je portais des chaînes, invisibles certes mais bien réelles. Non seulement aux poignets mais aussi aux pieds. Paralysé j’étais, incapable d’avancer dans la vie, sans espoir. Je me souviens de moments de solitude, et parfois j’imagine que si je pouvais voyager dans le temps je viendrais à ma propre rencontre pour parler du futur. Pour me dire à moi-même : tiens bon, çà ne durera qu’un moment. Je sais que la douleur est grande mais ne cesse pas d’espérer, j’ai vu la suite de l’histoire et ce que tu éprouves maintenant, tu le comprendra mieux plus tard. Tes larmes seront effacées, tu te réjouiras à nouveau. Toi qui veut mourir, tu mourras, mais pas de la mort que tu imagines. Tu mourras à toi même, et tu renaîtras une nouvelle personne. Tu verras, Dieu brisera tes chaînes, il créera un esprit nouveau en toi. Tu penses que ton coeur a besoin d’être guéri, réparé? Il t’en donnera un tout neuf! tu verras, tu seras libre de vraiment vivre, d’être cette personne que tu voulais toujours être. Tu sortiras de cet état paralytique et tu seras libre de tes mouvements.

Je me souviens de mes chaînes, O mon Dieu, pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Maintenant la vie n’est pas si facile, mais je suis dans la présence de mon Père. J’ai cette force en moi qui non seulement brise les chaînes mais me donne le courage d’affronter l’adversité. J’ai une ancre pour mon âme, je ne suis plus balloté çà et là au gré des vagues mais je reste solidement attaché à mon sauveur Jésus. Le sol sous mes pieds avait tendance à se dérober, je suis désormais sur la fondation la plus stable qui soit, le roc, Christ.

Je pense à tous ceux qui sont aujourd’hui sans espoir, à ceux qui se lamentent, à ceux qui se sentent seuls, rejetés, mal-aimés. Je pense à ceux qui se disent que la vie les a laissé tomber, qu’ils n’ont pas eu de chance, ou peut-être qui se morfondent et regrettent les erreurs du passé. Je veux leur dire une chose, le passé et ce qu’il est mais rien ne sert de vivre dans les erreurs du passé. Jésus peut faire aujourd’hui quelque chose de nouveau dans votre vie. Il est Espoir pour ceux qui n’en ont pas, et le rejeter, c’est rejeter votre seul espoir. Quand il est mort sur la croix il a dit que tout était fini. Son oeuvre est maintenant accomplie. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est de recevoir son don. Il n’y a rien d’autre à faire, que d’ouvrir son coeur et de dire “Jésus, viens à mon secours, je n’y arrive pas tout seul. Je suis pieds et poings liés, comment briserais-je mes chaînes? Je suis sans Espoir mais si tu es sauveur, alors sauve-moi de moi-même, et sors moi de cette prison, aide moi à m’évader!”

Un jour vous aussi vous pourrez regarder en arrière, un doux matin d’hiver, et votre coeur sera rempli de gratitude et de joie. La tristesse viendra de temps en temps, mais vite elle sera supplantée par la satisfaction de savoir que le pire est derrière vous. La douceur de sa présence, l’intimité avec le St Esprit, rien n’est comparable. Il y a bien plus dans cette vie que ce que nous pouvons voir, sentir et toucher. Entrez dans le domaine de la Foi et faites l’expérience surnaturelle de l’Amour du Père. Il n’y a qu’un pas à faire, et vous pouvez le faire dès aujourd’hui en suivant ce lien :

http://www.avraidire.eu/connaitre-dieu-know-jesus/

soyez bénis et allez en paix.

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

Jésus et le Surhomme, beaucoup de bruit pour rien

Pour ceux que la philosophie interesse, voici un extrait d’un débat que j’ai initié sur un forum avec mon billet “le mythe du Surhomme”. Je suis sûr qu’entre le moment où j’écris ces lignes et quand vous les lirez, la conversation aura pas mal avancé, donc je vous invite à en suivre le fil sur Philoforum. En attendant, voici mon dernier billet, n’hésitez pas à aller sur leur site, c’est toujours intéressant de débattre avec les philosophes.    

 Beaucoup de spéculation sur le sujet mais finalement beaucoup de bruit pour rien. On ne peut pas réduire la personne de Jésus à celle d’un penseur, ou d’un enseignant. Il est aussi bien plus qu’un prophète. Ce qu’il faut voir en lui implique tout son être, non seulement les mots qu’il utilise mais aussi ses actions. Bien plus que les paroles sages, bien plus que les miracles, que l’on y croit ou non, c’est sur le mystère de la Croix qu’il faut s’attarder. Pour les Juifs, c’est à dire ceux qui sont sous la Loi de Moïse, la croix est une offense, mais pour les Grecs, qui représentent les philosophes, y compris les philosophes de notre époque, la croix est une aberration, une folie. Comment celui qui affirme être Dieu lui-même, l’incarnation de Dieu, le Verbe éternel, comment ce Messie, ce sauveur, peut mourir comme un criminel, cloué à une croix, dans la solitude et le rejet, en faiblesse apparente. S’il était vraiment surhomme, pourquoi ne pas se sauver lui-même?
Pour ceux qui périssent, il est écrit, la croix est folie, elle suscite même le mépris et la répulsion, mais pour ceux qui sont sauvés, ceux qui croient, elle est la Gloire de Dieu. La réponse s’il y en a une est qu’on ne peut en aucun cas comparer les soi-disant figures du surhomme et Jésus. Il est dans une classe à part. Nul autre personage historique n’a affirmé être Dieu. Mahomet, le “prophète”, disait en parlant de lui-même je suis un prophète de la voie, Bouddha “cherchait la voie” mais Jésus affirme “Je suis la voie, la vérité et la vie”. C’est tout de même une affirmation très forte; personne d’autre n’a osé la faire. Le message de Jésus lui aussi dépasse tout autre message, car si de nombreuses religions font mention du péché, aucune n’y apporte de solution. Jésus, en mourrant sur la croix, devient ce sacrifice, cet agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde. A nouveau, on ne trouve pas l’équivalent ailleurs d’un message de pardon et d’amour tel que celui du Christ. Autre détail intéressant, Nietzsche est mort et enterré, ainsi que Bouddha, Mahomet, mais Jésus est vivant. La fondation de la foi chrétienne, c’est tout d’abord la croix, mais ensuite la résurrection.
Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.
1CORINTHIENS1.19
Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j’anéantirai l’intelligence des intelligents.
1.20
Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde?
1.21
Car puisque le monde, avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication.
1.22
Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse:
1.23
nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens,
1.24
mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs.
1.25
Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.
1.26
Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles.
1.27
Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes;
1.28
et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont,
1.29
afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.

