Tag Archives: évangile

Contre l'Argument Musulman que Matthieu et Jean n'ont pas ecrit des Evangiles

Evangile de Luc en calligraphie Arabe

Evangile de Luc en calligraphie Arabe

Les musulmans disent que l’evangile de Matthieu et de Jean ne sont pas par eux parce qu’ils sont ecrits à la troisieme personne du singulier: “Il est dans la maison”.

Si les livres etaient vraiment par des disciples de Jesus ils seraient ecrits a la premiere personne du singulier: “Je suis dans la maison”.

Le Passage Souligné par les Musulmans comme Preuve que Matthieu n’a pas ecrit l’Evangile de Matthieu

Matthieu 9:9:

“De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s’appelait Matthieu. Il lui dit: “Suis-moi.” Cet homme se leva, et le suivit.”

Les musulmans disent que le passage doit dire:”Jesus m’a vu et il m’a dit:”Suis-moi”.”

Reponse:

Il y a eu plusieurs personnes avant et apres les evangiles qui ont ecrit de leurs aventures a la troisieme personne singuliere.

Exemple 1:

Xenophon (430-354)

Il etait un disciple de Socrate et il est fameux pour:

1.Le livre “Anabase” ou il raconte les aventures de milliers de mercenaires grecs.Un groupe de 13.000 grecs avait eté payé par un prince perse,Cyrus le Jeune, qui voulait devenir le roi de l’empire perse.Il y a eu une guerre civile pour le trone entre Cyrus et son frere et les grecs ont gagné la bataille mais Cyrus le Jeune est mort.Du groupe de 13.000 grecs seulement 10.000 ont survecu a la bataille.

Ils sont decidés de s’echapper de l’empire perse et regagner la Grece.L’un de leurs dirigeants etait Xenophon.Le livre raconte les actions de Xenophon a la troisieme personne singuliere.

2.Xenophon a aussi ecrit une biographie de Cyrus,le fondateur de l’empire perse,appelé le Cyropedie(L’Education de Cyrus).

3.Il est tres apprecié pour etre la deuxieme source contemporaine a propos de Socrate(il etait un disciple de Socrate) apres Platon.
Il a ecrit le “Memorables”,qui contient des dialoges et des conversations de Socrate.

Exemple 2:

Jules Cesar (100-44)

Le fondateur de l’empire romain et le conquereur de la France, il a ecrit 2 livres:

1.Commentaires sur la Guerre des Gaules

Cesar raconte la conquete du territoire francais,une guerre qui a duré 9 ans.C’est ecrit a la troisieme personne singuliere.

2.Commentaires sur la Guerre Civile:

Cesar raconte ses aventures pour prendre le pouvoir romain contre Pompee.C’est a la troisieme personne singuliere.

Exemple 3:

Raymond Lulle (1232-1316)

Il etait un philosophe,poete et romancier catalan,le meilleur ecrivain en langue catalane de tous les temps.Son chef d’oeuvre est “Ars Magna” (Le Grand Art),un livre philosophique tres important du moyen age.Il s’est rendu au monde musulman comme missionaire.

Il a ecrit son autobiographie,Vita Coetanea, ou il se refere a lui-meme a la troisieme personne singuliere.

Exemple,du livre Vita Coetanea (1311):

“Lorsqu’il était sénéchal de la table du roi de Majorque, Raymond, jeune encore, se consacrait à composer de vaines chansons et des vers et autres vanités mondaines. Une nuit, il était assis près de son lit en train de composer et d’écrire en sa langue vulgaire une chanson pour une dame, qu’il aimait alors d’un amour insensé. Lorsqu’il commença à l’écrire…..il vit le Seigneur Jésus-Christ.”

Exemple 4:

Bartolomé de las Casas (1474-1566)

Il etait un pretre espagnol qui a lutté presque seul contre l’esclavage des amerindiens.Pendant les premieres decennies de la colonisation espagnole en Amerique ils sont asservi les indigenes.Il s’est rencontré personellement avec Christophe Colombe,Hernan Cortes (le conquereur du Mexique) et Magellan (le portugais qui fut le premier a faire la circumnavigation du monde). Las Casas etait contre la pratique et il a ecrit plusieurs livres.En 1542 il a convaincu le roi espagnol Charles Quint d’interdire l’esclavage des amerindiens,c’etait les “Nouvelles Lois des Indes”.

Il a ecrit une histoire de la colonisation espagnole des le commencement jusqu’aux annees 1520.C’est “L’Histoire des Indes” et plusieurs fois il est dans le recit et c’est a la troisieme personne singuliere.

Exemple 5:

Henry Adams (1838-1918)

Il etait un intellectuel americain notable qui a ecrit une autobiographie de sa jeunesse appelé “L’Education de Henry Adams”.Il y raconte ses aventures au troisieme personne singuliere.

Le Cas de Moise pour les Juifs (Exemple 6)

Tous les juifs du temps de Jesus croyaient que la Torah,les 5 premiers livres de l’ancien testament,furent ecrits par Moise.Le deuxieme livre est “Exode” et raconte les aventures de Moise.C’est ecrit a la troisieme personne singuliere.

L’Evangile de Jean

Irenée etait un disciple de Polycarpe.Il a ecrit quePolycarpe lui a dit qu’il etait un disciple de Jean,qui etait un disciple de Jesus.Polycarpe est un martyr,tué pour refuser a laisser de croire en Jesus.Polycarpe a dit a Irenée que l’evangile de Jean etait vraiment ecrit par l’apotre Jean.

L’Evangile de Jean

C’est 21 chapitres.Les premiers 20 chapitres sont de Jean,le chapitre 21 par autre.On pense qu’il fut ecrit probablement par un disciple de Jean.On le sait parce qu’il y a deux conclusions.

L’evangile de Jean a deux conclusions:

1.Jean 20:30-31

2.Jean 21:24-25

La Premiere Conclusion

Jean 20:30-31:

“Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.

Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.”

“Le Disciple Aimé”

C’est un personage qui apparait dans le livre.Il est un temoin qui:

1.Etait avec Jesus dans la derniere cene:Jean 13:21-25

2.Etait devant Jesus a la crucifixion,Jesus lui parle:Jean 19:25-27

3.Etait aussi avec Pierre quand il est allé vers le tombeau vide,apres la resurrection:Jean 20:1-3.

Le Chapitre 21 (le dernier chapitre de l’evangile de Jean) ne fut pas ecrit par le le Disciple Aimé

Le disciple aimé apparait aussi dans Jean 21:7-8.Il voit le Jesus ressuscité.On sait que Jean etait parmi le groupe de personnes mentionné dans Jean 21.On a:

Jean 21:1-2:

“Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra.

Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble.”

Les Fils de Zebedee=Jean et Jacques (c’est pas Jacques le demi-frere de Jesus,mais autre Jacques):

Marc 3:16-19:

“Voici les douze qu’il établit: Simon, qu’il nomma Pierre;

Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre;

André; Philippe; Barthélemy; Matthieu; Thomas; Jacques, fils d’Alphée; Thaddée; Simon le Cananite;et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus.”

Le Disciple Aimé est parmi Eux

Jean 21:7-8:

“Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: “C’est le Seigneur!” Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.

Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées.”

La Conclusion de Jean 21 dit que le Disciple Aimé est celui qui a ecrit l’Evangile de Jean

Jean 21:17-25:

“Il lui dit pour la troisième fois:” Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu?” Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois:” M’aimes-tu?” Et il lui répondit:” Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime.” Jésus lui dit: “Pais mes brebis.”

En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.

Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit: “Suis-moi.”

Pierre, s’étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: “Seigneur, qui est celui qui te livre?”En le voyant, Pierre dit à Jésus: “Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il?”Jésus lui dit: “Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? Toi, suis-moi.””

Puis,soudainement:

“Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple (Note:le disciple aime) ne mourrait point. Cependant Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait point; mais: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe?

C’est ce disciple (Note:le disciple aimé):

1.Qui rend témoignage de ces choses,

2.Et qui les a écrites

(Note:le disciple aimé l’a ecrit,les premiers 20 chapitres).

3.Et nous savons que son témoignage est vrai

(Note:le temoignage du disciple aimé).

Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait.”

4 Comments

Filed under apologétique et polémique, Articles

Les Auteurs du Nouveau Testament Affirment qu'ils n'ont pas ecrit un Livre de Contes de Fées

Les sceptiques disent que le NT est un livre de mythes et de fables,des inventions.Mais les auteurs du NT disent clairement qu’ils n’ont pas ecrit un livre de contes de fees.

