Tag Archives: racisme

Une page se tourne pour à vrai dire

Mais plus que jamais nous resterons actifs sur la blogosphère. Après presque deux ans d’existence, le blog a mûri, et ses auteurs aussi. Il semble que la saison que nous avons traversé ensemble était nécessaire, mais nous entrons désormais dans une ère nouvelle, je le crois. A vrai dire dès ses balbutiements a eu pour vocation de tirer à boulets rouges sur l’Islam et d’en dénoncer ses dangers. Plus que jamais nous croyons que ce combat est encore nécessaire. Cela étant dit, il est temps de changer de méthode, de changer d’approche. Partout en Europe se lèvent des groupes motivés par la haine et le racisme, la peur er le rejet de l’autre. L’islamisme radical est en plein essor, et face à lui se dresse le spectre effrayant du nationalisme le plus ardent. Si les intégristes musulmans ont eu leur onze Septembre, nous les européens, les « judéo-chrétiens », avons eu notre massacre d’Oslo, qui a pour toujours, je le crois a changé la donne dans la façon dont nous devons aborder le problème de l’intégrisme.

Anders Behring Breivik, le tueur d'Oslo, se dit être un chrétien

Anders Behring Breivik, le tueur d'Oslo, se dit être un chrétien

Après les atrocités commises par Anders Behring Breivik  en Norvège la pression sur les Chrétiens évangéliques est en train de monter, partout en Europe. Quelqu’un qui se prétendait être un « Chrétien » fut responsable de ce carnage. Motivé par  une compréhension très erronée du message de Christ et par une haine des musulmans il a massacré des innocents. A partir de maintenant, tout Chrétien qui s’appuie sur la révélation de la Bible et qui défend la vérité de l’évangile est dans le collimateur des médias. Comment peut-on alors continuer à s’opposer aux fausses religions et aux philosophies anti-chrétiennes qui ont la mainmise sur la Grande-Bretagne et sur le continent Européen ?

Nous devons commencer par redéfinir ce que cela signifie d’être un « Chrétien radical ». Nous ne pouvons pas laisser les journalistes reprendre cette expression à leur guise, et la rendre synonyme de haine et de meurtre. Ce serait un vrai coup médiatique pour les groupes de pression anti-chrétiens. Les médias ont déjà rendu le mot « fondamentaliste » synonyme de haine, d’intolérance et de violence. Toute personne qui prend la Bible au sérieux est traitée de “fondamentaliste” et par conséquent est considérée comme étant un danger pour la société. La tragédie norvégienne va être exploitée jusqu’à la dernière goutte, rendant presque toute tentative de s’exprimer sur les dangers de l’Islamisation de l’Europe impossible sans être traité d’Islamophobe dangereux.

La signification du terme “radical” est la suivante: “qui revient aux racines de quelque chose”.

Notre foi est enracinée en la personne du Christ- ses enseignements, l’exemple de sa vie et l’œuvre de la rédemption. Jésus est venu pour sauver une humanité perdue.  C’est là notre seul espoir et nous devons proclamer ce message du Salut de façon plus claire et de plus en plus courageuse. Seule la puissance transformatrice  du St Esprit peut sauver une personne, une nation ou une société.

