Tag Archives: littérature

Jesus etait un Genie Litteraire comme Moliere, ses 50 Dictons Brillants

Jésus, un génie littéraire?

Jésus, un génie littéraire?

Dans la litterature il y a des dictons fameux,par exemple, Cervantes a fait dire a Don Quichotte dans son roman le dicton:”L’honneteté est la meilleure politique.” Dans la litterature latine aussi les ecrivains on laissé des dictons incroyables comme:

1.”La fortune favorise les audacieux.”(Virgile)
2.”Faire contre mauvaise fortune bon cœur est un soutien.”(Plaute)
3.”Un crime se couvre par un autre crime.”(Seneque)
4.”Être partout, c’est n’être nulle part.”(Seneque)
5.”L’homme n’est jamais moins seul que lorsqu’il est seul.”(Ciceron)
6.”Riche pour toi, pauvre pour tes amis.”(Juvenal)
7.”Mieux vaut tard que jamais.”(Tite-Live)

Voici les 50 Dictons Incroyables de Jesus

Jesus etait un genie litteraire aussi et on a la fortune d’avoir ses mots et ses pensees.Il utiliait la technique litteraire de la metaphore comme un maitre supreme.La langue maternelle de Jesus etait l’arameen.Et comme on a:

1.Langue de Moliere=le francais.

2.Langue de Cervantes=l’espagnol

3.Langue de Dante=l’italian

4.Langue de Shakespeare=l’anglais

5.Langue de Goethe=l’allemand

On peut aussi dire a cause de la qualite litteraire et meme si c’est a travers la traduction:langue de Jesus=l’arameen.

Dicton 1:

Matthieu 5:14-16:

“Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.”

Dicton 2:

Matthieu 5:46-48:

“Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même?

Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même?Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.”

Dicton 3:

Matthieu 6:19-21:

“Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.

Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.”

Dicton 4:

Matthieu 6:24:

“Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon (Note:l’argent).”

Dicton 5:

Matthieu 6:25:

“C’est pourquoi je vous dis: “Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?””

Dicton 6:

Matthieu 6:33-34:

“Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.”

Dicton 7:

Matthieu 7:1-2:

“Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.”

Dicton 8:

Matthieu 7:7-8:

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.”

Dicton 9:

Matthieu 7:12:

“Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.”

Dicton 10:

Matthieu 7:15-20:

“Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?

Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.

Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.”

Dicton 11:

Matthieu 9:13:

“Allez, et apprenez ce que signifie: “Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices.” Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.”

Dicton 12:

Matthieu 9:16-17:

“Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire.

On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.”

Dicton 13:

Matthieu 10:16:

“Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et innocents comme les colombes.’

Dicton 14:

Matthieu 10:24:

“Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.”

Dicton 15:

Matthieu 10:28:

“Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans l’enfer.”

Dicton 16:

Matthieu 11:28-30:

“Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.”

Dicton 17:

Matthieu 12:11-12:

“Il leur répondit: “Lequel d’entre vous, s’il n’a qu’une brebis et qu’elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l’en retirer?Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat.””

Dicton 18:

Matthieu 12:25:

“Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit:” Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.”

Dicton 19:

Matthieu 12:30:

“Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.”

Dicton 20:

Matthieu 13:44:

“Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.”

Dicton 21:

Matt 13:45-46:

“Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles.Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.”

Dicton 22:

Matthieu 13:57:

“Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: “Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.””

Dicton 23:

Matthieu 15:11:

“Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme.”

Dicton 24:

Matthieu 15:14:

“Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.”

Dicton 25:

Matthieu 16:26:

“Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme?”

Dicton 26:

Matthieu 18:11-13:

“Car le Fils de l’homme est venu sauver ce qui était perdu.Que vous en semble? Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée?

Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.”

Dicton 27:

Matthieu 21:28-31:

“Que vous en semble? Un homme avait deux fils; et, s’adressant au premier, il dit:” Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne.”

Il répondit: “Je ne veux pas”. Ensuite, il se repentit, et il alla.S’adressant à l’autre, il dit la même chose. Et ce fils répondit: “Je veux bien, seigneur”. Et il n’alla pas.

Lequel des deux a fait la volonté du père? Ils répondirent: “Le premier.” Et Jésus leur dit: “Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu.””

Dicton 28:

Matthieu 22:14:

“Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.”

Dicton 29:

Matthieu 22:21:

“De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit: “Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.””

Dicton 30:

Matthieu 23:11-12:

“Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.”

Dicton 31:

Luc 9:50:

“Ne l’en empêchez pas, lui répondit Jésus; car qui n’est pas contre vous est pour vous.”

Dicton 32:

Luc 10:2:

“Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.”

Dicton 33:

Luc 12:49:

“Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu’ai-je à désirer, s’il est déjà allumé?”

Dicton 34:

Luc 15:8-10:

“Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu’elle en perde une, n’allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu’à ce qu’elle la retrouve?Lorsqu’elle l’a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: “Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la drachme que j’avais perdue.”

De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.”

Dicton 35:

Luc 16:10:

“Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.”

Dicton 36:

Luc 17:20-21:

“Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit: “Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.On ne dira point: “Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est dedans vous.””

Dicton 37:

Marc 9:23:

“Jésus lui dit: “Si tu peux!Tout est possible à celui qui croit.””

Dicton 38:

Marc 9:35:

“Alors il s’assit, appela les douze, et leur dit: “Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous.””

Dicton 39:

Marc 9:40:

“Qui n’est pas contre nous est pour nous.”

Dicton 40:

Marc 9:50-51:

“Le sel est une bonne chose; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l’assaisonnerez-vous?Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres.”

Dicton 41:

Marc 10:27:

“Jésus les regarda, et dit:” Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu.””

Dicton 42:

Marc 10:31:

“Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers.”

Dicton 43:

Jean 4:24:

“Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.”

Dicton 44:

Jean 4:37-38:

“Car en ceci ce qu’on dit est vrai.Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne.Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n’avez pas travaillé; d’autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail.”

Dicton 45:

Jean 8:7:

“Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit:” Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.””

Dicton 46:

Jean 8:32:

“Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.”

Dicton 47:

Jean 10:11-14:

“Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse.

Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger.Je connais mes brebis, et elles me connaissent.”

Dicton 48:

Jean 14:16:

“Jésus lui dit:” Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.”

Dicton 49:

Jean 20:27-29(apres la resurrection):

“Puis il dit à Thomas: “Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.”
Thomas lui répondit: “Mon Seigneur et mon Dieu!” Jésus lui dit:

“Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!””

Dicton 50:

Actes 20:35:

“Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur(Note:Jesus), qui a dit lui-même:” Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.””

Advertisements

2 Comments

Filed under apologétique et polémique, Articles, Littérature

Mahomet/Muhammad dans la Litterature Occidentale

Blaise Pascal (1623-1662) sur Mahomet/Muhammad:

Blaise Pascal

Il etait un genie scientifique,mathematique et litteraire,du groupe appelé janseniste. A l’age de 19 ans il inventé la premiere calculatrice/machine a calculer pour aider son pere.

Il est aussi l’auteur des livres “Les Provinciales” (contre les jesuites) et du “Pensées”.

L’avis de Pascal sur Mahomet dans “Les Pensees”:

C’est dur,il a ecrit:

Exemple 1:

“La religion Mahométane a pour fondement l’Alcoran et Mahomet. Mais ce Prophète qui devait être la dernière attente du monde a-t-il été prédit ? Et quelle marque a-t-il que n’ait aussi tout homme qui se voudra dire Prophète ? Quels miracles dit-il lui même avoir faits ? Quel mystère a-t-il enseigné selon sa tradition même ? Quelle morale, et quelle félicité ?”

Exemple 2:

Tout homme peut faire ce qu’à fait Mahomet ; car il n’a point fait de miracles, il n’a point été prédit, etc. Nul homme ne peut faire ce qu’à fait Jesus Christ.”

Une représentation de Mahomet

Exemple 3:

Mahomet s’est etabli en tuant.Jesus Christ en faisant tuer les siens. Mahomet en défendant de lire ; JesusChrist en ordonnant de lire. Enfin cela est si contraire, que si Mahomet a pris la voie de réussir humainement, Jesus Christ a pris celle de périr humainement. Et au lieu de conclure, que puisque Mahomet a réussi, Jesus Christ a bien pu réussir ; il faut dire, que puisque Mahomet a réussi, le Christianisme devait périr, s’il n’eût été soutenu par une force toute divine.”

Le livre “Le Traité des Trois Imposteurs”(vers 1715)

C’est un livre anonyme ou l’auteur dit que Moise,Jesus et Mahomet etait des imposteurs.