Conte de fées

Conte de fées

Exemple 1:

Luc etait le compagnon de voyage de Paul.Il dit dans son introduction qu’il a recherché.

Luc 1:1-4:

“Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole,

il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile,afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.”

Exemple 2:

Paul affirme que ce enseigné par lui ne sont pas des fables.

1 Timothee 1:3-4:

“Je te rappelle l’exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t’engageai à rester à Éphèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines,

et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu’elles n’avancent l’oeuvre de Dieu dans la foi.”

Exemple 3:

1 Timothee 4:6-7:

“En exposant ces choses au frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.

Repousse les contes profanes et absurdes.”

Exemple 4:

De nouveau Paul parle contre les fables,les inventions.

2 Timothee 4:3-4:

“Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires,détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.”

Exemple 5:

Tite 1:13-14:

“Ce témoignage est vrai. C’est pourquoi reprends-les sévèrement, afin qu’ils aient une foi saine,
et qu’ils ne s’attachent pas à des fables judaïques et à des commandements d’hommes qui se détournent de la vérité.”

Exemple 6:

Pierre parle contre les mythes,les fables.

2 Pierre 1:16-18:

“Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux.

Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait:” Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection”.Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne.”

Exemple 7:

Jean affirme qu’il dit ce qu’il a vu,ce ne sont pas des inventions.

1 Jean 1:1-3:

“Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie,car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ.”

Leave a comment

Filed under apologétique et polémique, Articles

L'Utilisation de la Paraphrase dans l'Antiquité et par les Evangelistes

Pour les historiens de l’antiquité leur situation etait la suivante.

1.Il y avait un 90% d’analphabetes dans leur societé.Par exemple,un 90% dans la Grece de Platon et d’Aristote,aussi pour l’empire romain au temps de Jesus.

Un scribe du moyen-âge

Un scribe du moyen-âge

2.Il n’y avait pas des appareils d’enregistrement pour avoir les mots exacts des personnes,aucune videos.

Analyse

Pour cette raison la paraphrase des messages etait acceptée.La parapharse est dire l’idée essentielle de quelqu’un,meme si c’est pas le mot exact prononcé.

Deux Choses Techniques

On a:

1.Ipsissima Verba:ce sont les mots exacts.

2.Ipsissima Vox:c’est la paraphrase,l’idée essentielle.

La Septante

La premiere traduction de l’AT a autre langue fut faite vers 250 avant J.,de la lengue hebreu au grec,c’est la Septante.C’est pas une traduction litterale mais une paraphrase.Cela montre jusqu’a quel point la paraphrase etait acceptable.

Les auteurs des evangiles ont utilisés la paraphrase

Exemple 1:

Ce dit apres la resurrection de Jesus

Matthieu s’est copié de Marc,il a incorpore le 90% du materiel de Marc dans son livre.

Marc a ecrit en mauvais grec,sa langue maternelle n’etait pas le grec,mais l’araméen.Donc Matthieu a amelioré ses descriptions et ce fait explique le pourquoi le texte de Matthieu est legerement different.

Marc 16:5-7:

“Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d’une robe blanche, et elles furent épouvantées.

Il leur dit:

1.”Ne vous épouvantez pas;

2.Vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié;

3.Il est ressuscité, il n’est point ici;

4.Voici le lieu où on l’avait mis.

5.Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.”

Matthieu 28:5-7:

“Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes:

1.”Pour vous, ne craignez pas;

2.Car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié.

3.Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit.

4.Venez, voyez le lieu où il était couché,

5.Et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit.”

Luc a fait une paraphrase du texte

Il voulait expliquer ce que l’ange voulait dire avec la phrase “comme il l’avait dit”.La phrase ne signifie pas que Jesus avait dit,avant de mourir, que les disciples devaient aller au Galilee,mais sa prophetie repeté 3 fois (dans Marc,Matthieu,Luc) qu’il allait mourir et ressusciter apres 3 jours:

” Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.”

Luc 24:5-7:

“Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre; mais ils leur dirent:

1.”Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant?

2.Il n’est point ici, mais il est ressuscité.

3.Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée,

4.Et qu’il disait:” Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.”

Exemple 2:

L’incident suivant peut etre interprete comme disant que Jesus a dit qu’il n’etait pas Dieu,mais l’article “Jesus a-t-il dit qu’il n’etait pas Dieu?” (ici,dans avraidire.com) montre le contraire.

Marc 10:17-18:

“Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui:” Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?”

Jésus lui dit:” Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul.””

Luc,qui a incorporé un 50% du materiel de Marc dans son evangile,repete la meme chose:

Luc 18:18-19:

“Un chef interrogea Jésus, et dit: “Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?”

Jésus lui répondit: “Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul.””

Mais Matthieu fait une paraphrase de la conversation

Dans la tradition juive c’est la coutume:

1.Qu’un maitre repond a une question avec autre question,cette technique est dans le Talmud ( 20 tomes).

2.C’est pour faire penser aux autres,qu’ils font une definition de leurs concepts:

“Quelle est la definition du mot bon,bonheur,justice,beauté,etc.”

Matthieu 19:16-17:

“Et voici, un homme s’approcha, et dit à Jésus: “Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?”

Il lui répondit: “Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon.””

Analyse

Matthieu voulait expliquer ce que Jesus avait dit,expliquer la phrase:

Pourquoi m’appelles-tu bon?

“Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon?”

Leave a comment

Filed under apologétique et polémique, Articles

Sur que Paul a lu l'Evangile de Luc et sur une Prophetie de Jesus sur son Avenement

 

L'évangile selon Luc

L'évangile selon Luc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul a connu a un homme appele Luc

C’est dans ses epitres.

Exemple 1:

Philemon 1:23-25:

“Épaphras, mon compagnon de captivité en Jésus Christ,te salue, ainsi que Marc, Aristarque, Démas, Luc, mes compagnons d’oeuvre.

Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit!”

Exemple 2:

Colossiens 4:14:

Luc, le médecin bien-aimé, vous salue, ainsi que Démas.”

Exemple 3:

2 Timothee 4:11:

Luc seul est avec moi. Prends Marc, et amène-le avec toi, car il m’est utile pour le ministère.”

Paul a cite l’evangile de Luc

1 Timothee 5:17-18:

“Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.

Car l’Écriture dit: “Tu n’emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain”(citation 1). Et:” l’ouvrier mérite son salaire(citation 2).””

Citation 1:

C’est de l’Ancien Testament:

Deuteronome 25:4:

Tu n’emmuselleras point le boeuf, quand il foulera le grain.”

Citation 2:

C’est de l’evangile de Luc:

Luc 10:7:

“Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu’on vous donnera; car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison.”

Et Quoi?

Remarquez deux choses;

1.Paul a fait une citation de Deuteronome et une autre de l’evangile de Luc.

2.Paul a dit que a l’egard des deux:“l’Ecriture dit.”

Conclusion

Quand un juif disait “l’Ecriture dit” il voulait dire “la Sainte Ecriture dit/c’est la Parole de Dieu.”

En citant un passage de Luc aupres d’un passage de la Torah et en utilisant l’expression “l’Ecriture dit” pour les deux Paul a dit:“l’evangile de Luc est aussi la Parole de Dieu/la Sainte Ecriture”.

Luc a voyage avec Paul

Les deux livres Luc et Actes sont en realite un seul livre,par le meme auteur.Actes contient 28 chapitres au total.Beaucoup de chapitres sont sur les aventures de Paul.L’auteur d’Actes nous dit qu’il a voyage avec Paul,en utilisant le mot “nous”.

1.Cela commence avec le chapitre 21.

Exemple:

Actes 21:1-4:

Nous nous embarquâmes, après nous être séparés d’eux, et nous allâmes directement à Cos, le lendemain à Rhodes, et de là à Patara.Et ayant trouvé un navire qui faisait la traversée vers la Phénicie, nous montâmes et partîmes.

Quand nous fûmes en vue de l’île de Chypre, nous la laissâmes à gauche, poursuivant notre route du côté de la Syrie, et nous abordâmes à Tyr, où le bâtiment devait décharger sa cargaison.

Nous trouvâmes les disciples, et nous restâmes là sept jours. Les disciples, poussés par l’Esprit, disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem.”

2.C’est la meme chose pour le chapitre 27.

3.Et aussi pour le chapitre 28.

