Tag Archives: France

Interdiction de la burqa en France: un couple musulman saisit la Cour de Strasbourg

Un couple de musulmans affirmant avoir quitté la France après l’interdiction du port du voile intégral et résidant depuis au Royaume-Uni a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et de réclamer des dommages et intérêts, ont annoncé jeudi ses avocats.

La burqa, ou voile intégral

La burqa, ou voile intégral

Le couple, qui a souhaité garder l’anonymat, entend faire reconnaître par la Cour de Strasbourg que cette interdiction est “inutile, disproportionnée et illégale”.

Les deux ressortissants français vivent avec leurs deux enfants dans les West Midlands (ouest de l’Angleterre).

“En raison de cette interdiction qui réduit leur liberté de choix et celui de leurs filles, mes clients ont dû quitter le pays dont ils sont ressortissants”, a expliqué Robina Shah, l’un des avocats qui les représentent.

Dans le dossier envoyé à Strasbourg, il est souligné que le couple “souhaite résider et travailler en France où il a de la famille proche”. Mais à cause de la récente loi interdisant le port du voile intégral en public, “tous deux ont de fortes réserves sur le fait de vivre dans ce pays de manière permanente”.

Le couple demande 10.000 livres (11.200 euros) de dommages et intérêts pour “atteinte à ses convictions” religieuses, estimant que la loi française n’est pas conforme aux droits de l’Homme.

Le port du niqab et de la burqa est prohibé en France dans les espaces publics en vertu d’une loi adoptée en avril.

La CEDH a confirmé à l’AFP avoir reçu une requête d’avocats britanniques concernant des citoyens français. “Il y aura, comme dans tous les cas, un premier examen sur la recevabilité de la demande, suivie, si elle est déclarée recevable, d’un examen au fond”, a précisé une source à la CEDH.

 

L’article complet ici

2 Comments

Filed under Actualités, Islam

Les évêques européens encouragent un « islam plus religieux que politique »

Communiqué final de la conférence de Turin

Islam de France, par Tonu

Islam de France, par Tonu

Comme si le religieux et le politique pouvaient être distingués dans l’Islam…

ROME, Jeudi 9 juin 2011 (ZENIT.org) – « Toutes les initiatives culturelles et théologiques qui sont l’expression de ce qu’on appelle la ‘théologie de l’inculturation’ sont suivies avec beaucoup d’intérêt, car elles instaurent et consolident des processus de participation positive à la vie sociale et culturelle des pays d’Europe », soulignent les délégués des Conférences épiscopales pour les relations avec les musulmans en Europe. La 2ème rencontre, organisée à Turin (Italie), du 31 mai au 2 juin dernier, a fait l’objet d’un communiqué.

Celui-ci souligne « l’intérêt avec lequel l’Église catholique suit les dynamiques d’insertion des résidents et citoyens de religion musulmane dans le contexte européen, tant au niveau individuel que communautaire ».

Un processus complexe, reconnaissent les délégués, qui « n’est pas exempt de contradictions » et où émerge « le défi, qui est en train de devenir une réalité, de l’inculturation progressive de l’islam en Europe, avec une tendance à manifester davantage sa dimension religieuse et morale, que sa dimension politique ».

Les évêques déclarent suivre avec « intérêt les attentes et les initiatives qui se font jour au sein des communautés musulmanes, pour fournir à leurs responsables religieux une formation théologique et culturelle leur permettant d’exercer convenablement leur rôle religieux dans le contexte européen ».

L’Église est favorable, poursuivent-ils, à ce que « l’enseignement confessionnel de la religion dans les écoles publiques soit également accessible aux autres traditions religieuses, parmi lesquelles l’islam, tout en insistant sur le respect des conditions requises prévues par les différents États pour l’exercice de cette fonction ».

Source Zenit

Leave a comment

Filed under Actualités, Islam

Les musulmans ont-ils le droit d’apostasier en France ?

Lu sur Enquête et Débat (extrait) :

Apostasier signifie changer de religion, soit pour une autre religion, soit pour devenir athée. Il est très consensuel aujourd’hui en France de défendre la liberté de conscience, donc le droit à tout être humain de passer librement d’une religion à une autre, voire d’abandonner sa religion. Or personne ne semble être au courant que ce droit fondamental et intrinsèque de notre République est nié officiellement aux musulmans, qui se retrouvent enfermés, qu’ils le sachent ou non, dans l’islam, dès lors qu’ils sont nés musulmans ou même s’ils se convertissent à l’islam. Une information qui remet fondamentalement en cause la relation de la République avec l’islam.