Mais la prédication seule n’est pas suffisante. Nous devons leur montrer la doctrine du Christ et vivre comme des vrais et radicaux disciples de Jésus. A sa racine, le message de Jésus est un message d’amour- d’amour envers Dieu et envers notre prochain. Le vrai chrétien radical prend les mots de Jésus et les vit sans compromis. Voilà « l’extrémisme »  pour lequel nous devrions être connus.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai pris la décision d’effacer du site toutes les vidéos et tous les articles qui attaquent l’Islam d’une façon qui peut être perçue comme purement provocatrice. Je ne pense pas qu’elles étaient en soi mauvaises, mais je suis conscient que la perception des internautes a maintenant changé. Il est temps d’instaurer un dialogue qui repose sur des bases plus tolérantes. Non, je ne tolère pas l’Islam en tant que système de pensée, mais je respecte ceux qui le pratiquent. Beaucoup de personnes ont été offensées ou choquées par mes propos, c’est pour cela qu’à partir d’aujourd’hui, je vais m’efforcer de partir du point de vue de ceux qui me lisent, et de les amener à comprendre le mien. Dans le monde anglo-saxon, aux Etats-Unis comme en Angleterre, le ton est souvent virulent dans les débats entre érudits musulmans et chrétiens, ou même athées. Je suis conscient que la France n’est pas encore habituée à ce ton si radical. Ici, dès que l’on se lève pour critiquer l’Islam, on est aussitôt assimilé à un raciste, ou un islamophobe. Il est très difficile d’exprimer le moindre reproche envers cette religion sans stigmatiser aussitôt une partie de la population. Et pourtant, il existe aussi un nombre croissant de personnes qui s’inquiètent de la montée de cette religion dans notre pays. On voit dans les cantines, les entreprises, la multiplication de revendications pour les menus halals. Les rues de Paris et Marseille entre autres sont occupées tous les vendredis pour des prières illégales, de vraies démonstrations de force. Certains quartiers sont déjà devenus des zones de non-droit, ou la police et les ambulances ne circulent plus, et où des groupes intégristes font pression sur les « mauvais musulmans » qui ne jeûnent pas durant le ramadan, ou qui laissent leurs épouses sortir dans les rues sans le voile. Témoignons-nous ici de phénomènes isolés ? Que dire alors de l’existence de tribunaux charia sur le territoire britannique, de l’appel du muezzin dans les rues de Berlin, ou encore des prières en masse dans les rues de Moscou ou de Rome.

 

Il faudrait être aveugle pour ne pas voir ce qui est en train de se passer : un véritable changement de civilisation. D’un côté, une religion forte, avec des adeptes qui y trouvent leur raison d’être et leur identité ; de l’autre, une civilisation sur le déclin, post-chrétienne, post-moderne, libérale, qui a perdu ou du moins est en train de perdre son identité.

La réaction est prévisible, face à l’étranger, la peur, face à la menace, la violence. Des groupes identitaires, nationalistes, s’organisent pour préparer une contre-attaque.Certains parlent même d’une guerre civile qui se profile à l’horizon. Propos alarmistes ? Peut-être ? Mais si c’était vrai ? Certains experts prédisent que Bruxelles, la capitale européenne sera musulmane dans vingt ans, et ensuite…quelles conséquences pour l’Europe ?

Je ne pourrais pas tout dire en un article, mais j’aimerais pouvoir vous faire comprendre que mes motifs ne sont pas racistes. Ce pourquoi je me bats, c’est pour que nous ne revenions pas en arrière, dans l’obscurantisme. Récemment, un homosexuel me disait ceci : si le prêtre condamne ma sexualité comme étant immorale, l’Imam veut ma mort…

Je ne veux pas placer une religion au-dessus d’une autre. En fait, il existe des dérives dans toutes les religions. Ce que j’essaie de faire sur ce site est de démontrer qu’il existe des textes dont l’application littérale mène à des conséquences terribles. Le Coran est un de ces textes. Je suis aussi conscient que la majorité des musulmans en France sont modérés, pacifistes et respectueux de leur prochain. Le problème est le suivant : leur texte sacré est tout le contraire de cela.

On peut dire la même chose de ce tueur d’Oslo. Après tout, ne se dit-il pas chrétien ? Peut-être, mais tout le monde peut se dire chrétien. A cela les musulmans répondront : c’est exactement la même chose pour les terroristes islamistes, ils ne suivent pas le vrai Islam…

Cette question sera l’objet de nombreux autres articles, mais laissez-moi vous donner ici un avant-goût de ce qui arrive. Anders Behring Breivik n’a pas dans ses actes suivi le modèle de Jésus. Voici ce que dit Jésus :

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, (Matthieu 5:44)

Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas.… (Jean 18:36)

 

Si tous ceux qui se réclamaient de Christ démontraient plus de cette forme de radicalisme, nous vivrions dans un monde bien meilleur.