Sur l’Epitre de 1 Timothee

Les erudits non-chretiens disent que la lettre ne fut pas ecrite par Paul.L’un des raisons est que Paul cite l’evangile de Luc et ce livre fut ecrit entre 80-85,et Paul est mort en 64 pendant la persecution de Neron contre les chretiens.

La Relation Synoptique

1.Marc fut ecrit comme 10 ans avant Matthieu et Luc-Actes.

2.Matthieu a incorpore le 90% du materiel de Marc.

3.Luc a incorpore le 50% du materiel de Marc.

4.Luc et Matthieu ont incorpore plus de 50 dictons de Jesus( 230 versets) d’un document appele Q (un recueil des dictons de Jesus,ecrit vers 50 apres J).Les dictons de Q ne sont pas dans Marc.

5.Matthieu contient de l’information sur Jesus qui est:

A)Absent de Marc
B)Absent de Luc
C)Absent de Q.

La meme chose pour Luc.

La Raison pour laquelle les Erudits non-Chretiens disent que Matthieu/Luc-Actes furent ecrits entres 80-85 apres J.

C’est que les vraies propheties sont impossibles,on ne peut pas voir l’avenir,pas du tout.

Comme j’ai dit Matthieu et Luc furent ecrits 10 ans apres Marc,et on a la situation suivante:

1.Jesus dans Marc 13:1-2 predit la destruction du Temple de Jerusalem.

2.Comme Luc et Matthieu ont copie de Marc 10 ans apres ils sont repete l’information(Matthieu 24:1-2/Luc 21:5-6).

La Destruction du Temple par les romains s’est produite 70 apres J.

Donc par logique,comme les vraies propheties sont impossibles,Marc fut ecrit entre 70-75 et Luc-Actes et Matthieu entre 80-85.

Ils ont aussi predit la Destruction de Jerusalem par Jesus

Les romains ont aussi detruit Jerusalem avec le Temple,c’etait en 70.C’est dans:

1.Luc 13:33-35

2.Luc 19:41-44

3.Luc 21:20-24

4.Matthieu 23:37-39

Il y a un Probleme

Si la prophetie de Jesus sur la destruction de Jerusalem et du Temple etait une

invention des chretiens,de la propagande,pourquoi est-ce que Luc s’arrete a l’annee 61 apres J.?

Luc-Actes est un seul livre,par le meme auteur,c’est pas 2 livres differents.Le livre d’Actes est l’histoire des premiers chretiens.Si c’est vrai que Actes fut ecrit vers 80-85 pourquoi Luc n’a-t-il pas ecrit sur:

1.La mort de Paul,son compagnon de voyage dans les chapitres 21,27 et 28 et l’un des 3 chefs des chretiens,avec Pierre et Jacques,le demi-frere de Jesus?

Paul avait ete tue par Neron dans la grande persecution des chretiens a Rome en 64 apres J.

2.La mort de Pierre dans la meme persecution?

3.La mort de Jacques en 62 apres J a Jerusalem par le Pretre Supreme juif?

4.La destruction du Temple de Jerusalem en 70 comme une preuve que Jesus etait un vrai prophete?

5.La destruction de Jerusalem en 70 comme autre preuve que Jesus etait un prophete?

Seulement quelques lignes,c’est tout,cela aurait fait de la propagande impressionante.

Luc dans Actes a decrit la mort de deux martyrs:

1.La mort d’Etienne:

Il fut le premier martyr chretien,c’est decrit dans Actes 7:54-60.

2.La mort de Jacques,le frere de Jean(a ne pas confondre avec autre Jacques,le demi-frere de Jesus)

Il etait l’un des premiers douze disciples de Jesus.Il fut tue vers 44.C’est decrit dans Actes 12:1-2.

Actes 12:1-2:

“Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Église,et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean.”

Si Luc a decrit leurs morts pourquoi n’a-t-il pas fait la meme chose our Pierre,Jacques et Paul?Je crois que Paul a vraiment lu l’evangile de Luc et ainsi il a lu la chose suivante:

Paul connaissait une prophetie de Jesus dans Luc

Luc 13:33-35 (aussi dans Matthieu 23:37-39):

“Mais il faut que je marche aujourd’hui, demain, et le jour suivant; car il ne convient pas qu’un prophète périsse hors de Jérusalem.

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!

Voici, votre maison vous sera laissée; mais, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu’à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!”

Luc 13:33-35 et Matthieu 23:37-39 sont dans le Document Q!

Comme j’ai dit:

Luc et Matthieu ont incorpore plus de 50 dictons de Jesus( 230 versets) d’un document appele Q (un recueil des dictons de Jesus,ecrit vers 50 apres J).Les dictons de Q ne sont pas dans Marc.

Donc dans un recueil ecrit vers l’annee 50 on a que Jesus predit la destruction de Jerusalem en 70 apres J.

Pour verifier:

Voici un lien avec le contenu de Q,on y peut voir que Luc 13:33-35 et Matthieu 23:37-39 y sont presents:

http://www.earlychristianwritings.com/q-contents.html

Et Quoi?

Jesus dit qu’il reviendra de nouveau mais a une condition: les habitants de Jerusalem devront le reconnaitre comme le Messie,ce qui ne s’est pas produit encore.

Une prophetie par Paul sur la croyance de son peuple juif

Paul a aussi dit que les juifs vont croire en Jesus quand une quantite X des non-juifs auront accepte Jesus,cru en lui.

Romains 11:25-26:

“Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.

Et ainsi tout Israël sera sauvé

selon qu’il est écrit:” Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés.””

Pour verifier les citations bibliques

Voici la Bible en beaucoup de langues: anglais,francais,espagnol,italian,russe,allemand,etc.

http://www.biblegateway.com/

1 Comment

Filed under apologétique et polémique, Articles

Paul,Barnabas et l'Evangile de Barnabas

St Paul

Il y a des musulmans qui donnent de l’importance a un ecrit appelé l’Evangile de Barnabe/Barnabas.

Le mot Barnabas en arameen signifie Fils du PROPHETE,c’est un surnom,comme celui de Cephas (Pierre,en arameen),qui est le surnom donné par Jesus a Simon Bar Jonas(Fils de Jonas).

Ces musulmans ne disent pas que TOUT l’evangile de Barnabas soit du 1er siecle,mais qu’il y a des portions qui sont authentiques.

Par Exemple

C’est du fameux siteweb musulman aimer-jesus.com:

http://www.aimer-jesus.com/evangile_barnabe_reponse.php

La Difference Fondamentale entre Paul et l’Evangile de Barnabas

C’est que Paul dit que Jesus a eté tué  et l’Evangile de Barnabas dit qu’il NE FUT pas TUE.Bien sur,sans la mort de Jesus la resurrection est impossible.D’ailleurs dans l’evangile de Barnabas Jesus ne fut pas crucifié,au contraire,celui crucifié etait Judas.

La Version Coranique de ce qui s’est passé a Jesus

Ce qui coincide avec l’affirmation essentielle de l’evangile de Barnabas.

Le Chapitre 4:156-158 dit que Jesus ne fut pas TUE:

“Et à cause de leur mécréance et de l’énorme calomnie qu’ils prononcent contre Marie.
et à cause leur parole : “Nous avons vraiment TUE le Christ, Jesus,Fils de Marie, le Messager de Dieu”.

Or, ils ne l’ont NI TUE NI CRUCIFIE, mais ce n’était qu’un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué.mais Dieu l’a élevé vers Lui. Et Dieu est Puissant et Sage.”

PAUL A ECRIT QU’IL CONNAISSAIT PERSONNELLEMENT A BARNABAS

Exemple 1:

1 Corinthiens 9:1-6:

“Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N’êtes-vous pas mon oeuvre dans le Seigneur?
Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur.
C’est là ma défense contre ceux qui m’accusent.
N’avons-nous pas le droit de manger et de boire?
N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas?
Ou bien, est-ce que moi seul et Barnabas nous n’avons pas le droit de ne point travailler?’

Exemple 2:

Galates 2:1-13:

“Quatorze ans après, je montai à Jerusalem avec Baranabas, ayant aussi pris Tite avec moi;et ce fut d’après une révélation que j’y montai. Je LEUR EXPOSAI L’EVANGILE que JE PRECHE PARMI les PAIENS, je l’exposai en particulier à ceux qui sont les plus considérés, afin de ne pas courir ou avoir couru en vain……………et ayant reconnu la grâce qui m’avait été accordée, Jacques (Note:le demi-frere de Jesus), CEPHAS et Jean, qui sont regardés comme des colonnes:

1.Me donnèrent, a moi et à Barnabas, la main d’association (Note:c’est L’APPROBATION)

2.Afin que nous allassions, nous(Note: Moi,Paul et Barnabas) vers les PAIENS, et eux vers les circoncis.

Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.
Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était répréhensible.

En effet, avant l’arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s’esquiva et se tint à l’écart, par crainte des circoncis.

Avec lui les autres juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.”

A qui croire?

Paul dit que Barnabas etait d’accord avec lui,avec ses idées,et on sait que Paul disait que Jesus etait Dieu et qu’il fut tué et qu’il est ressuscité.Paul a dit qu’il connaissait  Jean,Jacques et Pierre,qu’ils etaient d’accord avec lui,Paul.

Pour cette raison par la logique les musulmans doivent dire que Paul etait un menteur.C’est pas grave,ils sont le droit de le dire,c’est la LIBERTE D’EXPRESSION,l’un des droits de l’homme.De la meme facon on a le droit de critiquer Mahomet.Il y a un article sur le theme:

http://www.avraidire.eu/2010/09/comment-savoir-si-un-musulman-est-un-vrai-moderetype-voltaire-et-siecle-des-lumiers/

L’Evangile de Paul,en contraste avec L’Evangile de Barnabas

1 Corinthiens 15:1-12:

“Je vous rappelle, frères, l’evangile que je vous ai ANNONCE, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré,et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain.

Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures;qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures;et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze.
Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.
Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.

Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton;
car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu.

Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.

PAUL ANNONCE QUE LES APOTRES CROYAIENT LA MEME CHOSE

C’est-a-dire que l’evangile de Paul est aussi l’evangile des APOTRES:

“Ainsi donc:

1.Que ce soit moi

2.Que ce soient eux (Note:les APOTRES)

3.Voilà ce que nous PRECHONS(Note:la mort et la resurrection de Jesus)

4.Et c’est ce que vous avez cru(Note:la mort et la resurrection de Jesus).”

Or, si l’on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu’il n’y a point de résurrection des morts?”

Le Jesus Seminar et le Credo de 1 Corinthiens 15:2-7

Le fameux Jesus Seminar est un groupe d’erudits SCEPTIQUES (autour de 150 ) qui rejette que Jesus etait Dieu,qu’il y a eu une resurrection,meme que les miracles sont possibles.Ils disent que seulement 20% ou moins des mots attribués a Jesus dans les evangiles furent prononcés par lui.

Le Jesus Seminar fut fondé en 1985 par Robert Funk (ex-chretien) et John Dominic Crossan (ex-pretre catholique irlandais).Meme eux,un groupe tellement radical,accepte que le credo de 1 Corinthiens 15:2-7 N’EST PAS l’invention de Paul mais que c’est la croyance officielle des PREMIERS DISCIPLES de Jesus.

Le Credo

“1.Christ est mort pour nos péchés, selon les ecritures

2.Qu’il a été enseveli, et qu’il est RESSUSCITE le troisième jour, selon les ecritures;

3.Et qu’il est APPARU à CEPHAS,

4.Puis aux douze.

5.Ensuite, il est APPARU à plus de 500 freres a la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.

6.Ensuite, il est APPARU à Jacques,

7.Puis à tous les APOTRES.”

Leur Conclusion

Le Jesus Seminar est arrivé a la conclusion que:

1.Le credo fut formulé a deux ans de la mort de Jesus

2.Ou le plus tard a 5 ans,mais le plus probable a 2 ans.

3.Marcus Borg,l’un des plus fameux membres du Jesus Seminar est de l’avis que le credo est de quelques mois seulement.

L’erudit du NT le plus fameux d’Allemagne,Gerd Ludemann (athee,ex-chretien)est de l’avis que c’est de trois ans.

Il y a James Dunn,un erudit anglophone tres fameux,qui dit que Jesus n’etait pas Dieu,et qui dit que le credo est apparu a quelques mois apres la mort de Jesus.

Lisez le Blog de Hogan Elijah Hagbard

Il est un chretien europeen qui a un blogue sur l’islam et s’est interessé surtout a analyser les affirmations des miracles scientifiques dans le Coran.Il n’est pas d’accord,il connait le theme beaucoup plus que moi,et il soutient que beaucoup de choses affirmés comme des miracles scientifiques etaient deja connu des siecles avant Mahomet.Son blogue est en anglais,mais on peut le traduire avec Google Traduction

http://translate.google.fr/

Le Blog  sur la Science et le Coran

http://debunkingquranicscience.blogspot.com/

Son Blog sur les Origines du Christianisme

http://christianityorigins.blogspot.com/

Leave a comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

Jesus a Annonce la Trinite dans L'Evangile

La trinité de LOTTO_Lorenzo, 1523-1524

Jesus annonce la TRINITE dans le dernier chapitre de MATTHIEU:

LE TEXTE:

MATTHIEU 28:18-20:

“Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi:” Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les BAPTISANT au NOM du PERE, du FILS et du SAINT ESPRIT,et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.”

MATTHIEU 28,LE BAPTEME ET LE JUDAISME

Jesus etait un JUIF et il savait le mode de penser JUIF.Dans le judaisme il y avait la pratique du BAPTEME,c’etait une COUTUME JUIVE,les chretiens N’ONT PAS invente le BAPTEME.

C’est tres important,le bapteme ne fut pas invente par les chretiens.Dans l’incident de MATTHIEU 28:19 tous qui etaient present avec Jesus etaint des JUIFS.Pour eux le BAPTEME avait un signifiance tres specifique.

Jean-Baptiste pratiquait le bapteme et ceux qui allait etre baptise par lui etaient des juifs.Qu’est-ce que le bapteme dans le judaisme?C’est aussi appele L’IMMERSION.Dans le judaisme du temps de Jesus il y avait une pratique ou le juif qui s’est repenti de ses peches pouvait allait participer dans une CEREMONIE PUBLIQUE ou il etait immerge dans l’eau d’un fleuve.

Pourquoi?C’etait pour PUBLIQUEMENT montrer qu’il s’est repenti de ses peches ENVERS DIEU.Il etait baptise au NOM de DIEU.Pourquoi au nom de Dieu?Parce que les peches etaient faits contre Dieu.Jamais,jamais est-ce que la personne etait baptisee au NOM d’un HOMME ou d’une FEMME.La personne n’etait pas baptise au NOM de MOISE ou D’ABRAHAM ou de DAVID ou de SALOMON.

POURQUOI PAS?

Parce que le faire serait ELEVER Moise,Abraham,David,Salomon au MEME NIVEAU que DIEU,dire qu’ils etaient les EGAUX de Dieu,qu’ils etaient Dieu eux-memes.Les juifs n’ont jamais baptise au nom d’un prophete ou d’un roi ou d’un pretre supreme.

ET QUOI?

Remarquez que Jesus en MATTHIEU 28:19 dit de baptiser au NOM:

1.Du PERE
2.Du FILS
3.Du SAINT-ESPRIT

Le juifs avaient la coutume d’appeler Dieu avec le titre de PERE.Le FILS est JESUS,et ca veut dire que Jesus est Dieu.Le Saint-Esprit est DIFFERENT du PERE,mais c’est Dieu aussi.On a la TRINITE.

UNE SUGGESTION:lire MARY JO SHARP

Je veux parler de nouveau d’une chretienne tres capable et intelligente appele MARY JO SHARP.Elle a un blogue appele:

http://confidentchristianity.com/

C’est en anglais,mais le lecteur peut tres facilement traduire ses articles au francais avec GOOGLE TRADUCTION:

http://translate.google.fr/#

LISEZ PAR EXEMPLE:

A)”The Fraudulent Claims of the Jesus Myth Theory/Les Affirmations Frauduleuses de la Theorie du Jesus Mythique”:

http://confidentchristianity.com/articles/Fraudulent_Claims_of_the_Jesus_Myth_Theory.html

B)”Investigating the Evidence for the Resurrection/Une Enquete de l’Evidence sur la Resurrection”

http://confidentchristianity.com/articles/Investigating_the_Evidence_for_the_Resurrection.html

AUSSI:

Elle a ecrit des articles fascinants sur pourquoi les dieux paiens TAMMUZ,MITHRAS et OSIRIS ne sont pas à l’origine du christianisme:

A)SUR TAMMUZ:

http://confidentchristianity.com/articles/Resurrection_Myths-Tammuz.html

B)SUR LE DIEU EGYPTIEN OSIRIS:

http://confidentchristianity.com/articles/Resurrection_Myths2-Osiris.html

C)SUR LE DIEU PERSE MITHRAS:

http://confidentchristianity.com/articles/Resurrection_Myths3-Mithras.html

Leave a comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

Dans le Coran Jesus a un Message de Compassion,mais c'est Conditionnel

La compassion de Jésus

Dans le Coran il est ecrit que Jesus est le Messie,qu’il est né d’une vierge,et aussi qu’il sera un symbole de misericorde:

Chapitre 19:21

“Il dit : “Ainsi sera-t-il ! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur ! Et NOUS(Note:Allah) ferons de lui(Note:Jesus) un signe pour les gens, et une MISERICORDE de Notre part. C’est une affaire déjà décidée”.

