Tag Archives: kADHAFI

Libye : Kadhafi encourage ses soldats à violer

Le procureur de la Cour pénale internationale a notamment des preuves que «des containers entiers» de Viagra ont été achetés par le régime libyen.

Les enquêteurs de la Cour pénale internationale (CPI) ont réuni «quelques preuves» indiquant que le dirigeant libyen a bien ordonné des viols en masse. Il est encore difficile de savoir à quel point le viol était répandu, mais selon les informations des enquêteurs, des centaines de femmes parmi les opposants ont été agressées.

Pour faciliter ces viols, les soldats ont reçu des stimulants sexuels de type Viagra. Selon le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, la Libye achetait des «containers entiers» de ces médicaments.

On connaissait déjà le cas d’ Iman Al-Obeidi, jeune femme âgée de 29 ans, qui avait fait irruption dans l’hôtel Rixos à Tripoli en appelant à témoin les journalistes de la presse internationale et en affirmant avoir été torturée et violée à plusieurs reprises par quinze soldats de Mouammar Kadhafi. La jeune femme est maintenant en Roumanie, où elle a été évacuée par le Haut-commissariat de l’ONU aux réfugiés (UNHCR).
«Nouvelle forme de répression»

Le procureur n’avait pour l’instant pas les moyens de prouver ces viols. C’est désormais chose faite : «Nous avions des doutes au début mais maintenant nous sommes convaincus qu’il a décidé de punir en utilisant les viols». Grâce à ces éléments, il va pouvoir requérir un nouveau chef d’accusation contre Kadhafi.

Source Le Figaro

1 Comment

Filed under Actualités, Articles

Dernières nouvelles de Libye, la maison de Kadhafi détruite

Missiles envoyés depuis les côtes libyennes par les forces alliées

Missiles envoyés depuis les côtes libyennes par les forces alliées

Ce dimanche, l’opération baptisée «Aube d’une Odysée» est entrée dans une phrase cruciale, alors que le leader Mouammar Kadhafi jure désormais de transformer la Méditerranée en «champ de bataille».

La première phase de frappes aériennes est «un succès» et a permis d’instaurer une zone d’exclusion aérienne, selon le plus haut gradé américain, l’amiral Michael Mullen, assurant que les pro-Kadhafi n’avançaient plus vers le fief des insurgés, Benghazi, situé à un millier de km à l’est de Tripoli. La prochaine étape consistera à attaquer les lignes de ravitaillement des pro-Kadhafi pour limiter leur capacité à se battre.

L’objectif est de parvenir à faire cesser la répression sanglante d’une révolte sans précédent contre le régime de Mouammar Kadhafi, conformément au mandat de l’ONU. Les Etats-Unis se sont prononcés contre une frappe qui ciblerait directement le buméro libyen. Mais cette nuit, un bâtiment proche de la tente du colonel a été détruit par un tir de missile.

Le récit des événements de ce dimanche

0h20. Nouveau raid des forces britanniques. «Je peux confirmer que les forces armées britanniques ont participé à un autre raid coordonné contre les systèmes libyens de défense anti-aérienne», a déclaré le général John Lorimer, de l’état-major des armées, dans un communiqué du ministère de la Défense à Londres. «Pour la deuxième fois, le Royaume-Uni a lancé depuis la Méditerranée des missiles (de croisière) Tomahawk d’un sous-marin de classe Trafalgar dans le cadre d’un plan coordonné de la coalition pour appliquer la résolution» du Conseil de sécurité de l’ONU.

Minuit. Un missile à 50 m de la tente de Kadhafi.
Le bâtiment administratif qui a été visé par un tir de missile, dimanche soir, est situé à une cinquantaine de mètres de la tente où le colonel Kadhafi recevait en général ses invités de marque. Il a été totalement détruit, a annoncé un porte-parole du régime, Moussa Ibrahim, aux journalistes étrangers transportés en car sur place. De violentes explosions avaient été entendues dans la soirée à Tripoli, dont l’une dans le secteur de la résidence du numéro un libyen et une colonne de fumée s’élevait du secteur de la résidence-caserne de Bab el-Aziziya dans le sud de la capitale, alors que des tirs de batteries antiaériennes retentissaient.

23h45. Un bâtiment de la résidence de Kadhafi détruit.
Un bâtiment administratif situé dans le complexe résidentiel du dirigeant libyen à Bab el-Aziziya, à Tripoli, a été totalement détruit par un tir de missile, a constaté dimanche un journaliste de l’AFP. Un peu plus tôt dans la soirée, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, s’était prononcé contre une frappe militaire qui ciblerait directement le colonel Kadhafi. «Je pense qu’il est important d’agir dans le cadre du mandat de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU», avait-il déclaré à des journalistes.

23h30. Les Etats-Unis démentent le cessez-le-feu de Kadhafi.
Le nouveau cessez-le-feu annoncé dimanche en début de soirée par le régime du colonel Kadhafi est «un mensonge» ou a été «immédiatement violé» par ses forces, affirme le conseiller du président Barack Obama pour la sécurité nationale, Tom Donilon.

la suite ici

5 Comments

Filed under Actualités, événements

Dernières nouvelles de Lybie, Kadhafi quitte le pays, son fils au pouvoir?

