Tag Archives: priere

International House of Prayer – The prayer room (live)

http://www.ihop.org/Publisher/Article.aspx?ID=1000058181

International House of Prayer

amazing worship live 24/7. Bringing the presence of the Lord, shaking the nations. You can sense the anointing live on your PC. Awesome.

louange 24h/24  7 jours/7 . Vous pouvez  faire l’expérience de la présence de Dieu au travers de ces louanges et prières, en direct sur internet, où que vous soyez. C’est merveilleux!

Leave a comment

Filed under A VRAI DIRE IN ENGLISH, Musique, video, Video in English

Bloguer le Coran, Sourate 1, "le Prologue" ou "L'Ouverture"

Bloguer le Coran : Sourate 1 ; “Le Prologue” ou “l’Ouverture”

La Fatiha (ouverture) est la première sourate (chapitre) du Coran et la prière la plus commune dans l’Islam. Si vous êtes un musulman pieux qui prie les 5 prières quotidiennes requises, vous réciterez la Fatiha 17 fois au cours de ces prières. Selon une tradition islamique, le prophète musulman Mahomet dit que la Fatiha dépassait toute autre révélation venant d’Allah (“le Dieu” en arabe et le mot arabe utilisé par les chrétiens, les juifs et les musulmans arabisants dans la Torah, l’Evangile ou le reste du Coran). Et en effet, cette sourate regroupe de manière efficace et avec éloquence beaucoup des principaux  thèmes du Coran et de l’Islam en général. Allah présenté comme “le Seigneur des Mondes”, qui lui seul doit être adoré et approché pour obtenir de l’aide, le juge miséricordieux de chaque âme quand viendra le Jour Dernier.

En théologie islamique , Allah est celui qui prononce chaque parole du Coran. Certains peuvent trouver étrange le fait que Allah puisse dire quelque chose comme “Allah soit loué, Seigneur des Mondes”, mais dans la tradition islamique on comprend que Allah a révélé cette prière à Mahomet très tôt dans sa vie de prophète (qui commença en l’an 610, lorsqu’il reçut sa première révélation d’Allah par l’intermédiaire de l’ange Gabriel – une révélation qui est écrite dans le 96eme chapitre du Coran) pour que les musulmans sachent comment prier.

C’est pour ses deux derniers versets que la Fatiha nous préoccupe, nous les non-musulmans, et c’est pour ces mêmes versets que la Fatiha a fait la une de certains journaux récemment. Un imam Shi’ite, Husham Al-Husainy, a mis le feu aux poudres en paraphrasant ce passage Durant une prière  lors d’une réunion d’hiver du  « Democratic National Committee », donnant l’impression qu’il priait pour que les participants se convertissent à l’Islam. Par la suite, l’ Imam Yusuf Kavakci de la Mosquée Centrale de Dallas pria aussi la Fatiha au Sénat de l’état du Texas, créant dans les esprits les mêmes préoccupations.

Les deux derniers versets de la Fatiha demandent à Allah : 6. Guide-nous dans le droit chemin,

7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

L’interprétation traditionnelle veut que ce “droit chemin” soit l’Islam- voir le livre de l’apologiste islamique John Esposito : The Straight Path (le droit chemin).Le chemin de ceux qui ont provoqué la colère d’Allah est celui des Juifs, et ceux qui se sont égarés sont les Chrétiens.

Le commentateur classique du Coran, Ibn Kathir explique que les deux chemins décrits sont tous deux des chemins d’égarement, et que ces chemins sont ceux des Chrétiens et des Juifs, un fait dont un croyant doit tenir compte afin de pouvoir les éviter. Le chemin des croyants est la connaissance de la vérité ainsi que de vivre par elle. En comparaison, les Juifs ont cessé de pratiquer la religion alors que les Chrétiens ont perdu la vraie connaissance. C’est pourquoi la colère s’est abattue sur les Juifs alors qu’ « être égaré » est une manière plus appropriée de décrire les  Chrétiens.