Tout est parti d’un passage d’un livre paru aux Presses Universitaires de France en 2004, et qu’aucun observateur n’a relevé :

« Ce n’est pas un hasard si la mention du droit à changer de religion, dans la charte donnée à signer aux parties prenantes de la Consultation mise en place par Jean-Pierre Chevènement pour créer une instance représentative de l’islam, a suscité une vive réaction de la part de l’UOIF qui en a obtenu le retrait.
[note de bas de page] Déclaration d’Alain Billon, conseiller de Jean-Pierre Chevènement, Islam de France n°8, 2000 : “Le maintien de la mention initiale explicitée et isolée au “droit de changer de religion” a été considéré par eux comme inutile et blessant. Cette objection a été jugée fondée. [fin de la note] […]
[note de bas de page 25] Le Conseil européen de la fatwa et de la recherche recommande ainsi aux musulmans d’Europe “d’œuvrer inlassablement en vue d’obtenir des pays dans lesquels ils résident la reconnaissance de l’islam en tant que religion, ainsi que l’exercice – pour les musulmans en tant que minorité religieuse à l’instar des autres minorités religieuses – de tous leurs droits relatifs à l’organisation de leur statut personnel en matière de mariage, de divorce et d’héritage. Il justifie ainsi la condamnation à mort pour celui qui “affiche son apostasie” :“Sa mort vise en fait à protéger la religion et la société [il faut entendre : communauté] de ses méfaits. […] Les intérêts de l’Etat et de la société [communauté] prévalent sur l’intérêt individuel personnel. Cette question est en vérité similaire à ce que les lois modernes qualifient de “haute trahison”, à la suite des préjudices qui en découlent pour l’intérêt général.” (Recueil de fatwas, série n°1, Youssouf Al Qaradawi, préface et commentaire de Tariq Ramadan, Tawhid, 2002). Le Conseil européen de la fatwa et de la recherche, basé à Londres, a été créé en 1997 à l’initiative de l’UOIE, équivalent européen de notre UOIF, dont Youssouf Al Qaradawi est le maître à penser. »
L’islam en France, PUF, 2004, pp.24-25

Enquête et Débat a interrogé un responsable de la Grande Mosquée de Paris sur cette question importante VOIR

1 Comment

Filed under Articles, Islam

ZAPPING SUR L'ISLAM EN FRANCE

Leave a comment

Filed under Islam, video

L’Arabie saoudite finance la grande mosquée de Strasbourg

L’information a été révélée le 26 décembre 2010 par le quotidien saoudien Al-Sharq Al-Awsat : l’Arabie saoudite est bien en train, à la suite du Maroc qui a versé un don d’un million d’euros, de contribuer au financement de la grande mosquée de Strasbourg grâce au versement de cinq millions de rials (environ 970 000 euros) à l’association en charge de sa construction. Selon les informations d’Al-Sharq Al-Awsat, qui émanent directement de l’ambassade d’Arabie saoudite à Paris, Saïd Aalla, le président de l’association grande mosquée de Strasbourg, qui est pourtant resté singulièrement discret sur le sujet dans la région, « a indiqué que l’initiative saoudienne aura un impact important dans le cœur des six millions de musulmans qui vivent en France ».

Le-chantier-de-la-Grande-mosquee-de-Strasbourg

Le-chantier-de-la-Grande-mosquee-de-Strasbourg

C’est l’ambassade d’Arabie saoudite à Paris qui se charge de la contribution, « en plusieurs versements », à la construction du lieu de culte emblématique de l’islamisation de l’Alsace (ci-dessous), dont les portes devraient ouvrir lors du ramadan 2011. L’ambassadeur d’Arabie Mohamed bin Ismaïl Al-Cheikh a d’ailleurs tenu à préciser que « l’ambassade a strictement respecté les lois et les règlements de la République française dans la réalisation de ce projet qui a débuté en 2007 ». Il s’est aussi réjoui que la grande mosquée de Strasbourg soit la « deuxième plus grande mosquée d’Europe après celle de Rome ». Le quotidien saoudien rapporte enfin qu’« une loi régionale […] autorise l’Etat [NDLR : en réalité les collectivités locales] à financer et à entretenir les lieux religieux, et ce contrairement à ce qui se passe dans les autres villes françaises qui interdisent aux autorités locales de financer des lieux de prière ». Et surtout que cette « loi régionale » a l’immense avantage de « garantir la pratique des rites religieux en toute liberté ». Les musulmans installés en Alsace mesurent donc leur chance. L’Arabie saoudite, royaume régi par la loi islamique (charia), interdit sur son sol toute pratique des cultes non-musulmans. Aucune église n’y existe. Le meurtre d’honneur y est permis contre les musulmans qui se convertissent au christianisme. Les chrétiens surpris en train de prier publiquement risquent le fouet et des peines d’emprisonnement. Les élus alsaciens mesurent en corollaire avec qui ils se sont commis. La communauté urbaine de Strasbourg, la région Alsace et le conseil général du Bas-Rhin contribuent en effet pour 26 % (soit 2 158 000 euros sur un montant total de 8,3 millions d’euros) au financement de la grande mosquée de Strasbourg. Les trois collectivités ont désormais pour partenaire financier l’un des Etats islamiques les plus intransigeants du Moyen-Orient, l’un de ceux qui, avec la Corée du Nord, le Yémen, la Somalie ou encore l’Afghanistan, comptent aussi parmi les plus grands oppresseurs des minorités chrétiennes au monde. [cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://alsace.novopress.info]