Pour savoir plus:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_des_trois_imposteurs

Voltaire (1694-1778)

Il est l’ecrivain francais le plus distingué du Siecle des Lumieres qui a precedé la revolution francaise.Il avait beaucoup plus de talent litteraire que Montesquieu,Diderot et Rousseau.Son vrai nom n’est pas Voltaire,Voltaire est un anagramme,c’est-a-dire une combinaison et arrangement des lettres d’autres mots.

Son vrai nom etait Jean-Francois Arouet et “Voltaire” est une anagramme des mots “A-R-O-U-E-T-L()e J(eune)“,qui en latin est “A-R-O-V-E-T-L-I”.
Un ANAGRAMME est un type de PSEUDONYME comme dans le cas de Moliere ou “Moliere” etait le nom de facade de Jean-Baptiste Poquelin.A l’egard de sa religion Votaire etait un deiste.Un deiste est celui qui croit qu’il y a un Dieu mais que Dieu n’intervient pas au monde,les miracles sont impossibles.Voltaire est fameux pour sa phrase:“Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer” et son chef d’oeuvre est le roman satirique “Candide”(1759).

Voltaire et sa piece de theatre “Mahomet”(1742)

D’abord il n’etait pas parfait,ses opinions sur les juifs furent tellement extremes qu’il etait un JUDEOPHOBE.Il a ecrit une piece de theatre contre Mahomet appelé,precisement “Mahomet”.Comme dramaturge Voltaire etait inferieur a Moliere,et meme a son contemporain Beaumarchais (1732-1799),le createur du genial “Le Barbier de Seville”(1775) et “Le Mariage de Figaro”(1778).

Une satire voilee du christianisme?

Parfois on dit que Voltaire voulait en realite critiquer le christianisme mais la preuve que ce n’est pas vrai,que Voltaire avait un avis negatif de Mahomet, est dans la lettre ecrite a son ami Frederic(20 janvier 1742),le roi de Prussie(qui etait un sceptique aussi,comme Voltaire).Il dit qu’il lui a envoyé une copie de “Mahomet” et que:

1,Mahomet etait un “Tartuffe” (imposteur) mais avec des armes.

2.Aussi que le Coran etait incomprehensible,et etait en contradiction avec le sens commun dans chaque page

3.Et que Mahomet avait tué des peres et violé des filles

4.Et donné le choix aux autres d’accepter sa religion ou la mort.Que le seul homme qui serait d’accord avec tout ca serait un turc.

Le contenu de “Mahomet”

C’est la situation suivante:

1.Il y a un esclave de Mahomet appelé Seid qui est fanatisé par la predication de Mahomet.Mahomet commande a Seid,au nom d’Allah,a assasiner son pere Zopir.

2.Puis Seid est empoisonné par Mahomet.

3.C’est parce que Mahomet veut posseder la jeune fille de Seid,appelé Palmira.Au final Palmira attaque Mahomet et dit qu’il est un imposteur,sauvage,sanglant,seducteur et tyran.

Pour ceux qui sont interesses a lire le “Mahomet” de Volaire en ligne:

http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Gallica&O=NUMM-89893

“L’Essai sur les moeurs el l’esprit des nations”(1756) par Voltaire:

Dans le chapitre 7 il traite sur le Coran et dit que la seule chose nouvelle du livre est qu’on affirme que Mahomet etait un prophete.

L’avis de Voltaire dans “Le Dictionnaire Philosophique”(1764):

Dans l’article “Al-Coran” il dit:

1.Que Mahomet etait un ignorant et un imposteur

2.Et que le Coran est une collection de revelations ridicules,des predictions incoherentes et imprecises.

3.Dans l’article “Charlatans” il dit que Mahomet avait reussi parce que le arabes de Medine croyait qu’il etait l’ami intime de l’ange Gabriel.

Et dans l’article “Arot et Marot” il dit que Mahomet etait un imposteur.

Michael Licona

Il est un erudit chretien (Phd) et americain qui a ecrit plusieurs livres comme “The Case for the Resurrection”/”En faveur de la Resurrection”(2004) avec le formidable Gary Habermas.

Le Livre de Michael Licona sur un Debat Imaginaire entre Paul et Mahomet sur la Resurrection de Jesus:

C’est “Rencontre Paul et Mahomet:un Debat chretien-musulman sur la Resurrection”

(“Paul meets Muhammad:a Christian-Muslim Debate on the Resurrection”)(2006) par Michael Licona

C’est la premiere et seule fois que quelqu’un a ecrit un livre ou il y a un debat intellectuel entre les deux.

La structure du livre:

C’est presente comme un vrai debat intellectuel,et les etapes sont:

1.La declaration ou argument d’ouverture de Paul.

2.La declaration ou argument d’ouverture de Mahomet

3.La refutation de Paul.

4.La refutation de Mahomet

5.La periode de discussion(ou le moderateur pose des questions aux deux):partie 1.

6.La periode de discussion:partie 2,3,4,5,6,7

7.L’argument de conclusion de Mahomet

8.L’argument de conclusion de Paul

9.La conclusion du moderateur(ou il dit a l’audience que chacun doit decider pour lui-meme

Raymond Lulle (1232-1315) et son livre “Le Gentile et les Trois Savants/Sages”(1276):

Raymond Lulle

Avant Licona le seul livre semblable etait celui de Raymond Lulle.Il etait un ecrivain et intellectuel catalan qui etait l’un de peu d’europeens qui etait interessé a convertir les musulmans,a lancer des missionaires aux pays musulmans.Il a ecrit un livre vraiment unique,meme pour aujourd’hui, ou il y a un homme qui n’est pas ni juif,ni chretien ni musulman.

Il cherche la verité et trois erudits lui rencontrent:un juif,un chretien et un musulman.Le livre consiste de 3 parties:

1) Comme le judaisme est la religion la plus ancienne l’erudit est le premier a essayer de lui convaincre que le judaisme et la verité.Raymond Lulle fait une exposé et montre les arguments juifs.

2) Comme le christianisme est arrivé apres le judaisme,l’erudit chretien essaie de lui convaincre.

3) Puis vient l’exposé et  les arguments musulmans.

La Conclusion du Livre:

Raymond Lulle dans le livre ne dit pas qu’elle est la vraie foi,il le laisse au lecteur a decider et le gentile decide de mediter sur les differents arguments sans encore arriver a une decision.

Pour lire le livre “Le Gentile et les Trois Savants/Sages” en ligne(traduit du catalan):

http://www.lyber-eclat.net/lyber/ramonlull/lelivre_part1.html

Le livre “Coffee with the Prophet”/”Une tasse de Cafe avec le Prophete”:

C’est par Mark Gabriel,un chretien, ou il raconte l’histoire imaginaire d’un musulman egyptien qui va a la Mecque et y rencontre un homme appelé cheikh Ahmed (qui est Mahomet lui-meme).Le musulman pense qu’il est un homme comme les autres.Cheikh Ahmed voyage avec lui et montre connaitre la vie de Mahomet incroyablement bien.Il y a plusieurs aventures.Finalement il revele au musulman egyptien qu’il est Mahomet qui a eté envoyé par Allah de nouveau pour aider a etablir l’islam comme la religion du monde.

Pour lire le livre:

http://www.amazon.com/Coffee-Prophet-Mark-Gabriel/dp/0615207286

Joseph Girzone (ne en 1930) et son livre sur le rencontre de Jesus et Mahomet/Muhammad

Il est un pretre americain qui avait ecrit un roman appelé “Joshua” (1983)et puis plusieurs romans avec le meme personnage.

“Joshua” est l’anglais pour “Josué”,le nom “Joshua” est aussi le nom hébreu pour “Josué”.En araméen “Joshua/Josué” est “Yeshuah”, le vrai nom de Jesus.Dans les romans Jésus revient au monde, dans une petite ville américaine ou il travaille comme un charpentier,porte une barbe noire et influence la vie des habitants de la communauté.

Le roman de Girzone sur Jesus et Mahomet/Muhammad:

Pour lui Allah est le meme Dieu que Yahveh,il le dit dans son roman “Joshua(Yeshua/Jesus) dans un Monde Troublé/Joshua in a Troubled Word”(2005).

Dans le roman Jesus est soupconné d’etre un terroriste par des agents du gouvernment americain.Aussi Jesus/Joshua avec l’assistance d’une femme appelée Miriam(qui est Marie,Miriam est le vrai nom de Marie)reussit a convaincre les dirigeants israeliens et palestiniens a etablir une vraie paix.A la fin du roman Jesus presente a Mahomet devant une assemblée et le reconnait comme un homme saint,un prophete. Ainsi avec l’aide de Mahomet les palestiniens acceptent faire la paix avec les israeliens.