L’explication de ce passage par Ibn Kathir n’est pas l’interprétation d’un « extrémiste isolé ». En fait, la plupart des commentateurs musulmans croient que les Juifs sont ceux qui ont provoqué la colère d’Allah envers eux et que les Chrétiens sont ceux qui se sont égarés. C’est l’opinion de  Tabari, Zamakhshari, le Tafsir al-Jalalayn, le Tanwir al-Miqbas min Tafsir Ibn Abbas, et Ibn Arabi, ainsi que Ibn Kathir. Une nuance, mais non majoritaire, serait celle de Nisaburi, qui dit que “ceux qui ont mérité la colère d’Allah sont les gens de négligence, et ceux qui se sont égarés sont ceux qui sont immodérés.”

Wahhabis s’est amené des critiques pour avoir dit il y a quelques années  « comme les Juifs” et “comme les  Chrétiens »entre parenthèses dans ce passage du Coran imprimé en Arabie Saoudite. Quelques commentateurs occidentaux se sont imaginé que cette interprétation avait pour origine les saoudiens, ainsi que toute cette idée coranique d’hostilité envers les Chrétiens et les Juifs. Les musulmans partout dans le monde apprenaient en tant que fait que la prière qui est au centre même de leur foi jetait l’anathème sur les Juifs et les Chrétiens.

Mais malheureusement, cette interprétation est vénérable et courante dans la théologie islamique. Il est peu probable qu’imprimer  une interprétation entre parenthèses dans une traduction puisse affecter l’attitude des musulmans, dans la mesure où le texte arabe est  toujours et en tous lieux la référence normative, et puisque tant de commentaires contiennent l’idée que ce sont les Juifs et les Chrétiens qui sont visés dans ce passage. Critiqués dix-sept fois par jour, par celui qui est pieux..

Veuillez remarquer que je ne dis pas que l’interprétation anti-juive et anti-chrétienne de la Fatiha soit « la plus correcte ».Tandis que je ne crois pas que les textes religieux soient indéfiniment malléables  et puissent être interprétés de telle sorte  qu’on puisse leur faire dire ce que l’on veut- comme certains apparemment le font, en l’occurrence cette lecture par Nisaburi- il n’ y a rien dans le texte lui-même qui nous donne la certitude absolue qu’il s’agit de Juifs et de Chrétiens. Il est bon de noter que dans son  volumineux commentaire du Coran intitulé de manière évocatrice  Fi Zilal al-Qur’an (In the Shade of the Qur’an- à l’ombre du Coran), le théoricien du Djihad du vingtième siècle, Sayyid Qutb ne fait pas mention des Juifs et des Chrétiens quand il cite ce passage. En même temps, l’idée selon laquelle dans l’Islam les Juifs se sont attirés la colère d’Allah et que les Chrétiens se sont égarés  ne dépend pas seulement de ce passage. Les Juifs ont attisé la colère d’Allah en rejetant Mahomet (2:87-90), et les Chrétiens se sont égarés en confessant la divinité du Christ. (5:72).

Le Hadith, le recueil  des paroles et des actes de Mahomet et des premiers musulmans, contient aussi des informations faisant le lien entre la colère d’Allah envers les Juifs et  la malédiction sur les Chrétiens, les amenant à s’égarer du droit chemin. (Les Juifs aussi sont maudits, selon le Coran  2:89, et tous deux sont maudits selon 9:30). Un  hadith raconte  qu’un des premiers musulmans, Zaid bin ‘Amr bin Nufail, lors d’un de ses voyages, fit la rencontre d’érudits juifs et chrétiens. Le savant juif lui dit”Tu n’embrasseras pas notre religion sans recevoir une part de la colère d’Allah” et le Chrétien dit  “Tu n’embrasseras  pas notre religion sans recevoir une part de la malédiction d’Allah.” Zaid, cela va sans dire, devint un musulman.