Par contre, l’histoire nous enseigne que Mahomet (Mohammed) était un guerrier, qui a lui-même a de nombreuses reprises tué et égorgé.

Voir mahomet prophète guerrier

Et les sourates qui suivent ne pourraient pas être plus claires:

«Puis, lorsque les mois sacrés seront écoulés, tuez les idolâtres où que vous les trouviez Faites-les captifs, assiégez-les, tendez-leur des embuscades. Mais s’ils se repentent, qu’ils pratiquent le culte et paient leur aumône, laissez-les aller leur chemin. Allah est clément et miséricordieux» (Coran 9:5)

«Quand vous rencontrerez les incroyants sur le champ de bataille, frappez-les à la nuque et, quand vous les aurez maîtrisés, ligotez fermement vos captifs» (Coran 47:4). Ces ordres sont répétés avec insistance: «Ô croyants! Combattez les incroyants qui vous entourent et qu’ils vous trouvent fermes. Et sachez qu’Allah soutient ceux qui le craignent» (Coran 9:123).

Coran. Sourate 8.12 : Et ton Seigneur révéla aux Anges : “Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

Coran 5.33 : . La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,

Ci-dessous, un extrait d’un livre de Robert Spencer, “Le guide politiquement incorrect de l’Islam” qui explique très bien que ces sourates ne parlent pas de légitime défense mais bien d’un jihad offensif:

Robert Spencer

Robert Spencer



“Le Coran prescrit-il aux croyants de ne prendre les armes qu’en situation de légitime défense?

À cette étape, les apologistes de l’Islam pourraient concéder que le Coran ne prévoit pas de maintenir les relations entre croyants et incroyants au stade du vivre-et-laisser-vivre. Ils pourraient admettre qu’il conseille aux croyants de se défendre puis affirmer qu’il s’agit là d’une attitude comparable à la notion de guerre juste prônée par l’Église catholique.

Le Coran fournit des arguments en faveur de cette thèse: «Combattez dans la voie d’Allah ceux qui vous combattent, mais ne transgressez pas (ou n’engagez pas les hostilités). Certes, Allah n’aime pas les transgresseurs (ceux qui engagent les hostilités).» Ainsi, les Musulmans sont enjoints, au moins par ce verset, de ne pas initier de conflits contre les incroyants. Mais une fois les hostilités engagées, les Musulmans doivent s’y consacrer avec ferveur: «Et tuez-les où que vous les trouviez, et chassez-les d’où ils vous ont chassés – l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les. Telle est la rétribution des mécréants. Mais s’ils cessent, Allah est clément et miséricordieux.»

Et quelle est la conclusion de cette guerre? «Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit exclusivement celle Allah» (Coran 2:190–193). Cela semble indiquer que la guerre doit continuer jusqu’à que le monde entier appartienne à l’Islam – que la religion y soit «celle d’Allah» – ou soit placé sous le règne de la loi islamique.

En conséquence, l’interprétation selon laquelle le djihad serait uniquement défensif reste problématique. Le mufti sud-africain Ebrahim Desai répétait ainsi un enseignement très commun dans l’Islam en répondant à la question suivante sur le site Internet «Islam Q & A Online» : «J’ai une question à propos du djihad offensif. Cela signifie-t-il que nous devons attaquer même les non-Musulmans qui n’ont rien entrepris contre l’Islam, juste parce que nous devons propager l’Islam?» Desai répondit:

Vous devez comprendre que nous, Musulmans, croyons fermement que toute personne qui ne croit pas en l’Islam comme elle le devrait est, de ce fait, un incroyant, condamné à l’enfer éternel. Ainsi, l’un des premiers devoirs du Musulman est de répandre l’Islam partout dans le monde et de sauver ainsi des gens de la damnation éternelle. Ainsi, ce que le passage du Tafsir Uthmani (un commentaire du Coran) vent dire est que si un pays ne permet pas la diffusion de l’Islam auprès de ses habitants d’une manière appropriée ou s’il s’oppose à cette diffusion, alors le gouvernant musulman est en droit de faire le djihad contre ce pays, afin que le message de l’Islam puisse atteindre ses habitants, et ainsi les sauver du feu de l’enfer. Si l’incroyant nous permet de répandre l’Islam paisiblement, alors nous n’engageons pas le djihad contre lui.[1]