Qu’est-ce que l’Evangile?

Le mot evangile vient du mot grec euangelion(“La Bonne Nouvelle”).Ce mot commun a pris deux definitions dans le christianisme:

1.Le message de salut a travers Jesus.

2.Les 4 livres biographiques sur Jesus.

Dans le Coran il y a le mot inyil(evangile) et parfois c’est difficile savoir si le texte fait reference a un message oral de Jesus ou a un possible LIVRE (probablement ecrit par Jesus).

Allah “donne l’Evangile” a Jesus

Ici ce n’est pas clair si la phrase veut dire un livre(Jesus aurait eventuellement ecrit “l’evangile de Jesus” ou un message oral de Allah transmis par Jesus,mais la phrase “GENS de L’EVANGILE”(chretiens) sans la moindre doute se refere a un livre:

Chapitre 5:46-47

“Et Nous avons envoyé après eux Jesus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui.

Et Nous lui avons donné l’evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.

Que les gens de l’Evangile (Note:les chretiens) jugent d’après ce que Dieu y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d’après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont les pervers.”

En arabe,le chapitre 5:47:

Remarquez que dans l’arabe la phrase traduite comme “gens de L’EVANGILE” veritablement dit “evangile”(inyil):

“Walyahkum ahlu al-INYILi(Note:l’Evangile) bima anzala Allahu feehi waman lam yahkum bima anzala Allahu faola-ika humu alfasiqoona.”

Source du texte en arabe (avec de lettres latines):

http://quranbrowser.com/

ALLAH “ENSEIGNERA L’EVANGILE” A JESUS

Chapitre 3:45-48

“(Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : “Ô Marie, voilà que Dieu t’annonce une parole de Sa part : son nom sera le Messie Jesus, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés de Dieu”.
Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr et il sera du nombre des gens de bien”.

Elle dit : “Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ?” – “C’est ainsi !” dit-Il. Dieu crée ce qu’Il veut. Quand Il décide d’une chose, Il lui dit seulement : “Sois”; et elle est aussitòt.

“Et (Dieu) lui enseignera le Livre (Note:la BIBLE), la sagesse, la Thora et l’Evangile.”

Le mot “Bible” en grec est “Biblia” qui signifie “livres”,c’est pluriel.

En arabe (chapitre 3:48)

“WayuAAallimuhu alKITABa(Note:livre) waalhikmata waalttawrata waal-injeela.”

L’EVANGILE DU CORAN: Livre ou Message Oral?

La phrase “enseignera l’evangile” peut signifier une revelation orale a Jesus,qui ne fut jamais ecrite par Jesus dans un livre.Mais beaucoup croient que Jesus a ecrit un livre,parce que s’est ecrit qu’Allah “donne l’evangile” a Jesus et aussi qu’il lui “donne le Livre”.La question est:

1.Si le Livre fait reference a la Bible (l’ancien testament)

2.Ou a un livre ecrit par Jesus(“l’evangile de Jesus”):

Chapitre 9:30-33

“Mais (Note:le BEBE Jesus) dit : “Je suis vraiment le serviteur de Dieu. Il M’A DONNE le LIVRE et m’a désigné Prophète.
Où que je sois, Il m’a rendu béni; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat;et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux. Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant.”

Ici le Livre peut etre l’ancien testament ou comme certains pensent,un livre qui est l’evangile.De toute facon:

LE MESSAGE DONNE PAR JESUS AUX DISCIPLES (dans le Coran) EST UN MESSAGE DE COMPASSION ET AMOUR:

C’est dans le Chapitre 57:27:

Chapitre 57:27

“Ensuite, sur leurs traces, Nous avons fait suivre Nos [autres] messagers, et Nous les avons fait suivre de Jesus fils de Marie et lui avons APPORTE L’EVANGILE, et mis dans les coeurs de ceux qui le SUIVIRENT douceur et mansuetude.”

La Source Musulmane

http://oumma.com/coran/afficher.php?NumSourate=57

Autre traduction musulmane du CHAPITRE 57:27:

“Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que Nous avons fait suivre de JESUS, fils de Marie, à qui Nous avons DONNE L’EVANGILE. Et Nous avons fait naitre dans le coeur de ceux qui l’ont SUIVI la BONTE et la COMPASSION.”

http://www.yabiladi.com/coran

MAIS EN MEME TEMPS,c’est un Message de Douceur qui est Conditionnel

Parce qu’on a autre passage qui fait une modification.

Chapitre 9:111

“Certes, Dieu a acheté des croyants,leurs PERSONNES et leurs biens en echange du PARADIS. Ils combattent dans le sentier de Dieu : ils TUENT, et ils se font tuer.

C’est une PROMESSE authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora,l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle que Dieu à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là le très grand succès.”

Les mots Torah,Evangile et Coran sont dans l’arabe originel:

“Inna Allaha ishtara mina almu/mineena anfusahum waamwalahum bi-anna lahumu aljannata yuqatiloona fee sabeeli Allahi fayaqtuloona wayuqtaloona waAAdan AAalayhi haqqan fee altTAURATi(Thora) waal-INYILi(Evangile) waalQURANi((Coran) waman awfa biAAahdihi mina Allahi faistabshiroo bibayAAikumu allathee bayaAAtum bihi wathalika huwa alfawzu alAAatheemu.”

Analyse

C’est ecrit que L’EVANGILE de Jesus (soit qu’il soit compris comme un Livre ou comme un Message Oral)avait la doctrine,avait l’instruction de Jesus dite a ses disciples,que si l’un d’eux tuait ou ETAIT TUE en LITTERALEMENT luttant pour Dieu il irait directement au paradis.

Leave a comment

Filed under Articles, Islam

Présentation

Salutations fraternelles (pour ceux qui se reconnaîtront comme tel) en Christ!

Je m’appelle Stéphane, chrétien, et musicien. Je suis ici car j’ai répondu à l’invitation de Antoine qui souhaite ouvrir son blog aux contributions d’autres chrétiens. Je l’en remercie pour cette occasion supplémentaire de pouvoir partager ma foi au Fils du Dieu vivant et vrai, Jésus le Christ!

Quelques soient nos convictions respectives à chacun (rédacteurs, visiteurs…) ma prière est que de ces échanges soit rendu à Dieu la gloire qui lui revient!

Nous croyons que sa volonté ést de se révéler à l’homme, et que pour ce faire il a inspiré les livres que forme la Bible. Cette révélation a connu une période particulière:

celle de l’incarnation de la Parole de Dieu (Jean 1)

Jésus est cette Parole incarnée! Il a annoncé un message qu’à notre tour nous annonçons: l’Evangile , ce qui signifie “bonne nouvelle”.

Comme certains d’entre vous le savent:

Jésus a donné sa vie sur la croix afin de nous racheter! La condamnation qui nous revenait est tombée sur lui, afin que nous ayons accès à la grace de Dieu. Ceci avait été annoncé(*) longtemps à l’avance par les prophètes du peuple que Dieu a choisi pour susciter son Messie, le peuple d’Israël.

Nous croyons qu’il est revenu à la vie en ayant vaincu la mort et le péché, et qu’il reviendra bientôt pour le salut de tous ceux qui s’attendent à lui.

En attendant ce jour nous marchons par la foi en lui et dans l’espérance de sa venue prochaine. Nous croyons qu’il ne nous a pas laissé seuls mais qu’il vit dans nos coeurs par son Esprit, l’Esprit Saint par lequel nous crions à Dieu: PERE!

(*) Voir par exemple Esaie 53

Leave a comment

Filed under Apologétique et Polémique

Souvenez-vous de vos chaînes

J’écris ce billet directement pour ceux d’entre vous qui ont eu l’immense privilège de faire l’expérience de l’Amour et de la Grâce de Dieu. Si ce n’est pas le cas pour vous qui lisez ces lignes, je vous conseille de continuer votre lecture, car vous y trouverez sans doutes des informations importantes pour votre vie aussi.