1 Comment

Filed under Actualités, Articles, Islam

Ben Laden conditionne la libération des otages au Niger à un départ français d'Afghanistan

1 Comment

Filed under Actualités, Islam, video

Sondage "Le Monde":l'Islam est une «menace» selon 40% des Français et des Allemands

Pour environ 40% des Français et des Allemands, l’islam représente «plutôt une menace», selon un sondage réalisé par l’Ifop pour Le Monde et publié mardi par le quotidien. Selon ce même sondage, 68% des Français et 75% des Allemands estiment que les musulmans ne sont pas bien intégrés dans leur société.

//

En France, 42% des personnes interrogées considèrent les musulmans «plutôt comme une menace», elles sont 22% à les voir comme «un facteur d’enrichissement culturel» et pour 38%, ils ne sont «ni l’un ni l’autre». En Allemagne, 40% des sondés répondent que l’islam est une «menace», 24% que cette religion est un «enrichissement culturel». Elle n’est «ni l’un ni l’autre» pour 36% des personnes interrogées.

Prière dans la Rue Myrha à Paris

Une majorité de Français et d’Allemand estime que l’intégration ne s’est pas faite

Quant à l’intégration des musulmans et des personnes d’origine musulmane, une forte majorité dans les deux pays répond qu’elle ne s’est pas faite. Les musulmans ne sont «pas du tout intégrés», répondent 20% des Français et des Allemands, «plutôt pas intégrés» pour 48% des Français et 55% des Allemands, ce qui fait un total de «non» pour 68% des Français et 75% chez les Allemands.

En revanche, 4% des Français et des Allemands répondent que les musulmans sont «tout à fait» intégrés, «plutôt intégrés» selon 28% des Français et 21% des Allemands, soit un total de «oui» de 32% en France et 25% en Allemagne.

Ce sondage a été réalisé via un questionnaire auto administré en ligne, du 7 au 9 décembre en France, du 3 au 8 décembre en Allemagne, auprès d’échantillons de 809 personnes en France et 801 en Allemagne, représentatifs de la population de 18 ans et plus.

Article du journal Le Parisien

22 Comments

Filed under Actualités, Articles, Islam

Un article du "Telegraph" sur Marine Le Pen et l'Islamisation de la France

A 42 ans elle est considérée comme une menace potentiellement dangereuse pour le président Nicolas Sarkozy si elle est choisie pour succéder à Jean-Marie Le Pen dans un congrès du parti à la mi-Janvier près de 40 ans après qu’il ait fondé le parti.

Dans une interview avec le Daily Telegraph, Miss Le Pen, a déclaré: “L’islamisation progressive de notre pays et l’augmentation des demandes politico-religieuses remettent en question la survie de notre civilisation.”

Marine Le Pen, selon les experts, pourrait séduire un électorat des classes moyennes appauvries par la crise économique

“Nous luttons contre l’islamisme, pas l’islam”, dit-elle.

«L’islamisme est la volonté d’imposer la charia pour tous les aspects de la société civile, politique et religieuse. Nous les sociétés occidentales nous battons contre l’islamisme dans le monde entier. Nous avons envoyé nos enfants se faire tuer en Afghanistan pour lutter contre l’islamisme, et nous n’aurions pas le droit en France à travers les mots et l’action politique de le combattre? Cela me semble totalement absurde”, dit-elle.

Miss Le Pen donne des exemples de l’islamisation rampante comme le porc étant retiré du menu dans certaines écoles françaises, le fait que 22 restaurants de restauration rapide Quick offraient exclusivement des hamburgers Halal. Elle a également affirmé que les communautés musulmanes ont en secret reçu des fonds du gouvernement français pour la construction “de plus en plus de  mosquées-cathédrale» ostentatoires -sans compter celles financées par l’Arabie saoudite.

Article du journal anglais “The telegraph”

1 Comment

Filed under Actualités, Articles, Islam

Le projet de loi sur le voile intégral examiné par le conseil des ministres

femme portant la burqa

Le conseil des ministres examine mercredi, après presque un an de débats, le projet de loi de sept articles interdisant le port du voile intégral dans tout l’espace public. Le texte, qui s’annonce moins consensuel que la “résolution” parlementaire votée à la quasi-unanimité le 11 mai à l’Assemblée, sera débattu par les députés en juillet, puis par les sénateurs début septembre. Il se veut l’épilogue de discussions souvent houleuses, même si le premier ministre, François Fillon, s’est employé à déminer le terrain en recevant partis et autorités religieuses.