En d’autres termes, si un pays est perçu comme un empêchement à la diffusion de l’Islam, les Musulmans sont tenus de faire la guerre contre lui. Et ce serait naturellement considéré comme un conflit défensif, en juste réaction à l’empêchement initial. Voici un autre exemple de l’élasticité et ainsi de l’inanité de la notion de légitime défense dans ce contexte: que constitue une provocation suffisante? Les défenseurs doivent-ils attendre que l’ennemi ait lancé la première attaque militaire? Ces questions ne trouvent aucune réponse claire dans la législation islamique, ce qui permet à n’importe qui de présenter à peu près n’importe quelle entreprise comme un acte de légitime défense sans violer les canons de ses lois. Mais cela enlève également tout sens à la revendication si souvent répétée selon laquelle le djihad ne pourrait être que défensif.” 

Je vous laisse méditer là-dessus. En espérant pouvoir créer avec vous un dialogue constructif. A vrai dire n’est pas mort, loin de là, il ouvre un nouveau chapitre de son histoire, en espérant que vous nous accompagnerez dans cette aventure.

3 Comments

Filed under apologétique et polémique, Articles, Islam

Eric Zemmour condamné

Le journaliste Eric Zemmour a été condamné vendredi à 2.000 euros d’amende avec sursis vendredi pour provocation à la discrimination raciale à la suite de ses propos controversés sur les “Noirs et les Arabes”. Le tribunal l’a relaxé des poursuites pour diffamation raciale.

Le ministère public avait requis une condamnation de principe pour les deux délits.

Eric Zemmour

Eric Zemmour

L’avocat d’Eric Zemmour, Me Olivier Pardo, a dit réfléchir à un éventuel appel. Toutefois, il affichait sa satisfaction à la relaxe prononcée sur les faits de diffamation raciale.

Chroniqueur multimédia, Eric Zemmour était poursuivi pour ses propos tenus le 6 mars 2010 sur deux antennes, celle de France Ô et de Canal+.

Sur la première, il avait affirmé que les employeurs ont “le droit” de refuser des Arabes ou des Noirs. Sur la seconde, il avait justifié des contrôles de police plus fréquents de personnes issues de l’immigration. “Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait”, avait-il dit.

Le Mrap, la Licra, SOS Racisme, avaient attaqué Eric Zemmour pour diffamation raciale pour les propos tenus sur Canal+ et provocation à la discrimination raciale pour ceux tenus sur France Ô. Quant à l’Uejf et l’association J’Accuse!, elles poursuivaient sous ces deux incriminations les propos sur Canal+.

“Malgré le caractère abrupt et sans nuance du propos, qui a pu choquer de nombreuses personnes et même meurtrir par sa brutalité”, cette phrase n’est pas assimilable à une diffamation raciale, a jugé la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

En revanche, la petite phrase sur France Ô concernant le “droit” des employeurs “incite clairement à la discrimination à l’égard d’un groupe de personnes”, considère le tribunal.

“Professionnel des médias et de l’expression (…) qui revendique la maîtrise des mots et de leur portée”, Eric Zemmour a dépassé les limites autorisées du droit à la liberté d’expression en présentant comme “licite” une “pratique illégale”, souligne le tribunal.

Dans ce premier dossier, le bretteur médiatique a écopé d’une amende de 1.000 euros avec sursis et devra verser mille euros de dommages et intérêts au Mrap, SOS Racisme et la Licra. Le tribunal a ordonné le versement provisoire des dommages et intérêts.

Le tribunal a ordonné la diffusion, dans l’émission où était intervenu M. Zemmour sur France Ô, d’un communiqué faisant état de sa condamnation.