Pour ceux qui sont interesses a lire le livre gratuitement

Je ne suis pas d’accord avec son idée que Mahomet etait un prophete,qu’Allah est la meme chose que Yahvé,mais sans la moindre doute “Joshua(Josue/Yeshua) dans un Monde Trouble/Joshua in a Troubled World”(2005) est
son meilleur roman:

Les debats (en anglais) de Michael Licona sur la resurrection de Jesus:

On peut trouver les debats suivants suivants (en anglais) de Michael Licona ici:

Le debat Shabir Ally-Michael Licona sur la Resurrection de Jesus:

http://www.youtube.com/watch?v=uEPMYqg0EeM

Le debat Bart Ehrman(erudit agnostique tres fameux aux E.U.,ex-chretien)-Michael Licona sur la Resurrection de Jesus

http://www.youtube.com/watch?v=zyHA3K_6H0g

Le debat Dan Barker(athée,ex-chretien)-Michale Licona sur la Resurrection de Jesus(2003):

http://bringyou.to/apologetics/audio.htm#OTHER

Le Debat Richard Carrier(athée)-Licona sur si Paul croyait en un “resurrection spirituelle de Jesus” ou en une “resurrection physique”(2004):

http://bringyou.to/apologetics/audio.htm#OTHER

La Bonne Nouvelle!Le livre de Michael Licona sur Mahomet a eté traduit en francais!

On peut l’acheter et le lire maintenant,voici deux options ou le commander,cliquez ici pour:

L’option 1:

http://www.vida-editions.com/F_frame.html?http://www.vida-editions.com/F_art_1103.html

L’option 2:

L’Option 3:

http://www.topboutique.com/index.php?/fiche/21938/livres/michael-licona_paul-rencontre-mohomet¤cy=CHF

L’Option 4:

http://www.clcfrance.com/paul-rencontre-mahomet_ref_MIMP190.html

L’Option 5:

https://www.livresquebecois.com/livre.asp?id=isdugugyobfpeab&/paul-rencontre-mahomet/michael-r-licona

L’Option 6:

http://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1009518&def=Paul+rencontre+Mahomet,LICONA,+MICHAEL+R.,9782895760924

13 Comments

Filed under Articles, Islam

Francois d'Assise, Raymond Lulle et la Conversion des Musulmans

Francois d’Assise (1181-1226)

Il etait un italien qui est le saint catholique le plus populaire et le plus aimé. Sa mere etait française (Pica Bourlemont) et son pere l’a appelé “Francesco”(“le petit francais”). Il a appris le francais de sa mere et cette langue fut toujours sa langue favorite. Francois d’Assise est connu pour:

Etre le fondateur de la litterature italienne

Son poeme “Le Cantique des Creatures” est le premier texte en italien. C’est une louange a Dieu. Il avait la coutume d’appeler  tous et toutes “freres” et “soeurs”,meme les animaux et le soleil et la lune.

Portrait de St François d'Assise

Etre celui qui a crée la tradition de “la creche de Noel” (en 1223)

Cela fut son idée, il  en est le createur. Pour en savoir plus sur la creche de Noel:

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Creche_de_Noel

Il y a aussi la fameuse creche napolitaine:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A8che_napolitaine

Pour le lecteur qui veut regarder des photos de beaucoup de creches de Noel:

http://www.google.ca/images?hl=en&q=creche+de+noel&wrapid=tlif12905346703471&um=1&ie=UTF-8&source=univ&ei=Bf_rTJXNEY6gnwee8MDsAQ&sa=X&oi=image_result_group&ct=title&resnum=1&ved=0CCsQsAQwAA&biw=1003&bih=567

Voici le poeme qui a inaugure la litterature italienne:

“Très haut tout-puissant, bon Seigneur,

à toi sont les louanges, la gloire et l’honneur, et toute bénédiction.
À toi seul, Très-haut, ils conviennent
Et nul homme n’est digne de te mentionner.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,

spécialement, monsieur frère Soleil,
lequel est le jour, et par lui tu nous illumines.
et il est beau et rayonnant avec grande splendeur,
de toi, Très-Haut, il porte la signification.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Lune et les étoiles,

dans le ciel tu les as formées, claires, précieuses et belles.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère Vent,

et par l’air et le nuage et le ciel serein et tout temps,
par lesquels à tes créatures tu donnes soutien.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,

laquelle est très utile et humble, et précieuse et chaste.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère feu

par lequel tu illumines dans la nuit,
et il est beau et joyeux et robuste et fort.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre,

laquelle nous soutient et nous gouverne,
et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe.
Loué sois-tu, mon Seigneur,

par ceux qui pardonnent pour ton amour
et supportent maladies et tribulations.
Heureux ceux qui les supporteront en paix,
car par toi, Très-Haut, ils seront couronnés.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mort corporelle,

à laquelle nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui mourront dans les péchés mortels.
heureux ceux qu’elle trouvera dans tes très saintes volontés,
car la seconde mort ne leur fera pas mal.
Louez et bénissez mon Seigneur,

et rendez-lui grâce et servez-le avec grande humilité.”

Raymond Lulle (1232-1315):

Il est le grand genie de la langue catalane, leur meilleur ecrivain. Comme le francais est “la langue de Moliere”, l’espagnol est “la langue de Cervantes”, le portugais est “la langue de Camoes”, l’italien est “la langue de Dante”, l’anglais est “la langue de Shakespeare” et l’allemand est “la langue de Goethe”, le catalan est “la langue de Lulle”.

Portrait de Raymond Lulle

Il etait un poete et un romancier et a appris l’arabe pour pouvoir aller au pays musulmans et les convertir avec des arguments. Il etait aussi l’un des philosophes les plus notables du Moyen Age.

Son chef d’oeuvre philosophique est appelé “Ars Magna”. Ca signifie “le Grand Art”. Ce livre a influencé le philosophe italien Giordano Bruno (1548-1600).

Lulle entre dans ce qui est l’Algerie et y preche aux musulmans. Il est lapidé mais ne meurt pas, et est recueilli par des italiens. Mais peu apres Lulle meurt dans leur bateau à la suite de ses blessures en 1315.

Pour savoir plus sur lui:

http://en.wikipedia.org/wiki/Ars_Magna_(Ramon_Llull)#Ars_generalis_ultima_.28Ars_Magna.29

et http://www.dieucafe.com/2010/09/14/lappel/

Son livre “Le Gentil et les Trois Savants”(1276):

Lulle (ou Llull,en catalan) etait l’un des rares europeens qui etait interessé a convertir les musulmans, a lancer des missionaires dans les pays musulmans. Il a ecrit un livre unique vraiment, mais pour aujourd’hui, ou:

1.Ll y a un homme qui n’est pas ni juif, ni chretien ni musulman.

2.Il cherche la verité et trois erudits le rencontrent:un juif,un chretien et un musulman.

Le livre consiste de 3 parties:

1.Comme le judaisme est la religion la plus ancienne l’erudit est le premier a essayer de le convaincre que le judaisme est la verité. Raymond Lulle fait un exposé et le discours des arguments juifs.

2.Comme le christianisme est arrivé apres le judaisme,l’erudit chretien essaie de le convaincre.

2.Puis vient l’exposé et discours et les arguments musulmans.

La Conclusion du Livre:

Raymond Lulle ne dit pas qu’elle est la vraie foi, il  laisse au lecteur le soin de decider et le gentil decide de mediter sur les differents arguments sans encore arriver a une decision.

Le travail missionaire de Francois d’Assise

Il a essayé de convertir le sultan lui-meme:

Francois etait avec l’armee europeenne de la 5eme croisade en Egypte et il a spontanement traversé au coté musulman, en risquant sa vie, et  il a obtenu un entretien avec le sultan Kamal.

Il a essayé de le convaincre de devenir chretien, le sultan a dit que s’il faisait cela il serait tué par son peuple. Le sultan Kamal fut impressionné par Francois et lui donna l’autorisation de voyager dans son empire.

Un livre a lire, par Frank Rega, ecrit en 2007

C’est sur le sujet de Francois d’Assise et les musulmans:

“St.Francis of Assisi and the Conversion of Muslims”:

Autre livre a lire,par Samuel Marinus Zwemer,ecrit en 2006

C’est sur le sujet de Raymond Lulle et la conversion des musulmans:

“Raymond Lull:First Missionary to the Muslims”/”le Premier Missionaire aux Musulmans”:

1 Comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Islam, Littérature

L'Influence de Jesus sur Tolstoi,Gandhi et Martin Luther King et la Resistance Non-Violente

Leon Tolstoi (1828-1910)

Il etait probablement le meilleur romancier qui ait jamais existé. Son chef d’oeuvre est “Guerre et Paix”(1869),et il est tres apprecié pour son roman “Anna Karenina”(1877).Mais en meme temps,malgré le fait qu’il etait riche et de l’aristocratie, il etait contre

Leon Tolstoi

l’imperialisme, le colonialisme, la propriete privee, il etait pour le communisme. On pense que c’est a cause de cela qu’il n’a jamais recu le prix Nobel. Le prix Nobel fut crée en 1900 et Tolstoi mourut en 1910, et pendant 10 ans, malgré le fait qu’il fut le meilleur ecrivain du monde,il fut ignoré.