A la lumière de ces quelques passages et d’autres du même genre il ne devrait pas s’avérer surprenant que de nombreux commentateurs musulmans aient compris la Fatiha selon ce point de vue.

La semaine prochaine : une introduction au chapitre du Coran le plus long,  Sourate 2, “La vache,” et un résumé des versets 1-39.

(Ici vous pouvez trouver le reste de la série en anglais. Ici un bonne version du Coran en  Arabe, avec une traduction en anglais disponible, ici deux traditions musulmanes populaires en anglais, celles de  Abdullah Yusuf Ali et de Mohammed Marmaduke Pickthall, avec une troisième de M. H. Shakir. Ici une autre traduction populaire en anglais, celle de Muhammad Asad. And ici un recueil de 10 traductions du Coran.)

Pour finir, pour les francophones, une version en ligne du Coran pour vérifier toutes ces références.

Texte original en anglais écrit par Robert Spencer, sur le site www.jihadwatch.org le 04 Juin 2007

Traduit en français et adapté pour le public francophone par Antoine Martin.( Aka avraidire.) pour le site www.avraidire.eu  le 23 Février 2010

131 Comments

Filed under Bloguer le Coran, Islam, Robert Spencer

BARNABAS FUND- Sujets de Prière Janvier-Février 2010

Janvier 2010

L’INTERDICTION  DES  MINARETS  EN  SUISSE  GENERE  DES  MENACES  CONTRE LES  CHRETIENS

Tandis que des responsables musulmans critiquent le résultat du vote suisse qui interdit la construction de minarets en Suisse, les chrétiens dans certains pays ou l’islam prédomine doivent faire face à des restrictions sévères sur la construction et même la réparation des locaux des églises. Dans certains pays, tels l’Arabie Saoudite et les Iles Maldives, il n’existe aucun local d’église. Et dans d’autres pays, il n’existe des locaux que pour les chrétiens étrangers, mais aucun pour les chrétiens autochtones.

La décision Suisse en date du 29 novembre 2009 commence à faire des vagues dans d’autres pays du monde. En Egypte il y a eu une vague de protestations contre cette décision suisse, qui ne concernait que les minarets et non pas les mosquées en tant que telles. Mais l’Egypte est un pays où il est habituellement très difficile pour les chrétiens d’obtenir une autorisation pour construire de nouveaux bâtiments d’églises, ou même pour réparer les bâtiments existants. Les chrétiens sont obligés de parcourir des distances importantes pour pouvoir assister à des cultes ; sinon, ils ne peuvent que se réunir clandestinement chez des particuliers à cause de la pénurie de bâtiments d’églises. Par ailleurs, ces derniers mois, il y a eu un nombre important d’attaques contre des bâtiments d’églises.

Le 4 décembre 2009, en Turquie, le responsable d’une église ayant un beffroi a été menacé par trois personnes qui lui disaient « Etant donné que les Suisses interdisent les minarets, nous allons interdire votre beffroi ; vous allez le démolir avant vendredi prochain ». La police a été informée de cet incident et protège en ce moment cette église. Une enquête menée récemment en Turquie révèle que près de 40% de la population n’apprécient pas les chrétiens, et plus de 50% de l’échantillon consulté considère que les non-musulmans ne devraient pas avoir le droit de tenir des réunions ouvertes au public où ils peuvent présenter leurs idées, et ne devraient pas avoir le droit de publier des ouvrages qui décrivent leur foi.

Un compte-rendu d’événements significatifs affiché sur un certain nombre de sites Internet de terroristes islamistes a mis en exergue le commentaire suivant « La Suisse est un pays fragile qui s’est toujours gardé à l’écart des grands conflits, mais elle est devenue comme les autres pays hérétiques de l’Europe et s’est placée en tête de la liste des brebis à être abattues par les moudjahiddin ».

– Priez pour tous les chrétiens habitant des pays où le christianisme représente une petite minorité et qui vivent face à des préjugés contre eux. Priez pour qu’ils connaissent la paix te les conseils du Seigneur Jésus-Christ.