Dans la deuxième affaire, les juges ont retenu que le passage sur les contrôles au faciès était constitutif du délit de provocation à discrimination.

“Par cette phrase catégorique et péremptoire (Eric Zemmour) justifie clairement les contrôles, aussi arbitraires que systématiques, envers certaines catégories de la population définies par leur origine ou leur race”, notent-ils.

Mettant en avant “le crédit qui peut être accordé aux paroles” du prévenu, “un homme de médias, un polémiste reconnu, un trublion parfois”, le procureur de la République Anne de Fontette avait requis à l’audience du 14 janvier une condamnation “de principe”. Concernant la citation sur les trafiquants, elle avait regretté qu’Eric Zemmour ait repris le “vieux stéréotype qui assimile l’immigration à la délinquance”. Quant à la seconde assertion, elle avait rappelé qu’en France, “la discrimination n’est pas un droit mais un délit”.

Eric Zemmour, de son côté, s’était défendu avec vigueur, assurant ne pas être un “provocateur”, mais un observateur fidèle de la réalité qui refuse le “politiquement correct”.

La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) s’est “félicitée” de la décision du tribunal correctionnel de Paris. “A tous ceux qui ont tenté d’enfermer ce procès dans l’axiome ‘pro ou anti-liberté d’expression’, le juge a répondu, au nom du peuple français, que les faits dénoncés pour lesquels la Licra poursuivait le journaliste étaient bien contraires à l’ordre public”, a estimé l’organisation sans un communiqué.

“Aux mêmes qui ont tenté d’instruire un procès en sorcellerie aux associations antiracistes, la Licra répond que les seules et uniques limites fixées à la liberté d’expression sont celles de la loi qui protège les individus et garantit ‘le vivre-ensemble'”, ajoute la Licra.

1 Comment

Filed under Actualités, Articles, événements

Zemmour au tribunal pour ses propos controversés

Mardi 11 janvier débutait le procès d’Eric Zemmour au tribunal de Paris.

A l’origine, des propos sulfureux du journaliste-polémiste-chroniqueur de nombreux médias, proférés le 6 mars 2010 lors de l’émission de Canal + “Salut les terriens.”.

Eric Zemmour

Celui-ci y déclarait en substance que “la plupart des trafiquants sont Noirs ou Arabes.”

Retour mardi sur des déclarations que rappelle la présidente en évoquant les paroles précises du journaliste lors de l’émission de mars dernier : “Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs ou arabes… C’est un fait”

Propos que réitère Zemmour à la barre en enfonçant le clou : “Les policiers ont, par expérience, l’habitude qu’une extrême majorité de ces délinquants soient d’origine maghrébine ou africaine… Je trouve scandaleux que l’on porte atteinte à l’honneur de la police républicaine, personne ne se scandalise qu’on les traite de racistes.”

Il ajoute, en direction des 5 associations plaignantes qui l’ont assigné en justice (SOS racisme, la Licra, le MRAP, l’UEFJ et “jJaccuse”) : ” La réalité n’existe pas pour ces messieurs,..Il faut qu’elle rentre dans des cadres idéologiques crées il y a trente ans… Si on en sort, on est traité, au mieux de raciste, au pire de nazi.”

Les plaignants, alors de s’indigner : “Vous légitimez une pratique illégale !”

Ce à quoi répond Zemmour : ” La discrimination cela veut dire choisir, sélectionner, cela n’a rien d’infamant !”

Il s’en prend alors à la Halde, “une institution qu’il faudrait supprimer car elle crée un climat de délation poussant, en permanence, à accuser la société française.”

La présidente qui ne perd pas de vue l’origine des débats, enjoint alors le journaliste de s’expliquer sur la teneur de ses déclarations.