Tolstoi et Jesus:

Tolstoi:

1.Ne croyait pas que Jesus etait Dieu

2.Et il ne croyait pas a la resurrection de Jesus.

Mais il l’admirait enormement et fut tres,tres touché par le Sermon sur la Montagne. A vrai dire, dans son roman “Resurrection”(1899) Tolstoi fait son heros trouver la reponse a ses questions, a la conclusion du recit, avec la lecture du sermon sur la montagne de Jesus (le sermon sont les chapitres 5,6 et 7 de l’evangile de Matthieu). En lisant le sermon le heros a sa resurrection morale.

Le Royaume de Dieu est en Vous (1883)

Représentation du Sermon sur la Montage de Jésus (Matthieu 5)

Avant d’ecrire le roman “Resurrection”(1899) Tolstoi, inspiré par le sermon sur la montagne a ecrit “Le Royaume de Dieu est en Vous”. Le titre est inspiré par un incident dans Luc:

Luc 17:20-12:

“Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit:” Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.On ne dira point: “Il est ici”, ou: “Il est là.” Car voici, le royaume de Dieu est en vous.“”

L’oeuvre “Le Royaume de Dieu est en vous”:

Le livre fut interdit dans la Russie et établit une nouvelle organisation de la société fondée sur une interprétation littérale chrétienne.Dans le livre de Tolstoï parle du principe de résistance non-violente lorsqu’elle est confrontée à la violence, telle qu’elle est enseignée par Jésus. Tolstoï a cherché à séparer le christianisme orthodoxe russe,celui de l’état, de ce qu’il croyait être le vrai message de Jésus, tel qu’il figure dans les Évangiles, en particulier le Sermon sur la montagne.

Tolstoï prend le point de vue que tous les gouvernements qui font la guerre sont un affront aux principes chrétiens. Quand Jesus dit de tendre l’autre joue, Tolstoï affirme qu’il veut dire ca exactement. Le livre montre l’idee de Tolstoi sur la resistance non-violente,c’est l’idee centrale, inspiree par le sermon sur la montagne.

Tolstoi a inspiré le Mahatma Gandhi (1869-1948)

Ce livre fut l’inspiration de la resistance non-violente de Gandhi. Je suis tres critique du comportement scandaleux de Gandhi envers les attaques des musulmans sur les hindous. Quand les musulmans ont attaqués et tués les hindous Gandhi disait aux hindous de ne rien faire,mais jamais,jamais il n’a adresse de reproches aux musulmans coupables.

Le mahatma Gandhi

Mais quand les hindous ont attaqués et tué des musulmans il a reproché aux hindous d’être coupables, jamais vice-versa.De la meme facon,si les anglais avaient tués des hindous Gandhi aurait condamné les anglais,mais si c’etait les musulmans qui avaient fait la meme chose sur des hindous Gandhi aurait eté silencieux. C’est-a-dire que Gandhi pratiquait “deux poids, deux mesures”.

Tout de meme Gandhi a lu le nouveau testament et aussi le livre de Tolstoi et il a ecrit que Tolstoi fut d’une grande inspiration pour son utilisation de la “resistance non-violente” pour obtenir l’independence de l’Inde.

Martin Luther King (1929-1968)

Martin Luther King lors de son célèbre discours : "I have a dream"

Il etait un pasteur protestant et noir,le chef de la resistance non-violente des noirs americains pour obtenir leurs droits civiques.Il fut assasiné pour ses idées.Il a,bien sur:

1.Lu le sermon sur la montagne de Jesus

2.Et aussi il fut inspiré par Gandhi

3.Qui avait eté inspiré par Tolstoi,qui avait ete inspiré par Jesus.

2 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature

De Nouveau avec Jesus dans la Litterature du XIXeme et du XXeme Siecle

Le  premier article sur Jesus dans la litterature 

http://www.avraidire.com/2010/10/jesus-dans-la-litterature-du-xxeme-et-du-xxieme-siecle/

Il y a deux ecrivains qui m’avaient echappé quand j’ai ecrit l’article sur Jesus dans la litterature.Ils etaient Oscar Wilde et C.S.Lewis.Les liens en anglais peuvent etre traduits par le lecteur en utilisant Google Traduction:

Le Geant Egoiste (par Oscar Wilde)

Oscar Wilde (1854-1900) etait un brillant ecrivain anglo-irlandais.En Irlande il y a deux groupes,les irlandais ( qui sont catholiques ) et les anglais nes en Irlande( et qui sont protestants ).

Oscar Wilde

Oscar Wilde etait du deuxieme groupe.Il est connu pour son roman “Le Portrait de Dorian Gray”et ses deux contes “Le Prince Heureux” et “Le Geant Egoiste”.Les autres ecrivains anglo-irlandais fameux sont:

Jonathan Swift(1667-1745)

Il est l’auteur du roman mondialement fameux qui est “Les Voyages de Gulliver”.

C.S. Lewis(1898-1963)

Il a ecrit “Les Chroniques de Narnia” et “Mere Christianity”.

George Bernard Shaw(1856-1950)(Prix Nobel de Litterature,1925)

Le meilleur dramaturge en anglais de la premiere moitié du XXeme siecle.Sa piece de theatre “Pygmalion” fut l’inspiration du film “My Fair Lady”(avec Audrey Hepburn).

Le Conte “Le Geant Egoiste”

Dans le conte les enfants avaient la coutume de jouer dans un jardin qui etait la proprieté d’un geant.Un jour le geant revient et interdit aux enfants d’y jouer.L’hiver reste dans le jardin est c’est toujours l’hiver,avec le jardin couvert de neige toute l’année.Un jour les enfants ont fait un trou dans le mur et sont entrés dans le jardin.Le geant prend l’un des enfant qui l’embrasse (c’est l’enfant Jesus).Des lors il laisse les enfants jouer dans son jardin.

Illustration du livre pour enfants, le Géant Egoiste, par Oscar Wilde

Le geant voulait voir de nouveau un enfant qui l’embrasse,mais il etait completement inconnu par les autres enfants,c’etait la premiere et seule fois qu’ils l’avaient vu.

Les années se sont passes et un jour le geant,deja vieux,voit le meme enfant de nouveau.Mais l’enfant a des cicatrices sur les mains et les pieds,des trous.Il dit au geant que comme un jour il lui avait laissé jouer dans son jardin maintenant le geant pouvait jouer dans le jardin de l’enfant,qui etait le jardin du paradis.L’autre jour les enfants trouve le geant mort.

Pour lire le conte “Le Geant Egoiste”

http://www.eastoftheweb.com/short-stories/UBooks/SelGia.shtml

C.S. Lewis et la Figure de Jesus

Il etait un ecrivain anglais et chretien,ex-athée,fameux pour son livre en defense du christianisme appelé “Mere Christianity”(“Simplement le Christianisme”)(1952) ou se trouve sont fameux argument sur Jesus,le “Trilemme” ou il y a 3 options a choisir sur Jesus:

1.Il etait soit un “liar”(menteur)

2.“Lunatic”(fou)

3.Ou “Lord”(le Seigneur).

Il est aussi aimé par ses romans  “Les Chroniques de Narnia”.Par exemple,le roman “Le Prince Caspian”.

Le Roman “Le Lion,la Sorciere et l’Armoire”

Le roman le plus fameux et aimé des Chroniques de Narnia est le premier:“Le Lion,la Sorciere et l’Armoire”(“The Lion,the Witch and the Wardrobe”).Le nom Narnia est le nom du pays.

Quatre enfants anglais sont amenés a la campagne britannique pendant la deuxieme guerre mondiale parce que le allemands attaquent la ville de Londres chaque nuit.Ils entrent dans un armoire et se retrouvent dans autre monde,dans un pays appelé Narnia,qui est gouverné par une sorciere et ou c’est toujours l’hiver.

Le Pourquoi C.S.Lewis a choisi un Lion:

D’abord le nom du lion de Narnia est Aslan.En langue turque le mot “aslan” signifie

Le lion Aslan, dans le film Narnia, basé sur un roman de C.S Lewis

“lion”.Maintenant quand on pense d’un lion toute de suite il y a l’image d’un lion en Afrique.Mais avant,il y avait aussi le lion asiatique,qui vivait en Palestine (souvenez-vous du lion tué par David dans la Bible),Irak,Iran,Turquie,Syrie.Il n’existe plus,tué par l’homme.