Ce matin, au réveil, j’étais sans trop savoir pourquoi d’une humeur  mélancolique. Dans ma tête se bousculaient des pensées tristes et je me suis senti tout à coup très seul. Dans un effort de me changer les idées, je décidai d’écouter un peu de musique, un chanteur chrétien, Steven Curtis Chapman. La chanson qui me toucha en particulier s’appelle “Remember your chains”. En l’écoutant, tout à coup je me suis projeté six années en arrière, et je me suis souvenu de mes chaînes.

Je me souviens de toutes ces années en captivité. Prisonnier de moi-même, prisonnier de mes peurs, prisonnier de mes appétits et de mes humeurs, j’errais sans but précis. Je me souviens de ma recherche pour un endroit où je pourrais reposer ma tête. J’étais fatigué, lassé. A peine vingt-cinq ans et dèjà désabusé. J’avais commençé cette descente aux enfers dès l’adolescence, et approchant la trentaine, je considérais qu’il ne valait pas vraiment la peine de continuer. Je me souviens chercher le repos, parfois les pensées suicidaires me réconfortaient. Sur mon âme flottait un gros nuage noir qui me suivait partout. Même les moments de joie et d’excitation éphémères semblaient plutôt comme le résultat de longs moments de tension et de stress, comme des relâchements temporaires. Je portais des chaînes, invisibles certes mais bien réelles. Non seulement aux poignets mais aussi aux pieds. Paralysé j’étais, incapable d’avancer dans la vie, sans espoir. Je me souviens de moments de solitude, et parfois j’imagine que si je pouvais voyager dans le temps je viendrais à ma propre rencontre pour parler du futur. Pour me dire à moi-même : tiens bon, çà ne durera qu’un moment. Je sais que la douleur est grande mais ne cesse pas d’espérer, j’ai vu la suite de l’histoire et ce que tu éprouves maintenant, tu le comprendra mieux plus tard. Tes larmes seront effacées, tu te réjouiras à nouveau. Toi qui veut mourir, tu mourras, mais pas de la mort que tu imagines. Tu mourras à toi même, et tu renaîtras une nouvelle personne. Tu verras, Dieu brisera tes chaînes, il créera un esprit nouveau en toi. Tu penses que ton coeur a besoin d’être guéri, réparé? Il t’en donnera un tout neuf! tu verras, tu seras libre de vraiment vivre, d’être cette personne que tu voulais toujours être. Tu sortiras de cet état paralytique et tu seras libre de tes mouvements.

Je me souviens de mes chaînes, O mon Dieu, pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. Maintenant la vie n’est pas si facile, mais je suis dans la présence de mon Père. J’ai cette force en moi qui non seulement brise les chaînes mais me donne le courage d’affronter l’adversité. J’ai une ancre pour mon âme, je ne suis plus balloté çà et là au gré des vagues mais je reste solidement attaché à mon sauveur Jésus. Le sol sous mes pieds avait tendance à se dérober, je suis désormais sur la fondation la plus stable qui soit, le roc, Christ.

Je pense à tous ceux qui sont aujourd’hui sans espoir, à ceux qui se lamentent, à ceux qui se sentent seuls, rejetés, mal-aimés. Je pense à ceux qui se disent que la vie les a laissé tomber, qu’ils n’ont pas eu de chance, ou peut-être qui se morfondent et regrettent les erreurs du passé. Je veux leur dire une chose, le passé et ce qu’il est mais rien ne sert de vivre dans les erreurs du passé. Jésus peut faire aujourd’hui quelque chose de nouveau dans votre vie. Il est Espoir pour ceux qui n’en ont pas, et le rejeter, c’est rejeter votre seul espoir. Quand il est mort sur la croix il a dit que tout était fini. Son oeuvre est maintenant accomplie. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est de recevoir son don. Il n’y a rien d’autre à faire, que d’ouvrir son coeur et de dire “Jésus, viens à mon secours, je n’y arrive pas tout seul. Je suis pieds et poings liés, comment briserais-je mes chaînes? Je suis sans Espoir mais si tu es sauveur, alors sauve-moi de moi-même, et sors moi de cette prison, aide moi à m’évader!”

Un jour vous aussi vous pourrez regarder en arrière, un doux matin d’hiver, et votre coeur sera rempli de gratitude et de joie. La tristesse viendra de temps en temps, mais vite elle sera supplantée par la satisfaction de savoir que le pire est derrière vous. La douceur de sa présence, l’intimité avec le St Esprit, rien n’est comparable. Il y a bien plus dans cette vie que ce que nous pouvons voir, sentir et toucher. Entrez dans le domaine de la Foi et faites l’expérience surnaturelle de l’Amour du Père. Il n’y a qu’un pas à faire, et vous pouvez le faire dès aujourd’hui en suivant ce lien :

http://www.avraidire.eu/connaitre-dieu-know-jesus/

soyez bénis et allez en paix.

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles

Apologétique et pré-évangélisation, comprendre notre époque

 

APOLOGETIQUE ET PRE-EVANGELISATION

 Inspiré par Francis Schaeffer (The God who is there, escape from reason-démission de la Raison)

  •  
  • L’apologétique est un champ d’études théologique ou littéraire consistant en la défense systématique d’une position. Un auteur s’engageant dans cette démarche est appelé un « apologiste » ou un « apologète » (ce dernier terme ayant une connotation plus religieuse).
  • Défense argumentaire (raisonnée) de la foi chrétienne.

 

INTRODUCTION

D’un voyageur vers une contrée étrangère, on s’attendrait à ce qu’il s’efforce d’apprendre au moins les rudiments de la langue ou dialecte de ce pays pour se faire comprendre. Plus encore, si ce voyageur a l’intention de s’installer pendant une certaine période en territoire étranger, il semble que le bon sens indiquerait l’apprentissage de cette langue. La connaissance d’une langue nouvelle, nous sommes d’accord, lui serait essentielle pour communiquer.

C’est la même chose pour l’Eglise, sa responsabilité n’est pas seulement de préserver les vérités inébranlables de l’Ecriture, mais aussi de les communiquer à la génération de son époque.

Chaque génération de Chrétien rencontre ce problème de savoir comment parler de manière efficace à ses contemporains. Pour communiquer la foi chrétienne de manière efficace, il nous faut comprendre les modèles de pensée de notre temps. Ces modèles varient légèrement d’un endroit à l’autre, de pays en pays. Néanmoins, il demeure des caractéristiques d’une époque qui sont communes à toute une génération, où qu’elle se situe géographiquement. Pour comprendre nos formes de pensée actuelle, il nous faut à la fois nous intéresser à la dimension philosophique et à la dimension historique. C’est en étudiant l’histoire de la pensée que nous pourrons mieux comprendre ses formes actuelles. Le but de cette étude, même si elle ne se veut pas exhaustive, est de mieux saisir quels sont les principes qui ont influencé  cette histoire de la pensée pour que nous puissions présenter des solutions pratiques sur comment communiquer la vérité de l’évangile  à nos contemporain.

 

  1. 1.       Communiquer la foi chrétienne à notre génération

L’apologétique a deux facettes, deux fonctions. La première est la défense de la foi, la deuxième est de communiquer la foi chrétienne à notre génération d’une manière qui lui est compréhensible.

Défendre notre foi car elle sera attaquée, comme elle l’a été depuis le début. Cela ne veut pas dire au sens négatif être sur la défensive, mais être capable de donner des raisons valables pour notre foi et répondre aux objections.

Même pour nous-mêmes, il est important de conserver notre intégrité intellectuelle, et de garder une unité entre notre vie personnelle, dévotionnelle et intellectuelle.

On ne peut pas non plus assumer que parce qu’un chrétien est sauvé et rempli du St Esprit, il n’est plus influencé par le milieu dans lequel il vit.