– Priez pour que les fonctionnaires d’Egypte et de Turquie agissent avec justice pour maintenir la liberté de culte pour tous et protéger les chrétiens du pays ainsi que leurs bâtiments de culte.

AU  TADJIKISTAN,  DES  EGLISES  SONT  OBLIGEES  DE  SE  REINSCRIRE

Au Tadjikistan, la nouvelle Loi sur les Religions exige que toutes les communautés religieuses

du pays se réinscrivent aux registres avant le 1er janvier 2010. Les groupes qui décident de ne pas se réinscrire deviendront illégaux. Selon la loi, tous les organismes religieux doivent fournir une confirmation écrite de leur existence, obtenue de l’administration locale. On nous informe que soit les fonctionnaires laissent traîner la confirmation, soit ils la refusent carrément, pour les groupes qu’ils n’apprécient pas. A quinze jours de la date limite, l’administration a signalé que moins de la moitié des groupes religieux se sont réinscrits.

Dans un pays où les restrictions sur l’activité religieuse sont devenues de plus en plus sévères avec le passage des années, la Loi sur la Religion très restrictive votée en 2009 impose non seulement une procédure d’inscription très compliquée, mais aussi la censure de l’état sur toute littérature religieuse ainsi que l’activité et l’éducation religieuse pour enfants.

Le Chef du Département des Affaires Religieuses (HDRA) a imposé des restrictions territoriales sur l’activité de certains groupes non-musulmans pendant le processus de réinscription. Des églises chrétiennes nous ont fait savoir qu’elles ne pouvaient se réinscrire qu’avec un statut géographiquement limité à la zone où elles sont inscrites, plutôt que sur un rayon couvrant tout le territoire.

– Priez pour qu’il y ait un aménagement de cette nouvelle loi très restrictive. Priez pour que les autorités reconnaissent le droit à la liberté de culte et inscrivent tous les organismes religieux sans à priori.

– Priez pour les chrétiens du Tadjikistan. Ces dernières années, des églises chrétiennes ont été fermées, démolies et menacées de confiscation de leurs biens. Priez pour que les chrétiens du pays aient de la force et du courage, et pour qu’ils continuent à louer le Seigneur Jésus en dépit de la persécution.

AU SRI LANKA,  DES FOULES  S’ATTAQUENT  A  DES  CENTRES  CHRETIENS  DANS DIVERS  ENDROITS  DU PAYS

Ces dernières semaines, deux foyers communautaires chrétiens et un centre de prière ont été endommagés par la populace au Sri Lanka. Le 4 octobre 2009 à Bandarawela, dans le sud du pays, une salle paroissiale utilisée pour des réunions de prière et des cultes a été attaquée.

Plus tard dans le même mois, à Mawathawewa, dans le nord du Sri Lanka., une masse de 200 personnes s’est attaquée à un foyer communautaire érigé par une église chrétienne locale. Armés de bâtons, la foule, qui venait d’un autre village, a détruit un bâtiment qui venait d’être construit et a empêché les villageois d’intervenir ou d’appeler la police. Par la suite,  la police a protégé ce foyer endommagé; le foyer devrait héberger un centre d’accueil, une bibliothèque et d’autres services à la disposition de la communauté.

– Priez pour que les chrétiens puissent continuer à se rassembler au Sri Lanka, en dépit de la violence anti-chrétienne et la destruction de leurs bâtiments.

– Priez pour que Dieu protège nos frères et sœurs en Christ, et priez aussi pour que les personnes

qui s’attaquent aux chrétiens se repentissent et trouvent le salut en Christ.

EN  CHINE,  LE  RESPONSABLE  D’UNE  EGLISE  A  ETE  CONDAMNE  A  15  ANS  DE PRISON

En avril 2009 nous avons décrit le cas de Alimujiang Yimiti, le responsable d’une église de maison, qui, il y a 14 ans, a quitté l’islam pour devenir chrétien. Accusé d’avoir utilisé son emploi « comme couverture pour prêcher le christianisme parmi le peuple Uigur », il avait été arrêté par les autorités de la province de Xinjiang (dont la population est à majorité musulmane) en Chine pour le motif d’ « avoir mis en danger la sécurité de l’état ».

