Tag Archives: Lumières

Le feu de Dieu contre les fausses religions

 

“1ROIS 18.18
Élie répondit: Je ne trouble point Israël; c’est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l’Éternel et que tu es allé après les Baals.
18.19
Fais maintenant rassembler tout Israël auprès de moi, à la montagne du Carmel, et aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes d’Astarté qui mangent à la table de Jézabel.
18.20
Achab envoya des messagers vers tous les enfants d’Israël, et il rassembla les prophètes à la montagne du Carmel.
18.21
Alors Élie s’approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu’à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l’Éternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien.
18.22
Et Élie dit au peuple: Je suis resté seul des prophètes de l’Éternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal.
18.23
Que l’on nous donne deux taureaux; qu’ils choisissent pour eux l’un des taureaux, qu’ils le coupent par morceaux, et qu’ils le placent sur le bois, sans y mettre le feu; et moi, je préparerai l’autre taureau, et je le placerai sur le bois, sans y mettre le feu.
18.24
Puis invoquez le nom de votre dieu; et moi, j’invoquerai le nom de l’Éternel. Le dieu qui répondra par le feu, c’est celui-là qui sera Dieu. Et tout le peuple répondit, en disant: C’est bien!
18.25
Élie dit aux prophètes de Baal: Choisissez pour vous l’un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu; mais ne mettez pas le feu.
18.26
Ils prirent le taureau qu’on leur donna, et le préparèrent; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu’à midi, en disant: Baal réponds nous! Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient fait.
18.27
A midi, Élie se moqua d’eux, et dit: Criez à haute voix, puisqu’il est dieu; il pense à quelque chose, ou il est occupé, ou il est en voyage; peut-être qu’il dort, et il se réveillera.
18.28
Et ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu’à ce que le sang coulât sur eux.
18.29
Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu’au moment de la présentation de l’offrande. Mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni signe d’attention.
18.30
Élie dit alors à tout le peuple: Approchez-vous de moi! Tout le peuple s’approcha de lui. Et Élie rétablit l’autel de l’Éternel, qui avait été renversé.
18.31
Il prit douze pierres d’après le nombre des tribus des fils de Jacob, auquel l’Éternel avait dit: Israël sera ton nom;
18.32
et il bâtit avec ces pierres un autel au nom de l’Éternel. Il fit autour de l’autel un fossé de la capacité de deux mesures de semence.
18.33
Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois.
18.34
Puis il dit: Remplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur l’holocauste et sur le bois. Il dit: Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit: Faites-le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois.
18.35
L’eau coula autour de l’autel, et l’on remplit aussi d’eau le fossé.
18.36
Au moment de la présentation de l’offrande, Élie, le prophète, s’avança et dit: Éternel, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël! que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses par ta parole!
18.37
Réponds-moi, Éternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que c’est toi, Éternel, qui es Dieu, et que c’est toi qui ramènes leur coeur!
18.38
Et le feu de l’Éternel tomba, et il consuma l’holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l’eau qui était dans le fossé.
18.39
Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent: C’est l’Éternel qui est Dieu! C’est l’Éternel qui est Dieu! ”

Comme aux temps d’Elie, il est temps que nous autres, les chrétiens, nous dressons contre les mensonges et les idéologies de notre époque. Aujourd’hui, ce ne sont plus les adorateurs de Baal qu’il nous faut confronter, mais toute fausse religion, toute idéologie, toute pensée qui s’érige contre la Parole du seul Vrai Dieu, le Dieu Vivant.

L’heure n’est plus à la négociation, il est temps de poser la question cruciale : QUI EST SEIGNEUR?
Si Allah est seigneur, servez-le et adorez-le, mais si Jésus-Christ est Seigneur, alors prosternez-vous et rejettez vos fausses croyances. La question n’est pas de savoir si l’Islam et le Christianisme peuvent cohabiter. C’est comme affirmer que la Terre est à la fois ronde et plate. Mettons-nous d’accord, elle ne peut être que l’une ou l’autre, mais pas les deux.
La question dépasse celle du débat. Le ton de la confrontation est de rigueur. Le problème n’est pas de savoir si les gens ont le droit de choisir ce à quoi ils veulent croire, mais de savoir si ce qu’ils croient est vrai! Ne vous laissez pas leurrer par ce vieux mensonge : qu’il est impossible de savoir ce qui est juste et vrai. Jésus affirme à propos de lui-même :” je suis la vérité.” Dieu n’est pas une simple idée, il n’est pas une philosophie!
Il est Dieu – le Vrai Dieu Vivant. Il n’est pas resté invisible, il a été révélé en Christ.

Il est temps de confronter, non seulement l’Islam, mais aussi toute fausse croyance, de l’athéisme au paganisme en passant par l’évolutionnisme, le matérialisme, bref, tout système de pensée créé par l’homme en opposition avec la vérité divine. Notre société “moderne” ressemble à celle d’Elie. Derrière ces systèmes de pensée se cachent des forces spirituelles en opposition directe avec la parole de Dieu. C’est parce que notre Europe moderne a délaissé son héritage judéo-chrétien et s’est éloigné de la Parole de Dieu que ces fausses philosophies et fausses religions ont pu monter en puissance. La parole de Dieu est maintenant rejetée, ridiculisée, et complètement étouffée dans nos sociétés occidentales et ses institutions. Ceux que l’on a appelé “Les Lumières”, fierté de notre Nation, ont ouvert la porte à des formes contemporaines de paganisme, démonisme et de fausses religions qui sont pratiquement identiques aux choses que Jezebel la fausse prophétesse exaltait. Les étagères de nos librairies se remplissent de livres sur la magie, le satanisme et le paganisme, et l’intolérance envers les Chrétiens et leur foi, leur approche de la moralité et leur défense du caractère unique de Jésus augmente. L’humanisme règne sur nos terres, et tout ce qui est anti-chrétien gagne en influence.
Il est temps de faire tomber le Feu de Dieu à nouveau, comme au temps d’Elie, mais pour cela il nous faut, en tant que Chrétiens, commencer à déclarer la parole de Dieu sans compromis et dénoncer les mensonges qui s’y opposent avec courage et sans se laisser intimider par l’Esprit de l’époque. Souvenons-nous que notre combat est spirituel, et nous ne combattons pas d’autres êtres humains. Nous sommes appelés à aimer notre prochain, quelle que soit sa croyance. Nous aimons les musulmans, nous aimons les athées mais nous haïssons les forces spirituelles qui attaquent le Royaume de Dieu et nous serons sans pitié dans notre guerre contre l’ennemi, au nom de Jésus.

(article inspiré par le livre de Colin Dye “Hearts on Fire” sur le réveil)

Hearts On Fire. Walking in Personal Revival.

10 Comments

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Islam