“Mes propos ne sont pas maladroits, ils sont brutaux mais la réalité est brutale…”

la suite sur lepost.fr

2 Comments

Filed under Actualités, Articles, événements, video

Résistance républicaine:"le délit de blasphème n'existe pas en France"

Une déclaration extrêmement pertinente que l’on peut trouver sur le site de Résistance Républicaine:

Résistance républicaine remarque l´agitation médiatique créée autour d´un fait divers : un homme a incendié le Coran, et a uriné dessus. Ce fait a circulé sur facebook. Le délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg, Abelaziz Choukri, annonce qu´il va déposer plainte pour “racisme”. Le maire de Strasbourg, Roland Ries, considérant que les actes de racisme se multiplient dans la région, lance, de manière médiatique, un appel à un Front républicain contre le racisme, entouré du professeur Nisand et de Faruk Günaltay.

Le logo de résistance républicaine

Résistance Républicaine, bien que perplexe quant aux raisons de l´action de cet homme, ne s´étonne pas de la démarche d´Abelaziz Choukri, qui amalgame à du racisme un acte hostile à une religion. Ce dignitaire religieux ne fait que relayer, sur notre territoire, la démarche de l´Organisation de la Conférence Islamiste (OCI) qui, forte de 57 pays, au sein de l´Onu, fait pression sur les Etats pour réintroduire le délit de blasphème. La France, où règne une grande liberté d´expression sur le fait religieux, est particulièrement visée par cette campagne, comme on l´a vu lors de l´affaire des caricatures, où, en 2007, les dessinateurs de Charlie Hebdo avaient été traînés devant les tribunaux, et finalement acquittés.

Il est plus surprenant qu´un élu de la République reprenne cette campagne, et l´instrumentalise. Le maire de Strasbourg devrait savoir que l´islam n´est pas une race, mais une idéologie politico-religieuse. C´est galvauder le nécessaire combat anti-raciste que de l´amalgamer à une critique, certes sous forme provocatrice, d´un livre religieux dont certains passages appellent, par ailleurs, ouvertement à la haine et à la violence contre les athées, les homosexuels, les juifs et les femmes. Résistance Républicaine s´est d´ailleurs étonné que le maire de Strasbourg décore le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, de l´ordre du mérite de la Ville, alors que l´action essentielle de cet homme, jusqu´à ce jour, consiste à faire progresser l´islam, et à faire reculer la laïcité et la liberté d´expression dans notre pays, comme l´a montré sa demande d´annulation d´un débat organisé par la Droite Libre, le 30 septembre, au Parlement.

Résistance républicaine s´étonne que l´auteur de la provocation ait été longuement entendu par la police, quand un imam intégriste a pu tenir des propos appelant à la guerre civile à Limoges, sans aucun problème avec les forces de l´ordre. Elle remarque le décalage entre l´absence de réaction des dignitaires religieux musulmans quand des supporters de football algériens brûlent le drapeau français, à Toulouse, et le remplacent par le drapeau algérien, devant des policiers passifs, et ce fait divers.

Résistance Républicaine avait appelé, à Strasbourg, à célébrer, le 4 septembre, le 140e anniversaire de la IIIe République. A cette occasion, nous avons été confrontés à la violence verbale et aux intimidations physiques de nombre de jeunes de culture arabo-musulmane, sans que cela n´émeuve outre-mesure MM. Choukri et Ries.

Résistance Républicaine appelle à lutter contre les racismes et tous les appels à la haine, et fait remarquer, contrairement au discours politiquement correct des organisations dites anti-racistes, que les mots “sales blancs”, “sales cefrans” et “sales juifs” sont de plus en plus souvent entendus, sans oublier les paroles de certaines chansons de rappeurs, et ne suscitent pas l´ampleur de la réaction qu´un simple fait divers mettant en cause le Coran provoque d´une manière démesurée.

Résistance Républicaine ne peut donc que s´interroger sur le sens de ce “deux poids deux mesures”.

Strasbourg le 5 octobre

Francis Neri, Christine Tasin

Leave a comment

Filed under Articles, Islam

Racisme ou Islamophobie?

Il faut distinguer le racisme et ce que certains appellent l'”islamophobie”.