Le drapeau d’Iran avait un lion asiatique qui brandissait une epée dans sa patte jusqu’a 1979,année de la chute du chah (chah signifie roi en persan).Dans “Les Chroniques de Narnia” le lion Aslan est un roi (comme Jesus).En realité,Aslan represente Jesus parce que dans le roman Aslan sacrifie sa vie volontairement pour sauver a un traitre,un coupable, d’etre tué par la sorciere blanche.Le traitre etait l’un des enfants anglais.On a meme fait un film du roman,voici le film complet sur youtube(en anglais):

Le Pourquoi le Lion symbolise a Jesus:

Dans l’AT Israel-Jacob benisse son fils Juda et l’appelle un “lion”:

Genese 49:9:

Juda est un jeune lion. Tu reviens du carnage, mon fils! Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, Comme une lionne: qui le fera lever?”

Une Remarque Importante:

Le roi David etait de la tribu de Juda,et le Messie devait etre un descendant de David.

Le David adolescent tue un Lion Asiatique:

1 Samuel 17:33-37:

“Saül dit à David:” Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse.”

David dit à Saül:”Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau,je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais.

C’est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l’ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l’un d’eux, car il a insulté l’armée du Dieu vivant.”

David dit encore:” L’Éternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin.” Et Saül dit à David:” Va, et que l’Éternel soit avec toi!””

Dans le NT Jesus est appele un “lion”:

Revelation 5:5:

“Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.”

Leave a comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature

Jesus dans la Litterature du XXeme et du XXIeme Siecle

Mais avant d’entrer dans le XXème et le XXème siècle voyons:

Les antécédents:

L’Imitation du Christ

C’est sans la moindre doute le plus beau livre religieux écrit après les 4 évangiles, la beauté littéraire est extraordinaire, l’un des livres les plus aimes au monde. On pense que le livre fut écrit par le prêtre allemand Thomas Kempis (1380-1471).Le texte est en latin.

Le texte pour ceux qui voudraient le lire:

http://jesusmarie.free.fr/imitation_de_jesus_christ.html

Jésus crucifié, puis ressuscité,une inspiration pour la littérature moderne?

Les Noms du Christ (par Luis de Léon) (1528-1591)

C’est le chef d’œuvre du prêtre espagnol et poète brillant Luis de leon.La prose est remarquable et étincelante. C’est un dialogue,comme les dialogues ou conversations de Platon, ou 3 amis sont dans la campagne espagnole.La conversation dure 2 jours et ils parlent des 14 noms ou titres donnés a Jésus dans la bible.

Ce grand intellectuel fut emprisonné pendant 5 ans par l’inquisition.

Pour savoir plus sur Luis de Léon:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_de_Le%C3%B3n

Statue de Luis de Leon

Baruch Spinoza (1632-1677):

Il est la plus grande contribution juive a la philosophie et parmi les plus grands philosophes de tous les temps.Il était un juif sépharade, né au Pays-Bas, qui avait le portugais comme langue maternelle.

On dit qu’il a toujours parle le néerlandais avec un accent  parce que ses parents était du Portugal. Dans son livre Le Traité Théologico-politique il dit que Jésus était le plus grand des prophètes juifs,il avait de l’admiration pour Jésus.

Baruch Spinoza

Le chapitre “Le Grand Inquisiteur” du roman “Les Frères Karamazov”(1879) (par le russe Dostoïevski) (1821-1881)

C’est le chef d’œuvre du romancier et l’un des meilleurs romans jamais écrits. C’est une histoire dans le roman ou c’est le 16eme siècle est Jésus revient au monde pour un peu de temps. A l’Espagne précisément ou il est reconnu et arrête par le grand inquisiteur espagnol qui lui visite dans le cachot et dit un grand discours, et reproche à Jésus. Finalement Jesus, qui n’a dit rien, lui embrasse, et l’inquisiteur lui laisse sortir.

Pour lire un commentaire fascinant sur “Le Grand Inquisiteur”:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_Inquisiteur

Ben-Hur (1880) par Lee Wallace (1827-1905)

C’est l’histoire d’un prince juif, Judah Ben-Hur qui a beaucoup d’aventures et finalement devient l’un des premiers chrétiens quand il rencontre Jesus. On a fait un film basé sur le roman avec Charlton Heston comme Ben-Hur.

Pour savoir plus sur Ben-Hur:

http://fr.wikipedia.org/wiki/ben-hur_(roman)

Une image du film Ben-Hur

Jésus dans la littérature du XXème et du XXIème siècle:

“Le Maitre et Marguerite”(écrits au années 30) par Mikhaïl Boulgakov

C’est probablement le roman le plus extraordinaire écrit en russe au XXème siècle, plus populaire et aimé en Russie aujourd’hui que le Docteur Jivago de Boris Pasternak ou les romans de Soljenitsine.Sa mélange de fantaisie et de brillance, la façon comment il a un roman dans le roman (deux romans en même temps) est fascinant.

L’histoire du Roman

Ce sont les années 30 a Moscou et le stalinisme y règnent poète se retrouve avec un homme nommé Woland qui est le Diable. Puis il voit un gros chat noir qui parle et marche sur les deux pattes comme un humain appelé Béhémoth,un animal de la Bible, et comme Boulgakov était né à Kiev, en Ukraine, il y a là-bas un statue en honneur au chat noir Béhémoth.

Le poète est mis dans un asile mental ou il retrouve a un homme qui s’appelle le Maitre.Le Maitre a écrit un roman sur Jésus et ponce Pilate, et beaucoup de chapitres du livre sont les chapitres du roman du Maitre.
Le maitre est amoureux d’une femme très belle, avec des yeux et des cheveux noirs appelée Marguerite.L’inspiration d’elle fut la Marguerite de Faust, du poète Goethe et aussi la femme juive de Boulgakov, qui avait les yeux et les cheveux noirs.

Il y une scène une Marguerite et Woland(le diable) assistent à un bal ou les invites sont de l’enfer. Enfin, un roman très fascinant.

Pour savoir plus sur le roman:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ma%C3%AEtre_et_Marguerite

Pour savoir plus sur Mikhaïl Boulgakov

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikhail_Boulgakov

Tout le film “Le Maitre et Marguerite”(en russe avec des sous-titres en anglais):

“L’Evangile selon Jésus”(1991) par Jose Saramago (1922-2010) (prix Nobel,1998)

C’est probablement son meilleur roman ou:

1.Jésus tombé amoureux de Marie Madeleine

2.Et Dieu lui révèle qu’il sera le fondateur d’une nouvelle religion, le christianisme.

3.En même temps Dieu lui dit que beaucoup d’innocents seront tués à cause du christianisme. Saramago fait des citations du livre amoureux Le Cantique des Cantiques de l’AT dans le roman.

Un homme complexe  

Saramago était:

a. Athée

b.Communiste

c.Il ne croyait pas à la version officielle du 11 septembre (qui est la meme chose que les musulmans ont fait)

d.Son opposition a Israël était tellement fort qu’on peut dire qu’il était un judéophobe

La critique de ses idees

On lui a critiqué et dit que sa position était hypocrite parce qu’il n’a pas voulu reconnaitre que le communisme (et Saramago était communiste) a tué 100 millions au XXème siècle avec Stalin, Mao, Pol pot, Castro, le régime Derg  d’Ethiopie, avec 1 million des morts par famine), etc.

Pour savoir plus sur “L’Evangile selon Jésus”:

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89vangile_selon_J%C3%A9sus-Christ

Pour savoir plus sur Saramago:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Saramago

“Le Nazarene”(par Shalom Asch) (1880-1957)

Il était juif et l’un des plus notables écrivains en yiddish, la langue germanique des juifs de l’est d’Europe (une langue 80% allemand, 10% hebreu, 10% slave) au XXème siècle et son roman est une louange à Jésus.

Pour savoir plus sur Sholem Asch:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sholem_Asch

La Dernière Tentation du Christ (1951) (par Nikos Kazantzakis) (1883-1957)

Affiche de "la dernière tentation du Christ"

L’auteur grec est fameux aussi pour son roman Alexis Zorba(1946), sur un homme grec. Le roman sur Jésus dit que Jésus n’a jamais pèché mais comme être humain il a passé par toute l’expérience humaine: la dépression, la doute, la peur et la luxure.

Dans le roman Jesus est sur la croix et il a une vision ou il voit comment aurait eté sa vie s’il n’aurait pas eté crucifié,et il voit qu’il aurait eu Marie Madeleine comme epouse et aurait eu une vie tres heureuse.Mais il se rende compte que cette vision est du Diable pour lui faire ne pas accomplir sa mission.

Pour savoir plus sur Nikos Kazantzakis:

http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%ADkos_Kazantz%C3%A1kis

“Joshua” (plusieurs romans à partir de 1983) (par le prêtre catholique américain Joseph Girzone)

Joshua est le nom l’anglais pour Josué,le nom Joshua est aussi hébreu et en araméen Joshua est Yeshuah, le vrai nom de Jesus.Dans les romans Jésus revient au monde, a une petite ville américain ou il travaille comme un charpentier,porte un barbe noir et influence la vie des habitants de la communauté.