Après avoir été détenu depuis presque deux ans, Alimujiang a été condamné à 15 ans de prison le 27 octobre 2009. On nous informe qu’il s’agit de la condamnation la plus lourde prononcée à l’encontre d’un membre d’une église de maison depuis presque dix ans. Alimujiang n’a eu qu’un accès limité à son avocat et à sa famille. Avec son épouse, il a deux fils, qu’il n’a pas vus depuis près de deux ans.

– Priez pour Alimujiang pendant qu’il essaie d’accepter cette condamnation dure et inattendue.

Priez pour qu’il reste fort dans la foi en ce moment.

– Continuez à prier pour la famille d’Alimujiang qui sans lui, doit faire face à la séparation et à la persécution. Priez pour qu’on leur accorde un droit de visite, et pour qu’ils demandent au Seigneur de leur donner de bons conseils et du courage.

– Priez pour que l’appel lancé par les avocats d’Alimujiang réussisse, pour qu’il puisse retourner dans sa famille et son église afin de continuer le travail du Seigneur.

EN  IRAQ,  ENCORE  DES  ATTENTATS  A  LA  BOMBE  A  BAGDAD  ET  A  MOSUL

Ces dernières semaines, la peur s’est emparée de Bagdad et de Mosul, avec la détonation de plusieurs bombes dans ces villes. Nous avons signalé le mois dernier la détonation de six bombes, dont deux devant des bâtiments chrétiens. Depuis, les explosions ont continué.

Le 12 décembre 2009, à Bagdad, au moins 127 personnes ont perdu la vie et des centaines ont été blessées lorsque cinq voitures piégées, dont une dans le quartier chrétien de Dora, ont puissamment explosé.

Une semaine plus tard, d’autres explosions ont ébranlé le pays. A Bagdad, tôt le matin deux détonations ont tué au moins huit personnes, tandis qu’à Mosul deux voitures piégées ont explosé près des églises, occasionnant des dégâts très importants, blessant des écoliers et tuant au moins trois chrétiens. Le 23 décembre, une autre bombe a explosé devant une église à Mosul, tuant au moins trois personnes. Les chrétiens iraquiens ont bien noté que cette dernière attaque coïncidait avec les fêtes de Noël.

Par ailleurs, les chrétiens à Basra ont été avertis par les musulmans shiites qu’ils ne devraient fêter Noël qu’en se rendant à l’église. Ceci parce que la fête musulmane principale pendant le mois islamique de Muharram commençait le 18 décembre et finissait autour du 26-27 décembre avec des célébrations importantes.

Le pasteur de l’une des églises qui a subi les attaques du 16 décembre nous a dit « je ne peux pas trouver de paroles pour décrire ce qui vient de se passer…… mais nous allons prier dans les rues, chez nous, dans les magasins. Dieu est partout, pas seulement dans les églises »

Barnabas Fund a envoyé de l’aide pour les victimes des attentats à la bombe à Mosul.

– Priez pour tous ceux qui ont perdu des êtres chers lors de ces attentats à la bombe, pour que le Seigneur les réconforte dans leur tristesse et les encourage dans leurs âmes.

– Priez pour les chrétiens d’Iraq. De telles violences sont souvent dirigées vers les chrétiens à des époques spéciales de l’année, telles que Noël. Priez pour que la paix vienne finalement dans ce pays qui, ces dernières années, a connu tellement de violence.