Kadhadi, père

Kadhadi, père

La télévision « Al Arabiya », qui consacre une partie importante de ses journaux télévisées à la situation en Libye, souligne à l’instant que des informations, non encore confirmées, font état du départ du Guide libyen Moammar Kadhafi vers l’étranger. Selon ces informations, Kadhafi aurait transféré ses pouvoir à son fils Saïf El-Islam Kadhafi, qui doit prononcer un discours télévisé cette nuit, et aurait quitté le pays vers une destination encore inconnue. Selon des opposants libyens, il aurait choisi le Venezuela ou le Brésil comme son exil. Mais les opposants interrogés par « Al Arabiya » affirment que les Libyens, notamment de l’est du pays, n’accepteront jamais le transfert du pouvoir à Saïf, ni à aucun autre membre de la famille ou du clan de Kadhafi impliqués dans la répression depuis des années.

Le fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a parlé à la télévision d’État, dans la nuit de dimanche à lundi.

Seif al-Islam Kadhafi a accusé les médias de manipuler l’information et d’exagérer le bilan des violences en cours dans le pays.

Des affrontements entre opposants au régime et partisans de Kadhafi font rage depuis plusieurs jours, et des sources parlent d’un bilan qui pourrait atteindre 200 morts.

Le fils de Mouammar Kadhafi a déclaré que ces troubles pourraient mener à une guerre civile.

Seif al-Islam Kadhafi a affirmé que le pétrole était le seul élément unifiant le peuple libyen.

Pour lire sur les événements du jour, cliquez sur ce lien »

Dernières nouvelles :

Même si de très nombreux dirigeants de pays occidentaux mais aussi arabes participaient au sommet de Paris, la France a été la première hier à ouvrir le feu. Mais cette nuit, les Américains ont pris le relais en tirant, avec les Britanniques, plus de 110 missiles sur les défenses antiaériennes libyennes.
Si les avions français ont été les premiers hier dans le ciel libyen, la Grande-Bretagne, plus les Etats-Unis ont suivi quelques heures après.

Au total, une vingtaine d’avions français ont participé à l’opération sur une large zone autour de Benghazi, détruisant plusieurs chars et véhicules blindés des forces loyalistes selon le ministère de la Défense.

À partir de 20H, des navires de guerre et des sous-marins britanniques et américains ont tiré plus de 110 missiles Tomahawk contre plus de 20 sites libyens, afin notamment de mettre hors d’état les défenses antiaériennes. Mais le président américain Barack Obama a indiqué qu’il engageait son pays dans une “action militaire limitée”. “Les Américains partent avec une humilité qu’on ne leur connait pas dés lors qu’il est question d’une opération militaire” constate Fabienne Sintès, la correspondante de Radio France à Washington qui a repéré qu’hier, jour des premières frappes, c’était aussi l’anniversaire de l’intervention de 2003 en Irak.

Dans l’Ouest, des frappes aériennes ont visé la base aérienne de Mitiga près de Tripoli, rapporte Al Djazira, et une base aérienne à sept kilomètres de Misrata, selon des habitants.

Selon les médias officiels libyens, ces raids ont fait 48 morts et 150 blessés. Des objectifs civils, dont un hôpital, auraient été bombardés à Tripoli, Syrte, Benghazi, Zouarah et Misrata.

En banlieue sud de Tripoli, des milliers de partisans du colonel ont convergé vers le camp de Bab al Azizia, formant un bouclier humain dans la base de Kadhafi.

19 Comments

Filed under Actualités, Articles

"JOUR DE COLÈRE" – Le vent de révolte atteint la Libye

Des opposants au régime de Muammar Kadhafi ont lancé un appel à manifester en Libye ce jeudi, qu’ils ont proclamé “jour de colère”, dans l’espoir d’imiter les révolutions en Tunisie et en Égypte, deux pays voisins. Des organisations de défense des droits de l’homme ont cependant mis en garde contre le risque d’une féroce répression de la part des forces de sécurité dans un pays peu habitué à l’expression du mécontentement populaire.

D’après des témoins et des médias libyens, plusieurs centaines de personnes ont déjà affronté la police et des partisans de Muammar Kadhafi dans la nuit de mardi à mercredi à Benghazi, la deuxième ville du pays située à un millier de kilomètres à l’est de Tripoli. Ces émeutes ont été déclenchées par l’arrestation d’un militant des droits de l’homme. Selon la chaîne de télévision Al Jazeera, ainsi que des messages diffusés sur Facebook, deux personnes ont été tuées lors de manifestations à Al-Baïda, à l’est de Benghazi. Cette information n’a pu être vérifiée. Mercredi soir, il était impossible de joindre le moindre témoin à Benghazi en raison de la rupture apparente des liaisons téléphoniques. Des appels à manifester ont été diffusés par des militants anonymes sur des réseaux sociaux sur Internet, comme Facebook et Twitter. On ignore dans quelle mesure ils seront suivis d’effets.

2 Comments

Filed under Actualités, Articles, événements, video