“Marie”(2008) (par Marek Halter)

Marek Halter est un juif polonais qui est un survivant de la shoah.Il ecrit en francais et son roman Marie est sur la vie de la mere de Jesus,ou on a les choses suivantes qui etonnent:

1.Dans le roman Marie est l’amie de Barabbas(oui,celui qui fut relaché par pilate).

2.A la fin du roman Marek Halter dit qu’il est allé a Varsovie ou une vielle lui donne un manuscrit appelé L’Evangile de Marie,censement ecrit par Marie,mere de Jesus.

3.Le manuscrit dit que Jesus ne fut pas tué sinon que Joseph d’Arimathee a donné a Jesus une drogue qui lui a fait devenir insconcient pendant 3 jours,puis Jesus s’est reveillé.

Des eloges pour le roman:

Ceux qui ont lu le roman disent que c’est tres bien ecrit et que Marie est tres vivante,attirante:

http://www.amazon.fr/product-reviews/2266174819/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=utf8&showviewpoints=1

Pour savoir plus sur Marek Halter:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marek_Halter

Le Code da Vinci(2003)(par Dan Brown)

Un roman ou c’est affirme que Jesus et Marie Madeleine se sont marié.

“Don Camilo” (par Giovaninno Guareschi)(1908-1968)

Il etait un ecrivain italien et est tres fameux pour son personnage Don Camilo,un pretre italian qui habite dans un village italien.Il a beaucoup de disputes avec le maire communiste peppone.Detail tres interessant est que Don Camilo a beaucoup de discussions et conversations avec une statue de Jesus qui parle.

Pour savoir plus sur “Don Camilo”:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Camillo

Les 3 romans sur Jesus par Anne Rice

Elle est la celebre ecrivain qui a vendu 100 million de livres et est fameuse pour son personnage Lestat le vampire.Il y a 10 ans elle est devenue chretien catholique et a ecrit 3 romans appeles “Christ le Seigneur”.

Il y a quelques mois elle a annoncé qu’elle rejette le christianisme mais qu’elle continue a etre fidele au Christ.On semble qu’elle veut dire qu’elle est encore croyante mais sans s’identifier avec une eglise specifique.

Pour savoir plus sur Anne Rice:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Rice

“Le Silence”(1966)(par Shusaku Endo)(1923-1996)

C’est le chef d’oeuvre du ecrivain japonais et catholique,l’un des meilleurs ecrivains japonais du xxeme siecle.Entre 1550 et approximativement 1620 les jesuites ont fait beaucoup de travail missionaire au Japon,et le resultat fut 200.000 chretiens catholiques.Le dirigeant japonais a fait une persecution tres cruelle et des milliers furent martyrisés.

Le roman est sur la vie du jesuite portugais Cristovao(Christophe) Ferreira.Il etait le provincial jesuite du Japon,le provincial est l’autorite jesuite le plus haut d’un pays.Il est fameux parce qu’en 1633,apres 5 heures de torture il nie a Jesus.

Son apostasie choque l’Europe.Ferreira meurs 20 ans apres,a l’age de 80 ans ou plus.Il y un mystere a son egard.On dit qu’apres 20 ans d’apostasie il annonce qu’il est chretien et est executé par les japonais,apres etre torturé.
autre version dit qu’il meurs normalement mais en laissant savoir aux autres qu’il n’a jamais renoncé a Jesus dans son coeur.D’apres l’information qu’on a c’est 50% probable qu’il est mort comme martyr.

Pour savoir plus sur le roman “Le Silence”:

http://en.wikipedia.org/wiki/Silence_(novel)

Pour savoir plus sur Shusaku Endo:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shusaku_Endo

Pour savoir plus sur Ferreira:

http://en.wikipedia.org/wiki/Cristovao_Ferreira

Tous les details de la vie de Cristovao Ferreira

http://pweb.cc.sophia.ac.jp/britto/xavier/cieslik/cie_ferreira.pdf

(L’article sur la vie de Cristovao Ferreira est tres long,c’est pratiquement un livre,et en anglais,et le lecteur peut le traduire avec Google Traduction):

“Les souliers du pecheur”(1963) (par Morris West)(1916-1999)

Il etait un religieux australien qui a ecrit un livre ou un eveque slave devient pape,un homme qui aime a Jesus profondement.Le livre a inspiré un film en 1968 avec Anthony Quinn comme le pape.

Pour savoir plus sur Morris West:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Morris_West

Un livre a lire:

“Rencontre Paul et Mahomet:un debat chretien-musulman sur la resurrection”

(“paul meets Muhammad:a Christian-Muslim Debate on the Resurrection”)(2006) par Michael Licona(erudit chretien,phd)

C’est la premiere et seule fois que quelqu’un a ecrit un livre ou il y a un debat intellectuel entre les deux.

La structure du livre:

C’est presenté comme un vrai debat intellectuel,et les etapes sont:

1.La declaration ou argument d’ouverture de Paul.

2.La declaration ou argument d’ouverture de Mahomet

3.La refutation de Paul.

4.La refutation de Mahomet

5.Le periode de discussion(ou le moderateur pose des questions aux deux):partie 1.

6.Le periode de discussion:partie 2,3,4,5,6,7

7.L’argument de conclusion de Mahomet

8.L’argument de conclusion de Paul

9.La conclusion du moderateur(ou il dit a l’audience que chacun doit decider pour lui-meme)

http://www.amazon.fr/Paul-Meets-Muhammad-Christian-muslim-Resurrection/dp/0801066026/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=english-books&qid=1288149464&sr=8-3-catcorr

4 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature

Apologétique et pré-évangélisation, comprendre notre époque

 

APOLOGETIQUE ET PRE-EVANGELISATION

 Inspiré par Francis Schaeffer (The God who is there, escape from reason-démission de la Raison)

  •  
  • L’apologétique est un champ d’études théologique ou littéraire consistant en la défense systématique d’une position. Un auteur s’engageant dans cette démarche est appelé un « apologiste » ou un « apologète » (ce dernier terme ayant une connotation plus religieuse).
  • Défense argumentaire (raisonnée) de la foi chrétienne.

 

INTRODUCTION

D’un voyageur vers une contrée étrangère, on s’attendrait à ce qu’il s’efforce d’apprendre au moins les rudiments de la langue ou dialecte de ce pays pour se faire comprendre. Plus encore, si ce voyageur a l’intention de s’installer pendant une certaine période en territoire étranger, il semble que le bon sens indiquerait l’apprentissage de cette langue. La connaissance d’une langue nouvelle, nous sommes d’accord, lui serait essentielle pour communiquer.

C’est la même chose pour l’Eglise, sa responsabilité n’est pas seulement de préserver les vérités inébranlables de l’Ecriture, mais aussi de les communiquer à la génération de son époque.

Chaque génération de Chrétien rencontre ce problème de savoir comment parler de manière efficace à ses contemporains. Pour communiquer la foi chrétienne de manière efficace, il nous faut comprendre les modèles de pensée de notre temps. Ces modèles varient légèrement d’un endroit à l’autre, de pays en pays. Néanmoins, il demeure des caractéristiques d’une époque qui sont communes à toute une génération, où qu’elle se situe géographiquement. Pour comprendre nos formes de pensée actuelle, il nous faut à la fois nous intéresser à la dimension philosophique et à la dimension historique. C’est en étudiant l’histoire de la pensée que nous pourrons mieux comprendre ses formes actuelles. Le but de cette étude, même si elle ne se veut pas exhaustive, est de mieux saisir quels sont les principes qui ont influencé  cette histoire de la pensée pour que nous puissions présenter des solutions pratiques sur comment communiquer la vérité de l’évangile  à nos contemporain.

 

  1. 1.       Communiquer la foi chrétienne à notre génération

L’apologétique a deux facettes, deux fonctions. La première est la défense de la foi, la deuxième est de communiquer la foi chrétienne à notre génération d’une manière qui lui est compréhensible.

Défendre notre foi car elle sera attaquée, comme elle l’a été depuis le début. Cela ne veut pas dire au sens négatif être sur la défensive, mais être capable de donner des raisons valables pour notre foi et répondre aux objections.

Même pour nous-mêmes, il est important de conserver notre intégrité intellectuelle, et de garder une unité entre notre vie personnelle, dévotionnelle et intellectuelle.

On ne peut pas non plus assumer que parce qu’un chrétien est sauvé et rempli du St Esprit, il n’est plus influencé par le milieu dans lequel il vit.