L’apologétique n’est pas non plus pure spéculation intellectuelle en circuit fermé. Ce que j’entend par là est que son but est de communiquer la foi et non pas d’alimenter des débats stériles entre chrétiens. Nous avons besoin d’établir un contact constant avec la réalité et nous nous devons d’avoir une interaction avec notre génération. Un autre aspect de l’apologétique, surtout dans le cadre des « géants d’influence » de notre société, est que nous devons nous efforcer de changer le climat intellectuel de notre époque. La structure, telle qu’elle se présente maintenant, est hermétique à l’Evangile. Notre mission est d’influencer la pensée de l’époque et d’affecter les modèles de pensée de sorte qu’ils deviennent des sols fertiles pour la parole de Dieu. On peut penser bien sûr à la parabole du semeur. Dans le cadre de notre époque, nous avons souvent affaire à ce sol rocailleux, ou la parole ne peut pas prendre racine. Notre rôle est de préparer cette terre, de la labourer en quelque sorte, pour qu’elle devienne une terre cultivable où la semence de la parole de Dieu pourra prendre racine, germer et croître. C’est ce que l’on entend par pré-évangélisation. Nous nous préparons dans la prière et demandons au St Esprit de lever cet aveuglement dans le cœur des non croyants, mais aussi nous préparons les autres à recevoir la parole en remettant en question leur façon de penser.

Il nous faut communiquer l’évangile en des termes que notre génération peut comprendre. L’idée n’est pas d’avoir le dernier mot dans une discussion mais d’amener les âmes à Jésus . Au bout du compte rappelons nous aussi que c’est impossible sans l’œuvre du St Esprit et que notre combat est avant tout spirituel.

L’apologétique est donc au cœur de notre mission en tant que « sel de la Terre » et « Lumière du Monde ». Une chose très importante et que je voudrais aussi souligner est que lorsque nous parlons d’apologétique, de pré-évangélisation et d’évangélisation, nous avons à faire non seulement à ce que nous appelons des « forteresses » qui se dressent contre la vérité de la parole de Dieu mais aussi et surtout à des individus, uniques dans leur complexité et leur personnalité. Pensez un instant à ces membres de votre famille qui ne sont pas sauvés, à vos amis, vos proches, tous sont des individus précieux et fragiles, créés par Dieu. C’est pour cela qu’il nous faut traiter chaque personne de manière différente, et non pas comme une statistique ou une machine. Il est important de comprendre comment argumenter sa foi de manière rationnelle, toutefois on ne peut pas appliquer ces choses de façon mécanique. Nous devons faire confiance à la direction que nous donne le St Esprit par la prière et la sensibilité à sa voix pour traiter chaque personne d’une manière particulière.

Lorsque nous parlons à ceux qui ne sont pas chrétiens, qu’ils soient athées, musulmans ou sceptiques, quelle doit être notre priorité ? Je crois que c’est l’amour. Nous devons avoir de l’amour et de la compassion envers ceux que nous évangélisons, parce qu’ils sont humains et créés à l’image de Dieu. Parfois nous avons tendance à leur donner une réponse toute faite en ce qui concerne le salut, sans considérer leurs circonstances, leur milieu et leur spécificité. 

La Bible nous offre un système complet et qui présente une unité de pensée de la Genèse à l’Apocalypse. C’est le seul système, si je puis m’exprimer ainsi, qui peut faire face aux défis lancés par notre ère moderne. Les systèmes dit philosophiques répondent à certaines questions mais en laissent beaucoup sans réponse. Seule la Bible fournit les réponses à toutes les questions cruciales.

  1. 2.       Quelles sont ces questions ?

Ce sont les questions qui se présentent à nous lorsque nous faisons face à la réalité de l’existence. Personne ne peut échapper à cette réalité, quel que soit leur système de pensée ou de croyance.

Cette réalité peut être recoupée en deux parties. Premièrement le fait que l’univers existe et a une forme, et deuxièmement ce que l’on peut appeler l’ « humanité » de l’Homme, son caractère unique dans la création.

Même le philosophe existentialiste français  Jean-Paul Sartre reconnaît qu’il y a quelque chose qui est là, quelque chose qui existe, une réalité. Albert Einstein reconnait que ce qu’il y a de plus remarquable au sujet de l’univers, c’est que nous pouvons le comprendre même si ce n’est qu’en partie, au moyen de la science. Tout le monde s’accorde sur une réalité que l’on peut analyser et étudier, même si on ne la saisit pas dans toute sa complexité. D’autre part, nous pouvons ajouter à cela que quoi qu’il dise, l’Homme est unique est créé à l’image de Dieu, et cette réalité nous la vivons tous les jours. Il est écrit que la création révèle Dieu, nous avons assez de preuves qui indiquent l’existence d’un créateur pour que nous le cherchions et inclinons nos cœurs vers lui.

Quelle que soit l’époque, la Bible nous donne suffisamment de réponses pour notre existence. Que ce soit il y a 2000 ans, ou de nos jours, et même si Jésus ne revenait pas avant 500 ans, elle reste un document valide car intemporel. Il est donc faux que de penser que la soi-disant modernité ferme complètement la porte à l’évangile, car les questions existentielles ne changent pas.

Lorsque les gens refusent la vérité biblique, ils renient la révélation de Dieu dans laquelle eux-mêmes existent et évoluent. Ils existent mais n’ont pas de réponse pour l’existence, ils ont des valeurs morales mais pas de base pour ces valeurs.

Lorsque l’on dit qu’une personne est en perdition, on pense logiquement d’un point de vue évangélique à savoir qu’ils sont perdus sans Christ, encore dans leurs péchés et condamnés à passer une éternité en Enfer, séparés de Dieu. Ce qu’il nous faut comprendre, c’est que la majorité de ces gens ne savent pas qu’ils sont perdus, et comment pourraient ils le savoir ? Ils ne croient pas qu’il y ait un juste ou un faux absolu, ils ne croient pas en Dieu, ils n’ont aucune raison apparente de se considérer pécheurs. Très peu croient encore à la culpabilité. Comment alors leur présenter Christ comme sauveur ? « Sauvé, sauvé de quoi ? » vous répondront-ils.

Mais pour comprendre notre génération il faut aussi se pencher sur le deuxième aspect de ce que l’on entend par perdition. Pour eux, cela veut dire ne pas trouver de sens à l’existence. Ils errent sans but, sans morale, sans fondement pour leurs lois, sans principes absolus, sans réponse finale pour quoi que ce soit. Dans un sens, ils savent qu’ils sont perdus.

La Bible ne commence pas avec «  accepte Jésus comme ton sauveur », elle commence avec « Au commencement Dieu créa le Ciel et la Terre ». Voilà la réponse pour notre 21e Siècle et son état de perdition. C’est seulement après avoir clarifié ce fondement que l’on peut expliquer la vraie perdition, conséquence de la Chute. Mais s’il n’y a pas de Création, il n’a pas de Chute et pas de péché, ce qui annule la pertinence d’un sauveur. De quoi donc Jésus est-il venu nous sauver si nous sommes sans péché ?

  1. 3.       La théorie de l’évolution

Permettez-moi à ce stade de faire une petite parenthèse pour aborder le thème de l’évolution. Si l’on se repose sur la croyance évolutionniste, alors le fondement même de la Foi chrétienne est détruit. Sans la vérité historique de la Genèse, le plan du Salut divin, comme nous l’avons vu, perd tout son sens. Je pense que cette théorie de l’évolution, qui trouve ses origines dans le naturalisme et le rationalisme représente dans nos sociétés occidentales l’une des barrières majeures à l’avancée de l’évangile. Comment prêcher Christ à un public qui ne croit même pas en la création, et encore moins en un Créateur ?

Derrière cette théorie se cachent bien sûr des forces spirituelles hostiles au Royaume de Dieu. C’est l’esprit de rébellion et d’autonomie, qui veut pouvoir vivre en se débarrassant d’un Dieu encombrant. C’est cet esprit de l’homme après la Chute, qui est hostile à Dieu et ne supporte pas d’avoir à lui rendre des comptes. De cette volonté d’indépendance ont germé les formes de pensée qui ont amené des théories telles que la théorie de l’évolution à apparaître.

Au cœur de la rébellion de Lucifer face à Dieu reposait le désir d’indépendance, d’autonomie. Accepter la foi chrétienne nous pousse à accepter le fait que nous ne sommes pas autonomes. Nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes, nous devons accepter la réalité d’un créateur et d’un sauveur et mettre notre fierté de côté et admettre que nous n’avons rien à voir avec notre naissance et rien à voir non plus avec notre salut, le tout étant opéré par Dieu sans notre intervention. C’est quelque chose qui rencontre la résistance de notre nature corrompue par le péché et qui veut être son propre maître.

 

 

 

  1. 4.       Le Rationalisme

 

L’homme cherche donc à expliquer la Nature sans Dieu, et pour ce faire il part de lui-même et essaie d’expliquer l’existence. Un rationaliste est une personne qui pense que l’Homme peut commencer avec lui-même et sa raison, en plus de ce qu’il peut observer, sans information venant d’une autre source, et en venir à des conclusions en ce qui concerne la vérité, l’éthique et la réalité. La rationalité est quelque chose de différent, c’est ce qui exprime la validité de la pensée, la possibilité de raisonner.