La suite sur lemonde.fr

Leave a comment

Filed under Articles

Liberté et fraternité : interdiction de la burqa en France

 Quelles sont les chances des parlementaires français d’ approuver l’interdiction de la burqa proposée? Les députés obtiennent leur première opportunité de débattre de l’idée au Parlement ce mardi 11 mai. Dans un premier temps, l’Assemblée nationale examinera une résolution, qui porte une valeur symbolique, mais pas de force juridique. Pourtant, elle sera un bon test de la température politique. Elle est susceptible d’être approuvée avec le soutien de plusieurs partis. 
La volonté française d’interdire la burqa dans toute la classe politique est parfois difficile à comprendre. Dans de nombreux quartiers multiculturels de l’Europe, l’idée est liée à l’extrême droite nationaliste . En Grande-Bretagne, par exemple, le seul parti à proposer une interdiction totale de burqa pendant la récente campagne électorale a été le United Kingdom Independence Party, qui veut aussi sortir le pays de l’Union européenne. L’extrême-droite, le British National Party a également appelé à une interdiction de la burqa dans les écoles. Un ministre du Travail a répondu que ce n’était pas «britannique» de dire aux gens ce qu’il faut porter dans la rue. Dans un discours prononcé au Caire l’an dernier, le président Barack Obama a fait valoir que les pays occidentaux ne devraient pas dicter ce qu’une femme musulmane doit porter”.
En France, toutefois, la proposition a le soutien de la gauche et de la droite. Le président Nicolas Sarkozy, la droite politique, a déclaré l’année dernière que la burqa, comme disent les Français (en réalité, ils signifient le niqab, ou voile intégral couvrant le visage), n’a pas été le bienvenu sur le sol français. Jean-François Copé, le chef de file de l’UMP au Parlement, a été le plus actif dans la promotion d’une interdiction totale. Pourtant, l’idée est également soutenue par des politiciens de tous bords, y compris le leader communiste d’une enquête parlementaire sur l’interdiction, et divers socialistes de premier plan.
Une raison à cela est la tradition de la France de la laïcité, une forme stricte de la laïcité, consacrée par la loi depuis 1905, et qui tient à la religion des institutions publiques. À l’époque, l’anti-cléricalisme derrière le mouvement a été largement inspiré par la gauche politique, et cet héritage informe beaucoup gauche réflexion sur des questions séculières aujourd’hui. Lorsque le droit français a proposé une interdiction sur le foulard (et d’autres symboles religieux”ostentatoires”) dans les écoles publiques en 2004, par exemple, la gauche a voté massivement en sa faveur. Le Parti socialiste devrait voter en faveur de la résolution parlementaire de cette semaine.
Contrairement à l’interdiction du voile, cependant, la loi à venir contre le port de la burqa n’est pas formulée en termes de laïcité. Lorsque l’interdiction a été la première fois évoquée, il a été supposé que la base juridique serait la laïcité française. Les politiciens se sont vite rendu compte, cependant, que d’utiliser cet argument reviendrait à accepter que la burqa est une prescription religieuse de l’Islam. Le Conseil français du culte musulman (CFCM), un organisme officiel, a clairement affirmé son “opposition à cette pratique sur le territoire national”, bien qu’il fait également valoir que l’interdiction serait stigmatiser l’Islam.
Au lieu de cela, les Français envisagent deux motifs d’interdiction de la burqa, dont chacun, à la différence laïcité-pourraient être appliquées dans d’autres pays. La première est la sécurité, et la nécessité d’être identifiables à tout moment. L’autre est la «dignité» et «égalité entre les hommes et les femmes”. Bien que très peu de femmes en France se couvrent le visage, pas plus de 2.000, selon les estimations officielles, c’ est une nouvelle tendance. Les politiciens et les chercheurs disent que le port du foulard par les musulmans français, dont beaucoup sont d’origine nord-africaine où il n’y a pas de tradition de se couvrir le visage, est un signe de manipulation par des extrémistes islamistes désireux de tester l’état français. Les Français sont fervents de vouloir réaffirmer «les valeurs de la République”, en procédant à une interdiction.
Comment elle serait appliquée dans la pratique reste floue. Le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative, a exprimé des inquiétudes sur le fondement juridique pour une interdiction. S’il est adopté, M. Copé dit qu’il ne s’appliquera pas seulement aux musulmans français, mais aussi pour les visiteurs du Moyen-Orient.

article trouvé sur http://www.economist.com/world/international/displayStory.cfm?story_id=16098516

Leave a comment

Filed under Islam