SIOE against RACISM

Le racisme est la plus basse forme de stupidité humaine, l’islamophobie est le summum du bon sens.Pourquoi cette affirmation provocatrice et apparemment paradoxale ? Serait-ce pour légitimer un racisme ou une haine à l’exception de tous les autres : certainement pas. Il n’existe pas de gène musulman, l’islam n’est qu’une idéologie, une idéologie politique avant tout. Par cette affirmation, on veut souligner que l’islamophobie est un mot sans signification, un néologisme délibérément ambigüe, un mot créé et utilisé comme une arme afin d’interdire la critique de l’islam, en tentant de la faire passer pour de l’incitation à la haine des personnes musulmanes et pour un racisme qu’elle n’est aucunement. La critique ou la peur de l’islam n’ont rien à voir avec du racisme ni avec de la haine envers quiconque, bien au contraire. on peut dénoncer la KUFFAROPHOBIE : la haine envers les non-musulmans prônée par l’islam, par le coran.

Paraphrase du slogan de http://stopislamisationdesesprits.blogspot.com/

Bien dit!

1 Comment

Filed under Articles, Islam

L'Islamophobie:Irrationnelle ou Rationnelle?

Le mot PHOBIE signifie “peur irrationnelle”,en grec.ISLAMOPHOBIE signifie,litteralement “la crainte irrationnelle de l’islam.”Comme j’avais dit avant les musulmans,meme les intellectuels musulmans,utilise le mot ISLAMOPHOBIE de facon plus ample:

1.Pour etre la meme chose que le RACISME contre les musulmans(malgre le fait que les musulmans ne sont pas une RACE).
2.Contre toute critique intellectuelle de Mahomet et le Coran (qui va contre la LIBERTE D’EXPRESSION).
3.Pour designer des incitations de haine contre les musulmans.
4.Pour designer des actes de discrimination contre les musulmans(ce qui est autre chose:la MUSULMANOPHOBIE,semblable a la JUDEOPHOBIE.)
5.Alors,on doit passer une loi qui fait de l’islamophobie un CRIME,comme l’est la judeophobie,l’homophobie,le racisme.

C’est dans mon article:”Comment on vous manipule avec le mot islamophobie”:

http://www.avraidire.eu/2010/05/comment-on-vous-manipule-avec-le-mot-islamophobie/

QUEL ISLAM?

Il y a DEUX groupes qui disent savoir ce qu’est le VRAI islam.Un groupe dit que l’islam:

A.Que le VRAI islam est pour la paix,les droits de l’homme,le respect des non-musulmans,CONTRE les terroristes musulmans(Hamas,Al-Qaida,les Talibans,etc).

B.L’autre groupe dit que le VRAI islam est pour la CHARIA(loi islamique),et que Hamas,Al-Qaida,etc sont des heros.La loi islamique es pour:la DISCRIMINATION LEGAL des NON-MUSULMANS,la mort pour l’apostate,etc,contre les droits de l’homme.

ET QUOI?

Et si le groupe B a raison,si l’islam est comme il le represente?Si c’est vrai que LEUR interpretation du coran et de Mahomet est veridique?Alors la peur de l’islam N’EST PAS irrationelle, elle est belle et bien rationnelle,comme la PEUR du:
1.FASCISME
2.NAZISME
3.COMMUNISME

COMMENT SAVOIR SI UN MUSULMAN EST VRAIMENT POUR LES DROITS DE L’HOMME

Demandez-lui s’il est d’accord qu’on puisse parler et ecrire de facon intellectuelle CONTRE MAHOMET et SANS etre persecute,puni,par exemple:dire qu’il n’etait pas un prophete parce qu’il a execute 700 hommes juifs,qui etaient des prisonniers, et avoir vendu leurs femmes et enfants comme des ESCLAVES,etc.

S’il HESITE a dire OUI tout de suite,commence a poser des conditions ou dit NON,il n’est pas pour les DROITS de L’HOMME.

PAT CONDELL(athee britannique tres connu):

Regardez la video en anglais:”The Myth of Islamophobia”(deja regarde par PLUS de 154.000):

Leave a comment

Filed under Articles, Islam