– Priez pour que l’ange du Seigneur monte la garde autour de ses fidèles et qu’il les mette hors de danger (Psaume 34,verset 8)

EN  INDE,  UN  PROJET  DE  LOI  ANTI-CONVERSION  EST  EN  COURS  D’EXAMEN DANS  L’ETAT  DE  KARNATAKA

On dit que le gouvernement de l’Etat de Karnataka est « résolu » à faire voter un projet de loi anti-conversion, ce qui préoccupe les chrétiens de l’état. Le fonctionnaire gouvernemental Suresh Kumar a prétendu que « de pauvres hindouistes deviennent les victimes de conversions par des missionnaires » et que des lois anti-conversion, telles que celles déjà en application dans d’autres états de l’Inde, s’imposaient pour les protéger contre des conversions obtenues par la force, le mensonge ou la séduction.

En septembre 2009 un certain nombre d’églises dans l’état de Karnataka ont été attaquées par des extrémistes de droite du groupe Bajrang Dal ; le groupe a justifié ses actions en prétextant une réaction aux conversions forcées. Les chrétiens sont très préoccupés par des soi-disant « Lois sur la Liberté de Religion », parce que bon nombre d’entre eux estiment que ces lois sont destinées à empêcher toutes les conversions, même par les moyens les plus légitimes, particulièrement pour les conversions vers le christianisme. Souvent, ses lois sont interprétées comme étant une sorte d’autorisation à s’attaquer aux minorités chrétiennes. Chaque fois qu’une nouvelle loi est votée dans un état, la violence anti-chrétienne s’y intensifie.

– Priez pour que le projet de loi ne soit pas voté et que les autorités travaillent pour sauvegarder

la liberté de culte dans le Karnataka.

– Priez pour que le niveau de tolérance envers les chrétiens en Inde augmente. Priez pour que le Seigneur donne sa force à Son peuple et les protège contre les attaques.

EN  INDE,  ON  CRAINT  QUE  LA  VIOLENCE  ANTI-CHRETIENNE  A  ORISSA  NE  REDEMARRE

Les chrétiens d’Orissa sont préoccupés à cause d’événements récents qui pourraient provoquer le redémarrage de la violence antichrétienne pendant les fêtes de Noël.

Le 1er décembre 2009, des bombes ont été lancées contre les locaux d’un commerçant indien bien connu dans la ville de Ghumusar Udayagiri, du district de Kandhamal. Des affiches menaçant les activistes d’un groupe hindouiste nationaliste ont été collées aux murs de l’hôpital

local. Ces affiches semblent avoir été signées par le parti maoïste de l’Inde. Les chrétiens craignent qu’on les tienne responsables, et que par conséquent ils soient à nouveau la cible de violences. La police n’exclut pas la possibilité que les bombes et les affiches soient l’œuvre des

hindouistes qui veulent exacerber les tensions dans la région.

La préoccupation des chrétiens se base sur le fait que des événements très similaires ont déclenché les violences anti-chrétiennes très importantes à Orissa au mois d’août 2008.

Un responsable hindouiste très en vue a été assassiné, et, en dépit du fait que des extrémistes

maoïstes se soient attribués la responsabilité de cet assassinat, les protestations qui en ont découlé sont rapidement devenues une vague affreuse de violence antichrétienne. Le moment choisi pour ces derniers incidents, juste avant Noël, rappelle la première vague de violences antichrétiennes à Orissa, juste avant Noël 2007. Les chrétiens craignent donc que les nationalistes hindouistes provoquent encore une fois de la violence à leur encontre sur la base d’accusations infondées.

– Priez pour les chrétiens d’Orissa, pour qu’ils connaissent la paix et le réconfort du Seigneur en ces moments d’incertitude. Priez pour que la violence antichrétienne n’éclate pas à nouveau.

– Priez pour qu’il y ait de l’harmonie entre les peuples et de la stabilité en Inde, et particulièrement pour que la majorité hindouiste respecte les chrétiens en tant que citoyens indiens.

Barnabas Fund est une association de bienfaisance inscrite en Grande Bretagne sous le numéro 1092935

http://barnabasfund.org/

Leave a comment

Filed under Apologétique et Polémique, Articles, Notice Board, Tableau d'affichage