Un rationaliste pense en termes d’antithèse. ( Vrai-faux, juste-injuste, être- non-être)

Cette structure antithétique a son origine dans la réalité même des choses, c’est aussi ainsi que notre intellect est constitué.

La première chose qui nous frappe, c’est la façon contemporaine de comprendre le concept de vérité. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, si vous demandiez à l’homme de la rue d’énoncer son idée du vrai et du faux, il vous répondait dans un contexte antithétique. Ce que je veux dire par là c’est qu’à l’époque l’on raisonnait en termes d’absolus, que ce soit dans la sphère de l’Etre (ou de la connaissance) ou de la Morale. Je m’explique :  s’il y a un vrai il y a un faux, s’il y a un juste il y a un injuste . Formule logique très simple « A est A » et « non-A » n’est pas « A ». Deux entités distinctes et opposées. Si l’on a des absolus, on a une antithèse. Sur cette base, il est possible de débattre des questions de Justice ou de moralité, en opposant les valeurs. Aujourd’hui, on ne peut plus affirmer une telle chose, dire ceci est bon, ceci est mauvais, ceci est juste ou injuste relève plus de l’opinion personnelle, on parle alors du relativisme des valeurs. Lorsqu’il n’y a pas d’absolu, les valeurs sont relatives.

Comment alors prêcher l’Evangile si celui qui prêche et celui qui écoute ne s’entendent pas sur les définitions des mots utilisées. Sur quelles bases s’appuyer si tous deux n’ont pas au moins au départ les mêmes présupposés ?

  1. 5.       Hegel, Kierkegaard et la ligne du désespoir

Francis Schaeffer dans son livre la démission de la Raison dont je m’inspire dans cette étude marque le commencement de ce renversement des valeurs avec Thomas d’Aquin au 13e Siècle. Il voit en la philosophie de Thomas D’Aquin la naissance de l’homme moderne. Nous n’aurons pas le temps ici de nous attarder sur ses thèses et nous feront un bond géant dans l’histoire pour nous intéresser à un philosophe qui nous est un peu plus contemporain en la personne de l’Allemand Hegel.

Hegel ( 1770 -1831) fut l’homme qui ouvrit la porte à ce que Francis Schaeffer nomme la ligne du désespoir. Avant lui, la vérité était comprise sous la forme de l’antithèse, mais Hegel opéra une révolution complète dans le domaine de la pensée qui aura des répercussions bien au-delà de la sphère des institutions d’élites intellectuelles mais affectera l’opinion populaire de ce que l’on appelle la « modernité ».

L’antithèse est liée à la loi de cause à effet, une réaction en chaîne à comprendre de façon linéaire. Avec Hegel tout a changé. A l’antithèse s’oppose la thèse, mais leur conclusion avec Hegel n’est plus une opposition entre les deux, mais une synthèse des deux, différente par sa nature. Cette idée allait ouvrir la voie à des formes de Philosophie telles que le Marxisme. Le résultat est qu’en lieu et place de l’opposition des valeurs, l’on a une synthèse qui nous donne une conclusion relativisée.

Cette synthèse selon Hegel pouvait être atteinte par la raison.

Que se passe t il alors à partir de là ? Et bien arrivent sur le devant de la scène des philosophes tels que Kierkegaard (1813-1855), que l’on appelle le père de la pensée moderne.

Kierkegaard arrive à la conclusion que l’on ne peut pas arriver à une synthèse par la raison ; c’est là la fin du schéma classique, c’est ce que Schaeffer appelle la démission de la raison, le moment où la raison abdique dans sa prétention à comprendre l’existence. Jusqu’ alors l’homme avait placé sa confiance dans la raison, le rationalisme que nous avons évoqué plus haut. Son espoir était de pouvoir comprendre et expliquer l’univers par la raison, sans faire entrer en jeu l’hypothèse d’un créateur. Avec Kierkegaard on franchit le point de non-retour, « la ligne du désespoir » comme l’écrit Schaeffer. Au lieu d’une conclusion logique par la raison, un pas de foi est requis pour comprendre l’existence. En apportant à la pensée moderne ce concept du pas de Foi requis pour comprendre l’existence, Kierkegaard crée un modèle de pensée qui est toujours en place de nos jours. Ce qu’il crée, c’est une séparation entre la sphère du rationnel et de la logique et la sphère de l’irrationnel et de l’illogique. Dans la première catégorie on trouve l’homme et toute la « création », dans ce cadre, l’homme est comme une machine, un organisme biologique. Dans la deuxième catégorie, on place l’expérience existentielle, la dimension « spirituelle » si l’on peut s’exprimer ainsi.

De ce fait, tout ce qui appartient à la sphère du divin, du spirituel, de l’invisible, n’est plus communicable. On a créé un fossé infranchissable entre la raison et tout ce qui a rapport à Dieu.

  1. 6.       Le fossé entre le rationnel et le spirituel

Cela explique pourquoi aujourd’hui, lorsqu’en tant que Chrétiens nous confrontons les scientifiques sur leurs théories, par exemple l’évolution ou le Big-Bang, il semble y avoir entre nous ce fossé infranchissable. Ils disent « laissez nous nous occuper de questions scientifiques et vous, occupez vous de questions religieuses, mais ne venez pas nous ennuyer avec votre obscurantisme et vos superstitions. » Il semblerait que la Foi reste acceptable, tant qu’elle reste une affaire d’opinion personnelle et de choix privé, sans répercussions sur la sphère publique. « Croyez en Dieu si vous le voulez et nous nous continuerons à faire avancer la Science ». L’existence ou la non-existence de Dieu est devenue une question si marginale qu’elle n’est même plus pertinente pour influencer la vie de nos contemporains, du reste c’est ce qu’ils croient.

D’un côté nous avons donc les « faits », comme phénomènes observables, comme les « faits » liés à l’évolution et au Big-Bang, et de l’autre nous avons la Foi, qui n’est guère plus qu’un choix personnel.

Nous l’avons expliqué, pour communiquer l’évangile à une génération complètement perdue, il nous faut attaquer leur système de croyance et remettre en question les fondements même de leurs présupposés. S’ils croient en l’évolution, pourquoi alors ne pas leur demander ce qu’ils pensent de la complexité de la cellule ? Du temps de Darwin, il aurait été encore excusable de croire en l’évolution, car pour nous la cellule primitive n’était guère plus qu’une sorte de gelée informe. Maintenant nous savons que même la cellule la plus primitive est plus complexe qu’un microprocesseur. En fait sa complexité pourrait seulement être comparée à la complexité d’une usine ou d’une métropole. Et nous n’avons même pas commencé à nous intéresser aux formes de vie plus complexes. Ce n’est qu’un exemple. Qu’en est-il du Big-Bang ? Une explosion originelle sans espace et sans temps ? Les observations scientifiques elles mêmes, pour nous qui ne sommes pas aveuglés, nous indiquent toutes la présence manifeste d’un créateur.

 

 

Conclusion

L’apologétique ne devrait pas être séparée de l’évangélisation. Au centre de notre message, il y a Jésus, sa mort et sa résurrection. Le fondement de ce message est le présupposé que le Monde a été créé par Dieu, que ce Dieu est lui-même non créé mais a toujours existé, et il est trinité. Il a créé toutes choses donc rien n’est indépendant de lui.

Nous avons vu l’importance de comprendre quel est le climat intellectuel de notre temps. Si nous le comprenons, nous pouvons le changer. Cela ne contredit en rien la vérité biblique selon laquelle l’évangile est la puissance de Dieu pour le Salut. Ce que nous voulons accomplir, par la prière, la Foi, la parole de Dieu qui est l’épée de l’esprit, c’est un changement de l’atmosphère intellectuelle de notre époque. Il y a des forteresses de la pensée sur nos Terres qui se dressent face à l’avancée du Royaume de Dieu. Nous voulons les détruire au moyen de nos armes spirituelles et préparer le sol, le labourer, pour que la semence qui est la Parole de Dieu puisse pénétrer les cœurs. Nous avons donc ici deux niveaux d’application. Pour chacun de nous en tant qu’individus, une meilleure stratégie pour gagner les âmes de nos voisins, et en tant que corps de Christ, une mission collective de réforme de notre société.

42 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature, Science