3 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature

Le mythe d'une vie équilibrée

Comment trouver l’équilibre entre sa vie, sa famille, son ministère, son travail.
La réponse est très simple, ne vivez pas une vie équilibrée.
Une vie équilibrée est impossible et non-biblique.
Jésus ne nous a pas appelés à vivre une vie équilibrée, il nous a appelés à le suivre. Une vie équilibrée est une vie rétrogradée.
Alors que nous suivons Jésus, nous nous heurterons à des obstacles qui compromettront grandement cette notion d’équilibre. Il y aura des saisons de ministère intense, ou même des tempêtes dans nos vies, suivies par des périodes de calme et de repos. Mais vouloir obtenir l’équilibre parfait à tout instant c’est poursuivre une idole, et pour tout dire, cela vous rendra fou. La vie est telle qu’elle nous emporte parfois dans ses tourbillons, dans ses tumultes, mais l’important dans tout cela c’est que notre âme soit attachée solidement à son ancre, pour ne pas sombrer, et cette ancre, c’est Jésus.
Ce que Jésus nous dit c’est de construire notre vie sur sa fondation, sur le roc, Christ. Alors que nous construisons sur le sable notre demeure semble identique à celle bâtie sur le roc, mais quand la tempête arrive, elle s’écroule avec fracas. Jésus nous dit aussi que quiconque aime sa vie la perdra, mais quiconque est prêt à la perdre la gagnera. Etre un disciple de Jésus, c’est mourir chaque jour. Mais après la mort il y a résurrection, et l’on se rend compte que ces choses que l’on chérissait tant et avait peur de perdre n’étaient en fait que des idoles. Poursuivre le mythe de l’équilibre dans la vie c’est poursuivre une idole. Ce qui compte c’est l’intimité avec Jésus, et non pas combien d’heures nous dormons ou la question de savoir si nous nous surmenons ou nous investissons trop d’énergie à servir le Royaume de Dieu. Nous sommes pèlerins sur cette Terre, notre citoyenneté n’est pas de ce monde, mais elle est céleste. Le but de la vie n’est pas une “vie meilleure », mais de faire la volonté du Seigneur. C’est seulement en nous délectant dans la présence de Dieu et en lui rendant gloire que nous ferons l’expérience de la joie profonde et d’une satisfaction réelle.
En attendant, sur cette Terre, et tant que nous vivrons nous aurons des difficultés, des problèmes. Certains mariages se briseront, certaines relations deviendront distantes, nos enfants ne seront pas toujours à la hauteur de nos attentes, il y aura des maladies, du stress, des pressions. A plusieurs reprises nous échouerons, seront déçus, blessés, nous nous décevrons même nous-mêmes lorsque nous pécherons et blesserons notre Père par nos actions. Parfois nous penserons que tout est perdu, nous nous éloignerons du Seigneur. Parfois nous perdrons notre foi en nous-mêmes, et notre Foi en lui. Nous penserons qu’il est trop tard, qu’on est allé trop loin, qu’on a usé toutes ses cartouches. Mais au bout du compte, ce que l’on trouvera, encore et encore, c’est sa grâce, son pardon, son Amour, sa puissance, et la joie du Seigneur nous reviendra, nous serons comme purifiés, régénérés, nous serons victorieux.
Souvenez vous, peu importe combien de fois vous trébuchez, combien de fois vous vous écroulez au sol sans force et rempli de sentiments de honte, de défaite et de culpabilité, sa grâce est tout ce qu’il vous faut, et elle abonde dans sa présence. Souvenez vous, peu importe combien vous vous sentez loin de lui, vous êtes toujours bienvenu dans la présence de Dieu, il est Amour.

http://ws.amazon.fr/widgets/q?ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Fwwwavraidir05-21%2F8003%2F622bd76b-1f27-466d-b1e1-ad6f9d1cda3e&Operation=GetDisplayTemplate

http://ws.amazon.fr/widgets/q?ServiceVersion=20070822&MarketPlace=FR&ID=V20070822%2FFR%2Fwwwavraidir05-21%2F8014%2F642794ca-6729-4599-b749-e21e23678b14&Operation=GetDisplayTemplate Widgets Amazon.fr

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Développement Personnel, Motivation & Inspiration