L’apologétique n’est pas non plus pure spéculation intellectuelle en circuit fermé. Ce que j’entend par là est que son but est de communiquer la foi et non pas d’alimenter des débats stériles entre chrétiens. Nous avons besoin d’établir un contact constant avec la réalité et nous nous devons d’avoir une interaction avec notre génération. Un autre aspect de l’apologétique, surtout dans le cadre des « géants d’influence » de notre société, est que nous devons nous efforcer de changer le climat intellectuel de notre époque. La structure, telle qu’elle se présente maintenant, est hermétique à l’Evangile. Notre mission est d’influencer la pensée de l’époque et d’affecter les modèles de pensée de sorte qu’ils deviennent des sols fertiles pour la parole de Dieu. On peut penser bien sûr à la parabole du semeur. Dans le cadre de notre époque, nous avons souvent affaire à ce sol rocailleux, ou la parole ne peut pas prendre racine. Notre rôle est de préparer cette terre, de la labourer en quelque sorte, pour qu’elle devienne une terre cultivable où la semence de la parole de Dieu pourra prendre racine, germer et croître. C’est ce que l’on entend par pré-évangélisation. Nous nous préparons dans la prière et demandons au St Esprit de lever cet aveuglement dans le cœur des non croyants, mais aussi nous préparons les autres à recevoir la parole en remettant en question leur façon de penser.

Il nous faut communiquer l’évangile en des termes que notre génération peut comprendre. L’idée n’est pas d’avoir le dernier mot dans une discussion mais d’amener les âmes à Jésus . Au bout du compte rappelons nous aussi que c’est impossible sans l’œuvre du St Esprit et que notre combat est avant tout spirituel.

L’apologétique est donc au cœur de notre mission en tant que « sel de la Terre » et « Lumière du Monde ». Une chose très importante et que je voudrais aussi souligner est que lorsque nous parlons d’apologétique, de pré-évangélisation et d’évangélisation, nous avons à faire non seulement à ce que nous appelons des « forteresses » qui se dressent contre la vérité de la parole de Dieu mais aussi et surtout à des individus, uniques dans leur complexité et leur personnalité. Pensez un instant à ces membres de votre famille qui ne sont pas sauvés, à vos amis, vos proches, tous sont des individus précieux et fragiles, créés par Dieu. C’est pour cela qu’il nous faut traiter chaque personne de manière différente, et non pas comme une statistique ou une machine. Il est important de comprendre comment argumenter sa foi de manière rationnelle, toutefois on ne peut pas appliquer ces choses de façon mécanique. Nous devons faire confiance à la direction que nous donne le St Esprit par la prière et la sensibilité à sa voix pour traiter chaque personne d’une manière particulière.

Lorsque nous parlons à ceux qui ne sont pas chrétiens, qu’ils soient athées, musulmans ou sceptiques, quelle doit être notre priorité ? Je crois que c’est l’amour. Nous devons avoir de l’amour et de la compassion envers ceux que nous évangélisons, parce qu’ils sont humains et créés à l’image de Dieu. Parfois nous avons tendance à leur donner une réponse toute faite en ce qui concerne le salut, sans considérer leurs circonstances, leur milieu et leur spécificité. 

La Bible nous offre un système complet et qui présente une unité de pensée de la Genèse à l’Apocalypse. C’est le seul système, si je puis m’exprimer ainsi, qui peut faire face aux défis lancés par notre ère moderne. Les systèmes dit philosophiques répondent à certaines questions mais en laissent beaucoup sans réponse. Seule la Bible fournit les réponses à toutes les questions cruciales.

  1. 2.       Quelles sont ces questions ?

Ce sont les questions qui se présentent à nous lorsque nous faisons face à la réalité de l’existence. Personne ne peut échapper à cette réalité, quel que soit leur système de pensée ou de croyance.

Cette réalité peut être recoupée en deux parties. Premièrement le fait que l’univers existe et a une forme, et deuxièmement ce que l’on peut appeler l’ « humanité » de l’Homme, son caractère unique dans la création.

Même le philosophe existentialiste français  Jean-Paul Sartre reconnaît qu’il y a quelque chose qui est là, quelque chose qui existe, une réalité. Albert Einstein reconnait que ce qu’il y a de plus remarquable au sujet de l’univers, c’est que nous pouvons le comprendre même si ce n’est qu’en partie, au moyen de la science. Tout le monde s’accorde sur une réalité que l’on peut analyser et étudier, même si on ne la saisit pas dans toute sa complexité. D’autre part, nous pouvons ajouter à cela que quoi qu’il dise, l’Homme est unique est créé à l’image de Dieu, et cette réalité nous la vivons tous les jours. Il est écrit que la création révèle Dieu, nous avons assez de preuves qui indiquent l’existence d’un créateur pour que nous le cherchions et inclinons nos cœurs vers lui.

Quelle que soit l’époque, la Bible nous donne suffisamment de réponses pour notre existence. Que ce soit il y a 2000 ans, ou de nos jours, et même si Jésus ne revenait pas avant 500 ans, elle reste un document valide car intemporel. Il est donc faux que de penser que la soi-disant modernité ferme complètement la porte à l’évangile, car les questions existentielles ne changent pas.

Lorsque les gens refusent la vérité biblique, ils renient la révélation de Dieu dans laquelle eux-mêmes existent et évoluent. Ils existent mais n’ont pas de réponse pour l’existence, ils ont des valeurs morales mais pas de base pour ces valeurs.

Lorsque l’on dit qu’une personne est en perdition, on pense logiquement d’un point de vue évangélique à savoir qu’ils sont perdus sans Christ, encore dans leurs péchés et condamnés à passer une éternité en Enfer, séparés de Dieu. Ce qu’il nous faut comprendre, c’est que la majorité de ces gens ne savent pas qu’ils sont perdus, et comment pourraient ils le savoir ? Ils ne croient pas qu’il y ait un juste ou un faux absolu, ils ne croient pas en Dieu, ils n’ont aucune raison apparente de se considérer pécheurs. Très peu croient encore à la culpabilité. Comment alors leur présenter Christ comme sauveur ? « Sauvé, sauvé de quoi ? » vous répondront-ils.

Mais pour comprendre notre génération il faut aussi se pencher sur le deuxième aspect de ce que l’on entend par perdition. Pour eux, cela veut dire ne pas trouver de sens à l’existence. Ils errent sans but, sans morale, sans fondement pour leurs lois, sans principes absolus, sans réponse finale pour quoi que ce soit. Dans un sens, ils savent qu’ils sont perdus.

La Bible ne commence pas avec «  accepte Jésus comme ton sauveur », elle commence avec « Au commencement Dieu créa le Ciel et la Terre ». Voilà la réponse pour notre 21e Siècle et son état de perdition. C’est seulement après avoir clarifié ce fondement que l’on peut expliquer la vraie perdition, conséquence de la Chute. Mais s’il n’y a pas de Création, il n’a pas de Chute et pas de péché, ce qui annule la pertinence d’un sauveur. De quoi donc Jésus est-il venu nous sauver si nous sommes sans péché ?

  1. 3.       La théorie de l’évolution

Permettez-moi à ce stade de faire une petite parenthèse pour aborder le thème de l’évolution. Si l’on se repose sur la croyance évolutionniste, alors le fondement même de la Foi chrétienne est détruit. Sans la vérité historique de la Genèse, le plan du Salut divin, comme nous l’avons vu, perd tout son sens. Je pense que cette théorie de l’évolution, qui trouve ses origines dans le naturalisme et le rationalisme représente dans nos sociétés occidentales l’une des barrières majeures à l’avancée de l’évangile. Comment prêcher Christ à un public qui ne croit même pas en la création, et encore moins en un Créateur ?

Derrière cette théorie se cachent bien sûr des forces spirituelles hostiles au Royaume de Dieu. C’est l’esprit de rébellion et d’autonomie, qui veut pouvoir vivre en se débarrassant d’un Dieu encombrant. C’est cet esprit de l’homme après la Chute, qui est hostile à Dieu et ne supporte pas d’avoir à lui rendre des comptes. De cette volonté d’indépendance ont germé les formes de pensée qui ont amené des théories telles que la théorie de l’évolution à apparaître.

Au cœur de la rébellion de Lucifer face à Dieu reposait le désir d’indépendance, d’autonomie. Accepter la foi chrétienne nous pousse à accepter le fait que nous ne sommes pas autonomes. Nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes, nous devons accepter la réalité d’un créateur et d’un sauveur et mettre notre fierté de côté et admettre que nous n’avons rien à voir avec notre naissance et rien à voir non plus avec notre salut, le tout étant opéré par Dieu sans notre intervention. C’est quelque chose qui rencontre la résistance de notre nature corrompue par le péché et qui veut être son propre maître.

 

 

 

  1. 4.       Le Rationalisme

 

L’homme cherche donc à expliquer la Nature sans Dieu, et pour ce faire il part de lui-même et essaie d’expliquer l’existence. Un rationaliste est une personne qui pense que l’Homme peut commencer avec lui-même et sa raison, en plus de ce qu’il peut observer, sans information venant d’une autre source, et en venir à des conclusions en ce qui concerne la vérité, l’éthique et la réalité. La rationalité est quelque chose de différent, c’est ce qui exprime la validité de la pensée, la possibilité de raisonner.

Un rationaliste pense en termes d’antithèse. ( Vrai-faux, juste-injuste, être- non-être)

Cette structure antithétique a son origine dans la réalité même des choses, c’est aussi ainsi que notre intellect est constitué.

La première chose qui nous frappe, c’est la façon contemporaine de comprendre le concept de vérité. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, si vous demandiez à l’homme de la rue d’énoncer son idée du vrai et du faux, il vous répondait dans un contexte antithétique. Ce que je veux dire par là c’est qu’à l’époque l’on raisonnait en termes d’absolus, que ce soit dans la sphère de l’Etre (ou de la connaissance) ou de la Morale. Je m’explique :  s’il y a un vrai il y a un faux, s’il y a un juste il y a un injuste . Formule logique très simple « A est A » et « non-A » n’est pas « A ». Deux entités distinctes et opposées. Si l’on a des absolus, on a une antithèse. Sur cette base, il est possible de débattre des questions de Justice ou de moralité, en opposant les valeurs. Aujourd’hui, on ne peut plus affirmer une telle chose, dire ceci est bon, ceci est mauvais, ceci est juste ou injuste relève plus de l’opinion personnelle, on parle alors du relativisme des valeurs. Lorsqu’il n’y a pas d’absolu, les valeurs sont relatives.

Comment alors prêcher l’Evangile si celui qui prêche et celui qui écoute ne s’entendent pas sur les définitions des mots utilisées. Sur quelles bases s’appuyer si tous deux n’ont pas au moins au départ les mêmes présupposés ?

  1. 5.       Hegel, Kierkegaard et la ligne du désespoir

Francis Schaeffer dans son livre la démission de la Raison dont je m’inspire dans cette étude marque le commencement de ce renversement des valeurs avec Thomas d’Aquin au 13e Siècle. Il voit en la philosophie de Thomas D’Aquin la naissance de l’homme moderne. Nous n’aurons pas le temps ici de nous attarder sur ses thèses et nous feront un bond géant dans l’histoire pour nous intéresser à un philosophe qui nous est un peu plus contemporain en la personne de l’Allemand Hegel.

Hegel ( 1770 -1831) fut l’homme qui ouvrit la porte à ce que Francis Schaeffer nomme la ligne du désespoir. Avant lui, la vérité était comprise sous la forme de l’antithèse, mais Hegel opéra une révolution complète dans le domaine de la pensée qui aura des répercussions bien au-delà de la sphère des institutions d’élites intellectuelles mais affectera l’opinion populaire de ce que l’on appelle la « modernité ».

L’antithèse est liée à la loi de cause à effet, une réaction en chaîne à comprendre de façon linéaire. Avec Hegel tout a changé. A l’antithèse s’oppose la thèse, mais leur conclusion avec Hegel n’est plus une opposition entre les deux, mais une synthèse des deux, différente par sa nature. Cette idée allait ouvrir la voie à des formes de Philosophie telles que le Marxisme. Le résultat est qu’en lieu et place de l’opposition des valeurs, l’on a une synthèse qui nous donne une conclusion relativisée.

Cette synthèse selon Hegel pouvait être atteinte par la raison.

Que se passe t il alors à partir de là ? Et bien arrivent sur le devant de la scène des philosophes tels que Kierkegaard (1813-1855), que l’on appelle le père de la pensée moderne.

Kierkegaard arrive à la conclusion que l’on ne peut pas arriver à une synthèse par la raison ; c’est là la fin du schéma classique, c’est ce que Schaeffer appelle la démission de la raison, le moment où la raison abdique dans sa prétention à comprendre l’existence. Jusqu’ alors l’homme avait placé sa confiance dans la raison, le rationalisme que nous avons évoqué plus haut. Son espoir était de pouvoir comprendre et expliquer l’univers par la raison, sans faire entrer en jeu l’hypothèse d’un créateur. Avec Kierkegaard on franchit le point de non-retour, « la ligne du désespoir » comme l’écrit Schaeffer. Au lieu d’une conclusion logique par la raison, un pas de foi est requis pour comprendre l’existence. En apportant à la pensée moderne ce concept du pas de Foi requis pour comprendre l’existence, Kierkegaard crée un modèle de pensée qui est toujours en place de nos jours. Ce qu’il crée, c’est une séparation entre la sphère du rationnel et de la logique et la sphère de l’irrationnel et de l’illogique. Dans la première catégorie on trouve l’homme et toute la « création », dans ce cadre, l’homme est comme une machine, un organisme biologique. Dans la deuxième catégorie, on place l’expérience existentielle, la dimension « spirituelle » si l’on peut s’exprimer ainsi.

De ce fait, tout ce qui appartient à la sphère du divin, du spirituel, de l’invisible, n’est plus communicable. On a créé un fossé infranchissable entre la raison et tout ce qui a rapport à Dieu.

  1. 6.       Le fossé entre le rationnel et le spirituel

Cela explique pourquoi aujourd’hui, lorsqu’en tant que Chrétiens nous confrontons les scientifiques sur leurs théories, par exemple l’évolution ou le Big-Bang, il semble y avoir entre nous ce fossé infranchissable. Ils disent « laissez nous nous occuper de questions scientifiques et vous, occupez vous de questions religieuses, mais ne venez pas nous ennuyer avec votre obscurantisme et vos superstitions. » Il semblerait que la Foi reste acceptable, tant qu’elle reste une affaire d’opinion personnelle et de choix privé, sans répercussions sur la sphère publique. « Croyez en Dieu si vous le voulez et nous nous continuerons à faire avancer la Science ». L’existence ou la non-existence de Dieu est devenue une question si marginale qu’elle n’est même plus pertinente pour influencer la vie de nos contemporains, du reste c’est ce qu’ils croient.

D’un côté nous avons donc les « faits », comme phénomènes observables, comme les « faits » liés à l’évolution et au Big-Bang, et de l’autre nous avons la Foi, qui n’est guère plus qu’un choix personnel.

Nous l’avons expliqué, pour communiquer l’évangile à une génération complètement perdue, il nous faut attaquer leur système de croyance et remettre en question les fondements même de leurs présupposés. S’ils croient en l’évolution, pourquoi alors ne pas leur demander ce qu’ils pensent de la complexité de la cellule ? Du temps de Darwin, il aurait été encore excusable de croire en l’évolution, car pour nous la cellule primitive n’était guère plus qu’une sorte de gelée informe. Maintenant nous savons que même la cellule la plus primitive est plus complexe qu’un microprocesseur. En fait sa complexité pourrait seulement être comparée à la complexité d’une usine ou d’une métropole. Et nous n’avons même pas commencé à nous intéresser aux formes de vie plus complexes. Ce n’est qu’un exemple. Qu’en est-il du Big-Bang ? Une explosion originelle sans espace et sans temps ? Les observations scientifiques elles mêmes, pour nous qui ne sommes pas aveuglés, nous indiquent toutes la présence manifeste d’un créateur.

 

 

Conclusion

L’apologétique ne devrait pas être séparée de l’évangélisation. Au centre de notre message, il y a Jésus, sa mort et sa résurrection. Le fondement de ce message est le présupposé que le Monde a été créé par Dieu, que ce Dieu est lui-même non créé mais a toujours existé, et il est trinité. Il a créé toutes choses donc rien n’est indépendant de lui.

Nous avons vu l’importance de comprendre quel est le climat intellectuel de notre temps. Si nous le comprenons, nous pouvons le changer. Cela ne contredit en rien la vérité biblique selon laquelle l’évangile est la puissance de Dieu pour le Salut. Ce que nous voulons accomplir, par la prière, la Foi, la parole de Dieu qui est l’épée de l’esprit, c’est un changement de l’atmosphère intellectuelle de notre époque. Il y a des forteresses de la pensée sur nos Terres qui se dressent face à l’avancée du Royaume de Dieu. Nous voulons les détruire au moyen de nos armes spirituelles et préparer le sol, le labourer, pour que la semence qui est la Parole de Dieu puisse pénétrer les cœurs. Nous avons donc ici deux niveaux d’application. Pour chacun de nous en tant qu’individus, une meilleure stratégie pour gagner les âmes de nos voisins, et en tant que corps de Christ, une mission collective de réforme de notre société.

42 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Littérature, Science